Assemblée nationale: L’indécente demande d’indemnités des députés

YERIMPOST.COM Les députés de la 13ème législature pressent le bureau de l’Assemblée nationale pour toucher des indemnités de rentrée estimées à 10 millions par député, informe la RFM.

Une demande pour le moins indécente pour ces représentants du peuple grassement payés et qui ne s’acquittent pas de leurs impôts. Des largesses dénoncées par le député du Pastef, Ousmane Sonko.

Ce dernier aurait craché sur cette indemnité et menace de porter l’affaire sur la place publique. Cette position a fini par gêner le bureau de l’Assemblée nationale qui refuse désormais d’allouer cette somme aux parlementaires à cause de la menace proférée par le leader de Pastef. Le bureau de l’Assemblée voulait visiblement octroyer cette indemnité dans la plus grande discrétion. Ousmane Sonko estime que ces 10 millions alloués à chaque parlementaire, soit un montant global de 1, 650 milliard de nos francs, pourrait servir à générer des emplois pour les jeunes.

L’indemnité de rentrée, qui a été instaurée sous l’administration du président Abdou Diouf, permet aux députés de renforcer leur garde-robe, de s’équiper et d’avoir un train de vie adapté à leur fonction de parlementaire.

Toutefois, il faut signaler que les députés de la 12ème législature n’avaient pas reçu d’indemnité de rentrée à cause de problèmes de trésorerie.

www.yerimpost.com

3 Comments

  1. Merci Mr Sonko! C’est ça que nous attendons de vous. Nous ne sommes pas surpris de votre comportement car nous avons cru en vous et vous nous le rendez bien. Bravo! Bagne thia bagnoukzyba.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*