Blog de Cheikh Yerim Seck

Au-delà des polémiques, qui est vraiment Cheikh Oumar Anne ?

 YERIMPOST.COM Ci-dessous le CV de l’ex-directeur du COUD promu ministre de l’Enseignement supérieur…

 

CURRICULUM VITAE

 

Prénoms et Nom :                  Cheikh Oumar ANNE

Date et Lieu de naissance :    le 21 février 1961 à Thiès

Situation Matrimoniale :        Marié, 4 enfants

Adresse :                                266, Zone de Captage Dakar SENEGAL

Profession Actuelle :              Maître-Assistant à l’ESP/UCAD en Industries Chimiques, Génie Chimique et Génie des Procédés

Membre-Associé des Laboratoires : LMEI Université Paris XII                                         LGPM/GE Université de Nantes

 

FORMATION

1981-1982 :    Baccalauréat série D, Lycée Malick SY de Thiès

1983-1984 :    Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Génie Chimique ENSUT/Dakar

1987-1988 :    Diplôme Ingénieur Technologue (DIT)  Industries Chimiques ENSUT/Dakar

1988-1989 :    AEA « Systèmes Energétiques et Maîtrise de l’Energie » ENSUT/Université Paris XII, Laboratoire des Membranes Echangeuses d’Ions

1989-1990 :    DEA Sciences Physiques pour l’Ingénieur « Contrôle et Conduite des Processus Industriels » Groupe de Formation Doctorale Université Paris XII, Ecole Centrale de Paris et Ecole Supérieure des Télécommunications de Paris.

1994-1995 :    Docteur-Ingénieur Sciences Physiques pour l’Ingénieur Option Génie des Procédés ENSUT Dakar/Laboratoire des Membranes Echangeuses d’ions Université Paris XII.

1998-2000 :    Etudes Post-Doctorales  Laboratoire de Génie des Procédés Membranaires et de Gestion de l’Environnement de l’Ecole des Mines de l’Université de Nantes Centre Régional de Transfert de Technologie (CRTT) Saint Nazaire.

 

 

 

 

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

1984 :              Laboratoires PARK-DAVIS de l’Afrique Occidentale

1985 :              Tannerie de BATA Sénégal

1986 :              SOTIBA SYMPAFRIC Unité WAX

1988 :              CSP TAÏBA-Mémoire d’Ingénieur

1989 :              Assistant-Stagiaire à l’ENSUT/UCAD

1995 :              Maître-Assistant à l’ENSUT/UCAD

2000 :              Conseiller Technique Cabinet du Ministre des Mines, de  l’industrie et de l’Artisanat

2001-2007 :    Directeur Général de l’Agence Sénégalaise pour l’Innovation Technologique (ASIT)

Depuis 2007 Enseignements à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP).

2012                Ministre-Conseiller du Président Abdoulaye Wade.

 

PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

Etude de l’influence des stériles sur les vitesses de sédimentation des schlamms de phosphates. Mémoire d’Ingénieur, ENSUT 1988.

Détermination du Nombre de Transport du contre-ion par la Méthode de Hittorff. Mémoire de DEA. Université Paris XII, 1990.

Influences de la valence du contre-ion sur les cinétiques de transfert de matière en Dialyse ionique croisée. Thèse de Docteur Ingénieur. ENSUT, 1995.

La défluoruration des eaux saumâtres du Sénégal par la Dialyse ionique croisée. O1 (1996) Journal de la SOACHIM

Nanofiltration of seawater :Fractionation of mono and multi-valent cations. Desalination 140(2001) 67-77.

Plusieurs publications dans des Congrès scientifiques sur les procédés des membranes échangeuses d’ions et sur la Nanofiltration de l’eau de mer.

Mise au point d’un procédé membranaire de traitement de l’eau mer pour obtenir la qualité d’eau désirée sans ajouts de produits chimiques et sans traitement thermique.

 

 

 

ACTIVITES D’EXPERTISE ET DE CONSULTANT AU PLAN NATIONAL ET INTERNATIONAL

Audit du circuit de traitement des eaux de la SONEES de Nguith à Dakar

Diagnostic des contraintes de production pour le traitement des eaux de rejet de la SEIB

Rédacteur du Premier Profil des Produits Chimiques du Sénégal.

Consultant de l’Etat du Sénégal dans l’élaboration d’une stratégie de négociation et de mise en œuvre lors de la préparation des Sommets de Rio et de Kyoto sur l’environnement.

Conception et réalisation d’un Elevateur/Bascule de fûts pour la SENCHIM

Appui à la réalisation d’un séchoir de arraw ENDA

Expertise du circuit Vapeur de la Centrale de Cap des Biches pour une Protection cathodique

Formation en Interne du Personnel de la SONEES sur le Traitement des eaux potables et usées.

 

AUTRES

Président du Comité des Experts Nationaux au Conseil d’Administration de l’OAPI (2000)

Point Focal du Fonds d’Appui à l’Invention et à l’Innovation Technologique (FAPI) au Sénégal (2001-2007)

Consultant-Afrique de l’OMPI sur les questions de gestions de la Propriété Industrielle et l’Innovation technologique

Participation à des dizaines de conférences internationales sur le développement des PMI, les enjeux de la Propriété Intellectuelle, l’Innovation Technologiques et les stratégies de créations d’activités génératrices de revenus.

Membre du Bureau National du SAES 1990-2000.

Membre du Bureau de l’Association des DUT

Secrétaire général Adjoint de And Jëf/PADS.

Premier Adjoint au Maire de Ndioum.

Administrateur de la SONES 2000-2001.

7 Comments

  1. Pour faire croire aux sénégalais qu’un kilo de haricot se paye à 4500f CFA et que les étudiants consomment autant de poivre que ce qu’il faut pour assaisonner le fleuve Sénégal, ce n’est pas un CV long comme le rapport de l’Ofnac qu’il faut.

  2. A quoi cela sert de citer les entreprises par lesquelles il est passé sans dire le poste occupé?
    Et puis ce gars doit répondre aux accusations de l’OFNAC.

  3. Comment arrive t-il à commettre certaines fautes. « Un difficulté ». Avec tout ce parcours, comment est ce possible qu’il ne soit même pas capable de former une phrase correcte et de proférer de telles affirmations « Quelqu’un qui m’a dit ». C’est pas cohérent et j’ai du mal à croire à ce CV.

  4. Il ne sert a rien d’avoir toutes les qualifications du monde si on n’est pas intégre et patriote. la gestion rigoureuse des deniers publics doit être le leitmotiv de tout patriote soucieux du bien être des populations. Dommage que Cheikh Hann est une contre valeur. Avec tout son parcours intellectuel, il fait honte a l’intelligentsia de notre pays.

  5. l’heritage recu des francais met l’accent sur le parle . Ce qui est important pour le Senegal c’est agir , les resultats , les livrables .

  6. En effet , on n’a pas besoin de beaux parleurs mais des hommes d’action. C’est l’action qui transforme pas la parole. Et le developpement c’est l’action pas la rethorique .

  7. Les senegalais devraient commencer a apprendre a juger les gens par les resultats obtenus mais pas par la facon de s’exprimer .
    Un heritage bien francophone

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR