A l’origine des larmes de Idrissa Seck à Touba…

YERIMPOST.COM Le président du parti Rewmi commence à nous habituer à ses larmes. La première fois, ce fut lors d’un entretien accordé à la presse à l’occasion de l’an un du président Macky Sall à la tête du pays, c’était en 2013. En racontant son séjour à Rebeuss dans l’affaire des chantiers de Thies en 2004, il avait éclaté en sanglots jusqu’a ce l’émission soit interrompue. Depuis, Idy a pleuré dans bien des occasions. Hier encore, à l’occasion de la traditionnelle ziar en prélude au Grand Magal de Touba, Idrissa Seck n’a pas pu retenir ses larmes face à Serigne Mountakha Mbacké. Au-delà de l’émotion, aucune indication ne permet de se faire une idée des larmes du président du Rewmi.

5 Comments

  1. SYS tu es mon ami mais si vous n’avez rien à dire, taisez-vous, c’est mieux que de faire du remplissage. Avec une titraille pareille… pour enfin ne rien dire, c’est lamentable!

  2. cesses de mentir cys, il n’y a eu aucune larme, le marabout a prié pour lui et il s’est frotté le visage comme le font tous les musulmans, tu ne le sais certainement pas
    D’autre part, oui il a bien pleuré lorsqu’il a raconté ses déboires, mais les larmes sont arrivé juste lorsqu’il disait que les sandjiri la ils ont souffert, et je trouve que c’est tout à honneur
    Autre mensonge, idy n’a pas été incarcéré pour les chantiers de thies, mais pour atteinte à la sureté de l’état , menteurs wa

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*