À l’origine du carnage de Niaguis, un règlement de comptes !

YERIMPOST.COM Le Mfdc s’est lavé les mains du carnage. Les prémices de l’enquête, ouverte après le drame, révèlent que le mouvement indépendantiste n’a rien à avoir avec l’attaque meurtrière qui a fait 13 morts et 6 blessés graves.

Un règlement de comptes entre les populations environnantes et les trafiquants de bois aurait conduit à ce carnage. Selon la Rfm, des populations de Boffa et des villageois environnants avaient constitué des comités de vigilance pour surveiller « leur » forêt.

Selon la source de la radio, dans un passé récent, ces villageois avaient eu un accrochage avec un trafiquant. Ce dernier avait fini par porter plainte et quelques-unes de ces populations avaient été arrêtées. Ce qui témoigne que la situation tendue entre les villageois et les trafiquants de bois ne date pas d’aujourd’hui. D’ailleurs, les propos du directeur de la Dirpa sont révélateurs. « Les auteurs de ces actes peuvent se fondre au sein de la population », a-t-il déclaré après le drame.

Toute chose qui fait croire que l’Etat doit prendre ses responsabilités et contrôler davantage la coupe de bois dans cette zone.

Babacar FALL bfall@yerimpost.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*