Blog de Cheikh Yerim Seck

Abdoulaye Baldé, le nouveau symbole de la crise des valeurs ? (Mame Khary Ndaw)

Quel est le sceau de la liberté acquise ? Ne plus avoir honte de soi-même, disait Nietsche. Une citation que l’ancien client de la Cour de répression contre l’enrichissement illicite (Crei) pourra méditer encore et encore sans en comprendre le sens. Ce vendredi 30 novembre, comme nous l’annoncions dans ces colonnes, Abdoulaye Baldé a acté son ralliement à la cause de Macky Sall. Quatre (4) jours avant, il convoquait la presse pour crier au scandale de sa situation d' »otage » dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Effet d’annonce ! Le maire de Ziguinchor préparait les Sénégalais à cette finalité. Il rejoint ainsi la longue liste des transhumants politiques qui juraient, sur tous les Saints, ne jamais pactiser avec l’actuel régime. Mais, comme disait l’autre, « quelle ombre, quel feuillage, quel fruit peut encore donner l’arbre abattu ? » Si le chef de l’Etat, Macky Sall, ne compte que sur ces gens pour espérer une réélection, le réveil risque d’être brutal.







4 Comments

  1. CE GAS OSE T-IL REGARDER LES SÉNÉGALAISE EN GÉNÉRAL ET SA FAMILLE EN PARTICULIER LES YEUX DANS LES YEUX. LE PAYS TRAVERSE UNE CRISE PROFONDE DES VALEURS. C’EST EXTRÊMEMENT GRAVE. LE FAIT DE SE DÉDIRE EST DEVENU UN EFFET DE MODE « BANALISE ». JE PENSE QU’AVEC LES COMPORTEMENTS DE CERTAINS POLITICIENS, PARLER D’ÉMERGENCE DEVIENT UNE INSULTE AUX SÉNÉGALAIS.
    EST CE QU’IL EST FRAPPE PAR LES EXIGENCES DU PARRAINAGE (65 000 dans 6 départements au moins) OU PAR l’EPEE DE DAMOCLÈS (CREI)? OU ALORS LES DIFFICULTÉS D’ÊTRE DANS L’OPPOSITION LORSQU’ON A DÉJÀ GOÛTÉ AUX DÉLICES DU POUVOIR?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR