Blog de Cheikh Yerim Seck

Ces hommes et ces femmes qui ont fait gagner Macky Sall

YERIMPOST.COM Seule la victoire est belle. Seul le succès se partage. Nombreux sont aujourd’hui ceux qui revendiquent une forte contribution à la victoire dès le premier tour, avec 58,26% des suffrages exprimés, de Macky Sall. Dans un souci de clarification, Yerimpost a tenté de situer qui a vraiment fait quoi. Votre blog préféré vous invite à une plongée parmi ces hommes et ces femmes qui ont été décisifs dans l’épique combat politique du 24 février dernier…

Figure influente du directoire de campagne de Macky Sall, Mimi Touré a été présente tout au long du processus, du dépôt des listes de parrains à la proclamation des résultats définitifs, en passant par la campagne électorale et la sécurisation des votes en faveur du candidat à sa propre succession.

Une autre femme, honneur aux dames!, a été omniprésente dans les semaines précédant l’élection. Il s’agit de Marième Faye Sall. L’épouse du candidat a donné de son temps et de sa personne. Elle a multiplié meetings, caravanes, propagandes et débauchages pour assurer la victoire, notamment à Dakar.

Dans la capitale, Amadou Ba, patron politique local du parti présidentiel, a mis en place une stratégie gagnante qui a permis au candidat-président de gagner plus de 13 points de pourcentage par rapport aux dernières législatives de juillet 2017 et de s’emparer, avec 48,92% des suffrages exprimés, de la majorité relative.

Dans la banlieue de Dakar, à Guédiawaye, le maire, Alioune Sall, a amplifié la tendance victorieuse en dépit de la présence sur ses terres d’un ténor de l’opposition, Malick Gakou.

Ce résultat exceptionnel dans une capitale réputée frondeuse a été un pas décisif vers la victoire dès le premier tour. Il a creusé une avance que d’autres responsables ont rendue irréversible par de gros scores dans leurs fiefs respectifs.

A Saint-Louis, Mansour Faye a aggravé l’écart en réalisant un score supérieur à 57% face à des ténors de l’opposition comme Cheikh Bamba Dièye.

A Podor, le pari de Cheikh Oumar Anne s’est révélé payant. Fin 2017, le maire de Ndioum avait entrepris de mettre fin à la léthargie dans laquelle était plongé le département, créé un courant baptisé La Nouvelle Dynamique et repris en main ce grenier électoral de Macky Sall par une animation politique de qualité. Au bout de ce processus, Podor est le département le mieux gagné par le candidat-président avec 93,40 % des suffrages exprimés.

En s’enfonçant davantage dans le Foutah, Farba Ngom a été déterminant dans la réalisation d’un score-fleuve à Matam (93,16%), comme en témoignent les quasi 100% obtenus à Agnam, la commune dont il est maire.

Au bout de ce demi-cercle qui ceinture le Sénégal, à Tambacounda, Mamadou Kassé a réussi à mobiliser la jeunesse pour amplifier le plébiscite de Macky Sall porté par 72,30% des votants.

Quand on remonte, on arrive à Kaolack où une femme, Mariama Sarr, a maintenu la dynamique avec une victoire nette qui se chiffre à 67,70% des suffrages exprimés.

En remontant un peu plus, pour atteindre Fatick, Matar Ba a réussi, avec 80,77%, à faire fort dans cette localité qui vit éclore Macky Sall.

Tout comme Oumar Youm, directeur du cabinet présidentiel, a versé une majorité confortable de suffrages de Mbour et de son hinterland dans la besace de Macky Sall.

A Louga, où les candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko avaient fait des percées à la veille du scrutin, la hiérarchie a failli être bouleversée, de l’avis de nombreux observateurs. Elle n’a pu être rétablie – avec 60,82% en faveur de Macky – que grâce à la très efficace campagne de proximité menée par Mamadou Mamour Diallo. Le clou de l’élection a été le geste posé par le leader du mouvement Dolly Macky lorsque les maisons de dix familles ont été décimées par un violent incendie.

Last but not least, au Foutah comme dans la banlieue dakaroise et bien d’autres contrées, l’ombre d’un homme discret et efficace a plané sur toute la campagne électorale. Cet homme, c’est Harouna Dia, qui, de par son entregent et ses moyens financiers, a eu une contribution décisive à la victoire de Macky Sall. Son impact s’est, par exemple, ressenti à Kanel remporté à 93,69% et où l’écart creusé par Macky Sall suffit pour combler son retard à Touba par rapport à Idrissa Seck.

20 Comments

  1. Arrêtez vos spéculations. Le facteur x peut-être des hommes et femmes, illustres inconnus qui n’ont ménagé aucun effort depuis plus années pour rendre possible cette victoire: De ce fait, réduire le triomphe du Président SALL a ces seuls personnes dont le travail est à louer, c’est dresser les soutiens de Macky Sall les uns contre les autres. Et cela créé une fracture qui impacterait négativement la franche collaboration et la synergie qui seront forcement les cartes présidentielles de son nouveau mandat.

  2. Je pense que vous n’avez pas citè l’un des plus grands resposablesde la victoire de Macky.Je veux citer son PM Mahamad Boun Abdallah. Louga aurait pu faire beaucoup mieux s’il ny avait pas le jeu controproductif du ministre maire.

    • J’allais le dire et le PM ? Lui a une image assez clean et il a mouillé le maillot jusqu’à l’être lui-même, en proclamant très tôt la victoire de Macky. Par ailleurs, d’autres ministres et dirigeants d’institutions ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Ensuite, j’aurais mis la Première Dame en pôle position. Marème mo falaat Macky dé 🙂 . Enfin, qu’on les aime ou pas, les ministres de la Justice et de l’Intérieur ont bien arrangé les choses… Tendancieux et pas qu’un peu, cet article.

      Une petite pensée pour tous ces gens de l’ombre qui ne seront jamais remerciés comme il se doit. Je pense que sachant comment votent les Sénégalais, les maires et les élus locaux, les chefs religieux et coutumiers, les présidents de GIE et autres y sont pour beaucoup également. Belle initiative de YERIMPOST, mais tourné comme il est, cet article semble vouloir influencer les nominations à venir, tâter le pouls de la population ou préparer mentalement les Sénégalais à accepter le nouveau Gouvernement.

      Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce Premier Ministre effacé qui pourtant exsude la personnalité, du fait de sa compétence, sa loyauté, son désintéressement apparent, sa classe, mais aussi parce qu’il ne se prive pas de citer Allah (LST) et son Prophète (PSL), de même que ses défunts parents, paix à leurs âmes. Je lui souhaite bon vent s’il décide de tirer sa révérence. Carton rouge à l’APR dans l’ensemble et à ses querelles fratricides à n’en plus finir. Vive les technocrates !

  3. Et quelle place donnes tu à l’argent? quelle place donnes tu à la corruption, à l’achat de conscience; au chantage,à la manipulation du fichier, à la rétention des cartes d’électeurs, aux déplacements massifs et organisés des électeurs à l’insu de l’opposition, au gonflement frauduleux du nombre d’inscrits dans les zones favorables au pouvoir et j’en passe

  4. belle analyse pertinente mais vous avez oublier de citer dans la région de Kaffrine ,plus précisément à Koungheul ,Madame Socé Diop Dione la lionne du Bambouck par ailleurs Dg de L’ACBEP pour son travail remarquable à coté des femmes du département eu égard aux multiples actions qu’elle a eu à faire avant pendant et après les élections pour le triomphe du président Macky Sall au premier tour à Koungheul avec 78%.

  5. A Tambacounda c’est mal honnête de ne pas citer le ministre Sidiki KABA le vainqueur avec ses 8 maires qui ont tous emporté avec plus de 80%. Au contraire de ce que vous dites, le score du département a été plombé par celui de la commune de Tamba où militent tous ces responsables que vous citez. Arrêtez vos semblants d’analyses sur des données que vous maitrisez peu.

  6. En réalité, ceux qui ont réélus Macky Sall, c’est cette majorité anonyme de militants de l’ombre et de simples citoyens, loin des micmacs des activistes politiques et qui ce 24 Février jour du scrutin, s’est mobilisé toute seule pour voter en faveur du meilleur candidat qui s’offrait à leurs yeux.

    Pourquoi ne pas rendre simplement à césar ce qui est à césar ?

    Moi je salue la maturité du Peuple Sénégalais qui, en dépit de ses attentes déçues à plusieurs niveaux, à malgré tout choisi sécurité en lieu et place de l’offre d’une opposition mobilisée uniquement autour de l’opportunisme et de l’aventurisme et même du « Yabeel » quasiment !

    Le Président Macky Sall ne doit se sentir redevable et reconnaissant qu’envers cette Sénégalaise ou Sénégalais, qui sans intérêt ou contrepartie, a porté son choix sur lui, en lui faisant encore confiance pour 5 bonnes années.

    Macky Sall n’est plus attendu sur ce qu’il a déjà fait, mais sur ce qu’il fera de mieux et moi je l’attends particulièrement sur le prochain attelage gouvernemental qu’il nous proposera et s’il veut mériter la confiance renouvelée des Sénégalais, il devrait commencer par mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut.

    Le temps de l’action c’est bien, mais le temps de l’action avec les meilleures compétences c’est encore mieux !

  7. La victoire du Président Sall,est une victoire collective et inclusive.C’est une victoire d’une équipe d’hommes et de femmes qu’on ne saurait citer sur du papier. C’est une victoire des militants et sympathisants du Président Sall et de citoyens conscients des enjeux presents et futurs.

    Vive le.Président Macky,
    Vive l’émergence!

  8. CET ARTICLE EST TRES TENDANCIEUX. DANS CETTE REELECTION,IL Y’A DES GENS BEAUCOUP PLUS MERITANTS QUE CEUX QUE VOUS CITEZ ET ILS SONT NOMBREUX.

  9. C’est la jeunesse qui a fait gagner le président. Les vrais Républicains qui non pas des postes de responsabilités ni des salaires, ni un merci de ces responsables qui accapare leurs djob.
    -La jeunesse qui souffrent de jour en jour.
    -La jeunesse qui a sacrifié leurs vies pour son excellence Monsieur Macky Sall.
    -La vraie jeunesse de Macky Sall
    -La jeunesse qui a donné corps et âme.

    Vive la jeunesse
    Vive COJER
    Vive COJER -35

  10. A mon avis la liste des grands artisans de cette victoire du president Macky SALL des le 1er non est loin d’etre exhaustive. Y’a plein de gens qui ne sont pas cités surtout dans le département de Mbour par exemple le Maire de Malicounda Monsieur Maguette SENE qui a fait de sa commune un grenier électoral du président Macky SALL.

  11. ahahhahahaha, Yerim tu n’es pas PM….Tu viens de former ton gouvernement comme ça là..mdrrrr…arretons ces article téléguidé…le futur gouvernement de Macky sera une vraie surprise…il va redonner un souffle nouveau à ce pays avec des hommes neufs et prêt à aller plus au combats qu’au bataille politique, des ministre qui s’exprimeront pour convaincre les population par les actes suivi de parole!!!!!

  12. Article tres orienté qui favorise la division entre militants qui ont tous contribué à cette victoire éclatante ! Article fumiste à l’instar du propriétaire du site!

  13. Cet article ne reflète pas la réalité. Macky est réélu par une majorité silencieuse qui n’a rien à voir avec les tintamarre politiciens ni des pseudos leaders politiques qui sans le président Sall mouriront dans l’anonymat

  14. ANALYSE DE « THIOUNE ». YERIMPOST EST PASSE A COTE. EST CE PARCE QUE TU N’ AVAIS PAS DE QUOI SERVIR TES LECTEURS , POUR TAQUINER?????

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR