Blog de Cheikh Yerim Seck

Allô, président… ici la jeunesse de ton pays !

Monsieur le Président de la république à l’entame de notre conversation, je m’en vais tout d’abord vous féliciter pour deux grandes raisons :

Premièrement, Vous avez abattu un travail titanesque en l’espace de sept(7) ans au cours desquelles vous avez transformé profondément ce pays. Il me plairait de rappeler à mes concitoyens que depuis votre accession à la Magistrature suprême aucune denrée de première nécessité n’a connu de hausse. Ce qui reste à saluer hautement. C’est un gain d’oxygène pour les braves « gorgorlous » de notre Sénégal.

Deuxièmement, Vous avez remporté haut main le scrutin du 24 février 2019. Ce qui est une prouesse politique inédite face à des concurrents sérieux, des loups du génie politique aux dents longues. Et un peuple qui en réclame encore de vos réalisations. A titre d’exemple le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) est une réalité dans le monde rural.

Il a amené les sénégalais de l’intérieur à prendre conscience du rôle de l’Etat envers les populations. C’est un baromètre pour les nombreuses réalisations de votre Gouvernement. Vous méritez des applaudissements unanimes de toute la nation. Bravo Monsieur le Prédisent !

Allô Président ! Vous êtes toujours en ligne ?

Vous êtes aujourd’hui réélu pour un mandat de cinq (5) bonnes années. Les attentes sont certes grandes pour chaque sénégalais, mais il y a dans un carnet bord des priorités.

Excellence vous avez un nouveau mandat loyalement gagné, avec un pourcentage qui force le respect de la part de tous tes concurrents (l’opposition). Président, demandez-vous un instant quel a été l’apport de la jeunesse pour ce sacre ?

Tenez bien excellence ! Votre jeunesse a contribué à plus de 60% du suffrage que vous avez obtenu un peu partout sur toute l’étendue du territoire national.

Merci de garder la ligne, Votre Excellence Président de la République, pour que je vous transmette le message de la jeunesse de Votre pays !

Votre jeunesse grandement majoritaire en termes de pourcentage dans la population globale prise, a toujours été dans l’illusion ou le désarroi total des décennies depuis. Parce que n’ayant jamais été correctement prise en compte dans les politiques publiques définies à travers  la vision que Vous avez de notre Sénégal.

Vous avez certes fait des efforts, mais, croyais moi, Excellence, il en reste plus qu’on aurait le pensé.

Votre courage politique à l’entame de votre magistère en 2012 est à saluer. Le PSE, une ambition futuriste très courageuse qui a permis la création de milliers d’emploi. C’est un effort très élégant en réponse à la problématique cruciale de l’employabilité des jeunes.

L’absence d’emploi des jeunes du Pays reste qu’à même une réalité qu’on ne saurait occulter. L’espoir peut être permis, aujourd’hui plus qu’hier, avec les nouvelles découvertes de pétrole, gaz et autres métaux rares.

Excellence Président de la République, au-delà de demander le retour de l’ascenseur, cette jeunesse qui s’est mobilisée comme un seul homme pour vous renouveler sa confiance, celle du Peuple sénégalais tout entier, mérite un traitement plus approprié.

Vous avez épuisé un mandat social avec une panoplie de politiques sociales destinées aux couches défavorisées de la population. C’est une bonne chose. La CMU comme la bourse familiale est d’une portée sociale incommensurable. Elles font, toutes deux, parlées d’elles au quotidien en monde rural.

La jeunesse, celle-là qui vous a réélu, vous demande de lui dédier votre second et dernier mandat.

C’est l’occasion pour, Vous Excellence Président de la République, de donner la chance à ces centaines de milliers de jeunes une opportunité d’accéder à la dignité d’Homme.

L’emploi dans nos sociétés actuelles dépasse largement le cadre de l’employabilité. Il relève de la dignité même des jeunes dans leur environnement social immédiat.

Il est important de le rappeler, à chaque fois qu’un membre d’une famille trouve un emploi, c’est toute la famille au sens africain du terme qui sort de la précarité.

Excellence Président de la République, avec les nouveaux pôles économiques, les nouveaux métiers du pétrole et du gaz, les jeunes sont dans l’espoir d’une utilisation de leurs savoir-faire et de leur expertise.

Certes des instituts ont vu le jour, des jeunes ont été formés et bien avant d’autres l’ont été. Ils attendent votre main magique pour se rendre utile pour la construction d’un Sénégal émergent tel que vous le rêvez.

Il nous plairait d’évoquer avec Vous cette assertion de Francis Bacon (1561-1626) : « Les jeunes sont plus aptes à inventer qu’à juger ; plus aptes à exécuter qu’à conseiller ; plus aptes à entreprendre qu’à gérer. ».

La direction à l’Entreprenariat rapide (DER) est un pas à saluer pour l’automatisation des jeunes dans la création d’emplois. Il en faut encore d’autres modes de financement et de création d’emplois des jeunes, après avoir renforcé l’enveloppe de celle-ci.

Excellence Président de la République Merci de votre aimable écoute. Sachant compter sur votre attentive écoute, Votre jeunesse, Vous dit qu’elle rêve d’un matin au réveil à la hâte dans la préparation pour aller rejoindre le poste du premier emploi.  Elle  Vous demande juste à participer à la construction nationale !

Excellence Président de la République voilà la teneur de notre appel téléphonique.

 

Amadou THIAM

Juriste Spécialisé en contentieux des Affaires

amadouhamadythiam@hotmail.fr

2 Comments

  1. Mr Amadou Thiam je pense que le président a bien entendu ton appel c est pourquoi il a promis un million d emplois à sa jeunesse au cours de son second mandat
    le président Macky est une chance pour pour le Sénégal

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR