Blog de Cheikh Yerim Seck

BBC–Aliou Sall: «Un reportage à 10 Milliards de Dollars»

« Aliou Sall est un employé. Il avait un contrat avec Petroasia. Il n’a aucune action. Lorsque nous avons pris les actifs de Petrotim, il devient employé de Timis Corporation. Aliou Sall a un salaire qu’il reçoit mensuellement comme tout travailleur. Pourquoi autant d’attaques contre lui ? De quoi est-il fautif ? De quoi est-il coupable si ce n’est de travailler à convaincre des investisseurs à venir au Sénégal ? » Nous sommes en 2016, Frank Timis à cœur ouvert dans un média de la place. Plus loin le Big Boss de Timis Corporation ajoute ceci : « Pourquoi veut-on qu’Aliou Sall se retire alors qu’il est en train de faire du bon boulot ? » La question est donc posée, qui veut du mal à Aliou Sall depuis le début ?

Pour rappel, le journaliste Baba Aidara qui avait écrit sur cette affaire s’est très vite rétracté après une plainte contre lui pour diffusion de fausses nouvelles. Hé oui ça continue de plus belle ! « Ces mêmes personnes » reviennent à la charge. Cette fois, elles se sont certainement dit, allons utiliser la BBC pour être beaucoup plus crédibles. A coup de milliards alors, la journaliste de la chine anglaise se lance. Mais comme Baba Aidara, elle aussi, sera trahit sans le savoir par son « reportage acheté à coup de milliards ». Premièrement. Voilà un document qui ne respecte guère les règles de base du journalisme. Si tout le monde sait que même pour une dissertation littéraire, le narrateur a besoin de thèse et d’antithèse pour être convaincant. Ce qui n’existe pas dans le reportage. Deuxièmement. BP qui a repris le contrat d’exploitation, à qui la journaliste dit ne pas pu joindre pour les besoins de son « antithèse », a donné une conférence de presse, via son représentant au Sénégal, pour démentir avec vigueur ce qui est dit dans le document. Le géant du pétrole précise que s’il y’avait dans ce contrat une petite parcelle de corruption, BP ne s’engagerait jamais à reprendre l’exploitation. Troisièmement. Pourquoi vouloir coute que coute impliquer Aliou Sall et le gouvernement du Sénégal si on sait que ce contrat a été signé pour la premièrement fois sous le précédent régime, au moment où Aliou Sall était encore un simple citoyen. Quatrièmement. Est-ce
nous sommes obligés en tant africains et Sénégalais de croire à la BBC ? Un média, qui a un nom certes, mais qui reste le champion des condamnations dans les diffusions de fausses nouvelles et diffamations. Qui connait un peu les médias anglais, saura nettement que BBC paie chaque année des milliers de dollars dans des procès à la fin desquels il est souvent condamné. Et puis qui nous dit que Frank Timis à qui le président Sall a retiré du contrat d’exploitation, pour plus de transparence, n’a pas payé BBC des milliards pour prendre sa revanche ?

Cependant, et pour ma part, je reste convaincu que Aliou Sall doit démissionner, de ses postes nominatifs où il gère des deniers publics, le temps de tirer ses accusations au claire.

BAMBY

2 Comments

  1. Pourquoi donc il démissionne. Il peut rester continuer son travail.
    Laissons la justice fait son travail parce que MAYENI JONES a accusé sans preuve. Observons ensemble la suite des choses.

  2. Arrêtez de dire que Abdoulaye Wade a signé les contrats svp ,Macky Sall avait le pouvoir de tout annulé mais il l’a pas fait et pire encore il a fermé les yeux sur le rapport de IGE.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR