Blog de Cheikh Yerim Seck

Affaire de faux médicaments à Touba Bélel: Comment le détenu Amadou Oury Diallo s’est-il volatilisé ?

YERIMPOST.COM Amadou Oury Diallo et Bara Sylla sont deux individus dont le procès en appel devait se tenir ce lundi 13 mai devant le tribunal de Diourbel où ils devaient répondre des chefs d’accusation d’association de malfaiteurs et trafic de faux médicaments… La valeur estimée de leur supposé trafic est de 1 milliard 300 millions de nos francs.

Un fait inhabituel s’est produit devant le tribunal. Appelant devant la barre les prévenus, le tribunal a constaté que l’un d’eux, Amadou Oury Diallo, n’était pas présent. Le président de la Cour a demandé ce qu’il en était, il lui a été  rapporté que le sieur Diallo a été élargi de prison depuis le 3 avril à la faveur d’une grâce présidentielle. Vérification demandée, il n’a été trouvé aucun document attestant que le prévenu a bénéficié de la mesure. Cacophonie dans la salle, l’avocat de la partie civile, Me Abdoulaye Babou, a crié au scandale et s’est interrogé sur cet élargissement qui visiblement ne figure nulle part.

Amadou Oury Diallo a-t-il bénéficié d’une complicité ? La réponse est attendue le 27 mai prochain, suite à la décision du président du tribunal qui a renvoyé l’affaire à cette date afin d’y voir plus clair. A noter que les deux individus avaient été condamnés en première instance à 5 ans de prison ferme chacun.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR