Auditionné, Abdoul Mbaye réagit

YERIMPOST.COM Abdoul Mbaye n’est pas toujours convaincu de la volonté du pouvoir de faire toute la lumière sur le dossier Petrotim. C’est tout le sens qu’il faut donner a sa réaction suite à son audition, hier, au tribunal de Dakar. La voici: « Il y’a une procédure qui a été engagée sur la base d’appel à témoin. On a témoigné et on a dit à l’époque qu’on ne croyait pas trop à cette procédure. Il y en a une autre par contre que nous avons nous-mêmes engagés et qui porte sur le faux et usage de faux et détournement de deniers publics. Il était important de savoir quelle est l’affaire qui motivait ma convocation. La presse avait raison de considérer que c’est la première procédure c’est à dire celle d’appel à témoins. Donc, mon avocat s’est retiré et je suis resté avec le doyen des juges. Ça a duré 2 heures et demi ou un peu plus. Vous savez que les opposants dans ce pays ont l’habitude d’aller au palais de justice mais, je suis tenu par le secret de l’instruction. Toutefois, retenez que nous avons confirmé tout ce qu’on avait dit au cours de l’enquête de la police. Ça veut dire que le doyen des juges a entre les mains tout ce qu’il lui faut notamment pour accorder de l’intérêt au faux et usage de faux mais pour nous ça ne remet pas en question la plainte que nous avons déposé et qui est aujourd’hui bloqué simplement parce que nous le 21 juillet le code de procédure pénale a été respecté par notre avocat. En réaction on n’a pas de réponse et on ne sait pas ce qu’il va en advenir. Ce que j’ai pu vous dire c’est que s’ils veulent avoir la vérité ils l’ont. »

3 Comments

  1. Mr Bigamie, vous êtes vraiment pathétique et pitoyable dans vos propos. Garder la haine et la rancune qui vous anime pour votre prochain jugement sur la bigamie.

  2. Entre le voleur de milliards et le bigame, je choisis le deuxième qui est autorisé par la religion islamique. Le vol, l’escroquerie, sont bannis par l’islam, la loi dans tous les pays du monde!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*