Ballon d’or africain: Sadio Mané largué par Mohamed Salah ?

YERIMPOST.COM Alors que le ballon d’or africain d’or sera attribué le 4 janvier, Sadio Mané semble accuser le coup devant la forme étincelante de son rival, l’Egyptien Mouhamed Salah. L’international sénégalais, troisième en 2016, se dirigerait-il encore vers une nouvelle désillusion en 2017 ?

La CAF va dévoiler, le 4 janvier, le nom du successeur de Ryad Mahrez. On assistera à une bataille à trois entre Salah, Mané, et Aubameyang pour le titre du meilleur joueur africain de l’année. Un titre qui devrait se jouer probablement entre les deux joueurs de Liverpool Mohamad Salah et Sadio Mané. A quelques jours du verdict, l’Egyptien a marqué des points, mais Mané n’a pas encore dit son dernier mot.

Sadio Mané flanche sur le fil?

Sadio Mané peut-il perdre le ballon d’or cette année ? Ce scénario que peu de gens imaginaient risque bien de se produire. Les performances en demi-teinte de l’ailier des Reds depuis le début de saison pourraient bien en être la cause. Sadio Mané traverse une mauvaise passe en club. Ses prestations peu convaincantes ont poussé son coach Jürgen Klopp à le mettre sur le banc lors des dernières sorties. Ses stats sont assez révélateurs de son début de championnat poussif, puisque l’enfant de Bambaly n’a marqué que 4 buts en 11 rencontres de championnat.

Mais, heureusement que le ballon d’or prend en compte les performances sur l’année civile. Car, en 2017, Sadio a vraiment flambé en club en étant l’un des joueurs-clés des Reds. Sur le flanc gauche, l’ancien joueur de Southampton avait inscrit 13 buts en 27 matches et avait grandement permis un retour de Liverpool en Ligue des champions. Si Sadio Mané ne s’était blessé en avril dernier, comment aurait été la fin de saison de Liverpool sevré de titres ? Sa rupture des ligaments du genou l’a privé d’une fin de saison où le Sénégalais avait auparavant brillé par son efficacité et son talent.

Salah, véritable révélation en Angleterre

Face au début de saison en fanfare de son rival Mouhamad Salah, Mané risque bien de s’incliner encore. Le jeune pharaon s’est imposé comme la révélation de ce début de saison en Angleterre. Brillant en club, il est aussi le porte-étendard d’une sélection égyptienne qu’il a qualifiée presque à lui seul au Mondial. Son penalty marqué lors de la dernière journée des éliminatoires a signé le retour des pharaons en Russie.

Avec 14 buts inscrits depuis le début du championnat en 18 rencontres, il est le meilleur buteur de la Premier League. Et l’un des meilleurs canonniers en Ligue des champions, avec 6 réalisations en 8 rencontres. Des stats impressionnantes qui risquent bien de peser lourd à l’heure du choix final.

Pape Gora Diop, pgdiop@yerimpost.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*