LOUGA: Un enfant de 15 ans envoie plus de 20 commerçants à la police

Du jamais vu ou presque? En tout cas inédit au regard de ce qui s’est passé depuis la matinée du Dimanche 9 Juin 2019 à Louga jusqu’au moment où traque ses indélicats clients à travers la ville. L’enfant dont nous taisons même les initiales, au vu et au su de tout le monde, a trompé la vigilance de ses acheteurs de biens de consommation courante.
À savoir des tasses, théières, cuillères, des bols… Selon nos source:  »Celle-ci serait rien d’autre que la propreté exclusive de ses parents et des voisins à qui l’enfant s’est substituée sur le terrain du business.
Enfaite, l’enfant indélicat aurait l’habitude de dérober la marchandise d’un commerçant stockée derrière un grand magasin. A un moment un moment donné, le grossiste ne sachant pas l’origine de la disparition fréquente de ses biens, a recouru à l’enquête par la police. Les limiers n’ont pas mi de temps pour épingler l’enfant. C’est ainsi que la police a saisi les pas de l’enfant pour exproprier la marchandise des mains des acheteurs à travers la ville.
Un tour à la police : Un attroupement des acquéreurs des tas de marchandise.

3 Comments

  1. C’est quoi ce torchon! Svp un peu de respect pour nous lecteurs .Il y va de la crédibilité du site ,du moins pour ce qui en reste.

  2. Merci de faire la remarque, il est inadmissible qu’un torchon de ce genre soit servi aux gens.

    N’allait pas me dire que c’est un journaliste qui nous sort cette saleté au propre comme au figuré.
    Je n’aurais jamais cru que le blog de CYS puisse manquer de vigilance au point de mettre en ligne un texte aussi nul et inextricable car non seulement ce texte est une désolation, mais il ne nous apprend rien. C’est triste et terrifiant pour notre pays.

  3. Je n’arrive pas à saisir la situation de communication de ce récit.
    Il manque de cohérence dans la progression. En lisant le texte on a l’impression d’avoir plusieurs faits différents .j’invite humblement l’auteur du présent texte à procéder à une relecture pour enfin intégrer à lui formulées.
    Je précise que je ne cherche en rien à remettre en question la formation ,le niveau de l’auteur du texte.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*