Blog de Cheikh Yerim Seck

8 mars: Vibrant hommage à toutes les femmes

La Journée internationale des femmes met en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

Dans la perspective féministe, jusqu’au milieu du xxe siècle, les sociétés et occidentales accordaient un traitement de faveur aux hommes, assujettissant ainsi les femmes; tant au point de vue du droit que des usages et coutumes.

En effet, les traditions accordent une importance particulière au rôle social de femme au foyer, qui doit se consacrer aux tâches ménagères, à la reproduction et à l’éducation des enfants. D’où les manifestations de femmes qui agitèrent l’Europe et l’Amérique du Nord au tournant du XIXème et XXème siècles, avec l’émergence d’idéologies révolutionnaires et l’affirmation de combats progressistes réclamant de meilleures conditions de vie et de travail, l’égalité entre les hommes et les femmes ainsi que le suffrage universel. C’est suite à cela que CLARA ZETKIN propose en août 1910 une « Journée internationale des femmes » et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Depuis, des rassemblements et manifestations ont lieu tous les ans.

Ce n’est qu’en 1977 que les Nations unies officialisent la journée, invitant ainsi tous les pays de la planète à célébrer une journée en faveur des droits des femmes.

À la fin de l’époque moderne, en grande partie à cause de la déchristianisation de la société, nous notons des évolutions modifiant la vie quotidienne de la femme.

En plus, avec les changements économiques et techniques liés à la première révolution industrielle puis à la mondialisation, l’Homme a connu une monté fulgurante en société. D’où l’émancipation de la femme; ce qui est apprécié par tous (homme et femme).

C’est dans cette mesure que nous parlons aujourd’hui de parité.

De ce fait, la notion de parité constitue le fondement des politiques de lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes. C’est en effet, un instrument au service de l’égalité, qui consiste à assurer l’accès des femmes et des hommes aux mêmes opportunités, droits, occasions de choisir, conditions matérielles, tout en respectant leurs spécificités. Dans cette même lancée, Thomas SANKARA, en parlant du rôle de la femme affirmait: « Rien de complet, rien de décisif, rien de durable ne pourra se faire dans notre pays tant que cette importante partie de nous-mêmes sera maintenue dans cet assujettissement imposé durant des siècles par les différents systèmes d’exploitation(…)Cet être dit faible mais incroyable force inspiratrice des voies qui mènent à l’honneur, cet être, vérité chamelle et certitude spirituelle, cet être-là, femmes, c’est vous! Vous, berceuses et compagnes de notre vie, camarades de notre lutte, et qui de ce fait, en toute justice, devez-vous imposer comme partenaires égales dans la convivialité des festins des victoires de la révolution ».

La vie d’un homme tourne autour de la femme pour la simple et bonne raison qu’elle est soit pour nous: une épouse, une mère ou une sœur.

Battons-nous donc à leur coté pour un leadership féminin et un avenir beaucoup plus prospère avec une société où seul l’homme est le remède de l’homme. Soyons debout ensemble pour l’avenir de notre pays et de notre continent, l’avenir de l’humanité, une humanité réconciliée avec elle-même. Comme disait M_BOCOUM Mamadou Oumar.

Je ne serais terminé sans pour autant souhaiter une bonne fête du 8 Mars à toutes les femmes du Monde et particulièrement à MAMY la reine de mon Cœur.

Ô compagne de l’homme et sa plus douce amie !
Femme qu’un Dieu d’amour mit sur notre chemin,
Et qui dans ce labeur qu’on appelle la vie,
Quand notre cœur faiblit, nous tendez votre main ;

Rester auprès de nous, car tout à vous nous lie ;
Sans vous notre bonheur est passager et vain ;
Et, lorsque nous souffrons, notre douleur s’oublie,
Si nos pleurs en tombant soulèvent votre sein.

Qu’un stoïque, insensible à mon enthousiasme,
À ses impurs dédains ajoute le sarcasme !
Ses coups n’atteindront pas votre front radieux.

Qui ne sait pas que Dieu vous a faite si belle
Que jadis plus d’un ange, épris d’une mortelle,
Pour mourir dans ses bras, a déserté les cieux ?

BOCOUM MBITSI ALASSANE LOIC, Philosophe

1 Comment

  1. Il faudra surtout avoir un clin d’oeil particulier a ce pan de notre societe exploite, maltraite et reduit au rang d’esclaves: celles la qu’on appelle travailleurs domestiques. L’heure est venue de corriger this senegalese eyesore qui maintient le Senegal dans le rang des pays esclavagistes modernes.. . La presse a ici un role important a jouer de facon a exiger leur droit a la dignite. Je ne suis pas certain que le Senegal ait ratifie la Convention 189 de l’OIT qui fixe « les droits et principes fondamentaux et impose aux États de prendre une série de mesures en vue de faire du travail décent une réalité pour les travailleurs domestiques »
    Je peux me tromper mais a part le programme Jotna du Pastef, je ne pense pas avoir lu la situation des « domestiques » integree dans le programme d’aucun des autres pretendants de la course presidentielle du 24 fevrier, le rondouillard de la republique inclus

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR