Blog de Cheikh Yerim Seck

Après le Xaware du Groupe consultatif, l’ajustement structurel commence en 2019

Macky Sall annonce en grande pompe avoir obtenu 7356 milliards alors qu’il demandait 2850 milliards aux partenaires de l’aide bilatérale et multilatérale pour son programme de soutien aux entreprises étrangères, PSE. Il est bon de savoir que l’Afrique piégée dans la pauvreté est divisée en deux : les pays à table ronde du PNUD et les pays à groupe consultatif de la Banque mondiale. Le Sénégal fait partie du second, Macky Sall en est fier hélas.
Les annonces du Groupe consultatif ne sont pas des engagements de financements. C’est un défaut de coordination qui a conduit à ces annonces sans fondement qui multiplient par trois le gap de financement. Les ajustements entre bailleurs se feront lors des engagements qui donnent lieu à des conventions juridiques de financements. Pour l’instant, Macky Sall cherchait un coup de pouce politique, les partenaires ont envoyé un signal flou : gonfler les annonces de contribution et ne pas envoyer leurs entreprises au forum du secteur privé dans lequel la vedette était Cheikh Amar. De toute façon, ces annonces, c’est l’équivalent de 300 francs CFA par habitant par jour. Or, les décaissements qui en résultent et qui profitent au pays reviennent à 5% des annonces, au finish 15 francs par sénégalais. Le jour où les occidentaux croiront à l‘économie sénégalaise, ils enverront leurs entreprises participer à l’industrialisation du pays.
Tous les participants le savent, la mobilisation des recettes budgétaires est le véritable problème macroéconomique du Sénégal. C’est pourquoi la Banque mondiale annonce un appui budgétaire de 104 milliards au Trésor sénégalais, c’est cela le début de l’ajustement structurel que j’avais annoncé, du cash contre des réformes imposées au peuple !
En attendant, Joyeux noël à toute la communauté chrétienne.
Mamadou Lamine Diallo







1 Comment

  1. Un ajustement structurel n’est pas en soi mauvais ! Quand vous avez de la mauvaise graisse qui peut vous poser des problèmes de santé, il faut s’en débarrasser ! Si vous voulez que votre arbre fruitier conserve sa productivité, il faut élaguer le bois mort ! Si des investissements sont jugés inopportuns et improductifs il faut les arrêter ! Si la structure de ton économie n’est pas porteuse de performance il faut la restructurer ! Ex. La bourse à tous les étudiants est une véritable hérésie, c’était une mesure démagogique de Wade qu’il faut arrêter ! La bourse c’est soit pour venir en aide à des nécessiteux (parents vivant en dessous du smig) soit pour récompenser l’excellence, soit un engagement à servir dans les secteurs publics pour une durée donnée et dans un secteur donné (avant c’était 15 ans pour l’enseignement). IL FAUT SUPPRIMER LES BOURSES DANS TOUS LES SECTEURS DE L ENSEIGNEMENT NE CONSTITUANT PAS UNE PRIORITE POUR LA NATION. Sur un autre régistre, les ALLOCATIONS FAMILIALES qui avaient été crées pour favoriser la natalité dans le jeun Sénégal ! Présentement la composante démographique constitue un frein au développement de ce pays (sans compter les apports de tous les pays riverains qui font face à des crises) ET PERSONNE N OSE EN PARLER DU FAIT DES SUCEPTIBILITES RELIGIEUSES. IL FAUT Y METTRE FIN ET INJECTER CET ARGENT DANS LA PRISE EN CHARGE AU NIVEAU DES HOPITAUX. TOUTES LES AGENCES CREES PAR ABDOULAYE WADE ET QUI FONT OFFICE D ADMINISTRATION PARALELLE DOIVENT ETRE DISSOUTES. IDEM POUR CORPS DE VOLONTAIRES PARA MILITAIRES. TOUS LES PRODUITS DE RECOLTE EXPORTES COMME L ARACHIDE DOIVENT ETRE TAXES ET QUE 5% DU PRIX SOIT REVERSES A LA RECHERCHE SUR L ARACHIDE. TOUS LES MOBILIERS IMPORTES, OU AUTRES PRODUITS SIMILAIRE DOIVENT ETRE TAXES D AU MOIN 10% ET CES TAXES REVERSEES A SOUTENIR LES ENTREPRISES NATIONALES. LA TAILLE DU GOUVERNEMENT DOIT IMPERATIVEMENT ETRE RAMENEE A MOINS DE 15 MINISTERES !! etc Si c’est cela les politiques d’ajustement structurels alors elles seront les bienvenues. Sur un volet politique; je suis à une centralisation de toutes les caisses noires au niveau de la Présidence, et que le montant total ne dépasse les 10 milliards de FCFA et que cela soit contrôle du parlementaires dans les justificatifs.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR