Chapeau, M. le président, pour cette concertation et ces avancées !!!

YERIMPOST.COM Le boycott de la rencontre par l’opposition dite significative n’y a rien fait. Les réserves oratoires d’une certaine bien-pensance n’ont pu rien entraver. La concertation sur la gestion des ressources issues de l’exploitation du pétrole et du gaz, tenue ce 12 juin au Cicad, a été une réussite.

Le premier succès de cet événement, à mettre à l’actif de son initiateur, le président de la République, Macky Sall, a été de réunir, pour la première fois, les forces vives autour des défis et enjeux de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières. Au-delà de toutes les controverses, et de toutes les réserves sur le timing et le format de la concertation, le constat est têtu: pour une fois, les Sénégalais ont échangé autour du pétrole et du gaz, loin des invectives par médias interposés.




La rencontre a permis des avancées significatives, au premier rang desquelles la validation des éléments structurants de la loi d’orientation à soumettre à l’Assemblée nationale avant l’ouverture de la session budgétaire. Des normes comme la part à réserver aux générations futures, le pourcentage à verser au budget de l’Etat et la surveillance de l’affectation des ressources au profit du plus grand nombre vont être gravées dans le marbre de la loi et avoir force exécutoire.

La société civile, qui a longtemps fustigé sa marginalisation, va intégrer le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz). Le Cos-Petrogaz est l’organe de pilotage stratégique qui a pour mission d’assister le président de la République et le gouvernement dans la définition de la politique de développement du secteur pétrolier et gazier et d’assurer le suivi de la mise en œuvre, à travers son Secrétariat permanent qui en est l’outil de supervision. L’entrée dans cette structure d’organisations de défense de la transparence va contribuer à la consolidation de sa gouvernance.

Le Cos-Petrogaz va, par ailleurs, mener une série de concertations avec le secteur privé en vue de l’élaboration du contenu local de la politique pétrolière et gazière.

Last but not least, des crd vont être organisés dans toutes les régions du pays pour partager avec les populations les conclusions de la concertation sur la gestion des ressources issues du pétrole et du gaz.




Si le commentaire est libre, le fait est sacré. Le fait, en l’occurrence, c’est que, ce 12 juin 2018, des pas ont été posés dans la bonne direction, celle de la transparence. Le Sénégal s’est inscrit dans cette dynamique moderne de la gestion concertée, de la gouvernance ouverte, de la citoyenneté participative… Il reste à veiller à ce que les fruits tiennent la promesse des fleurs. Pour l’heure, les graines ont été semées. Chapeau bas, M. le président de la République !

Cheikh Yérim Seck

31 Comments

  1. Je vous prie mes camarades de l’opposition. Ne cherchez pas à répondre
    CYS fait parti de ce genre d’intellectuels qui n’existent que par la polémique. Il sait parfaitement ce qu’il fait. Donnez lui tous les arguments ou tous les contre exemples, il restera toujours dans sa propre logique.
    La meilleure chose à faire avec ce genre d’intello c’est l’ignorance. Ouvrez l’article, lisez puis refermez sans le moindre commentaire.

    Avec toutes les analyses pertinentes qu’il a eu à faire de la situation du pays, si aujourd’hui il vient saluer les avancées du Pr c’est ce qu’il le fait vraiment à dessein. Et je ne pense meme pas qu’il soit payé. Il le fait probablement pour exister intellectuellement ou comme on dit pour faire le buzz.

    #IgnorezLe

    • Avez vous un argumentaire autre que celui de Cheikh Yerim Seck, vous n’avez pas donner votre argumentaire pour votre non au dialogue sur une question aussi cruciale de la vie de notre nation et du futur de notre peuple.
      Votre absence n’est pas motivée et faut assumer votre erreur.

    • Il faut être nihiliste pour ne pas accepter cette analyse de CYS, car les questions importantes devaient etre posées et discuter lors de cette séance vous avez trahi le peuple par votre absence.
      J’epouse a 100% cette analyse.

    • Si vous êtes physionomiste dites qu’est-ce que ces messieurs ont en commun: Serigne Mbacké Ndiaye , Souleymane Ndéné Ndiaye et Cheikh Yérim Seck ?

  2. De memoire de simple citoyen je n’ai jamais connu editorialiste aussi competent que Yerim.nous avons besoin de journalistes comme ce grand monsieur.

    • « Si le commentaire est libre, le fait est sacré. » cett phrase résume à elle seule les contradiction de CYS qui me fait penser à ces êtres bipolaires. Effectivement les faits sont sacrés et têtus.:
      – le faux rapport octroyant des blocs à Timis est un fait;
      – le délit d’initié avec l’implication du frère du président impliqué jusqu’au cou dans la gestion du pétrole est u n fait;
      – l’octroie dans des conditions plus que nébuleuse du bloc de Rufisque à Toatl est un fait;
      – la signature en cantimi d’un accord de partage du gaz avec la mauritanie est un fait.

      Comment doit-on mesurer la réusite de ce dialogue: à l’aune de la participation ou aux résultats prochains?
      Pour rappel, les assises nationales, de par la participation (en nombre et en qualité) a été un très belle résultats Peut on en dire autant quand aux résultats qui devaient se mesurer à l’application effective de ses conclusions?
      Celui qui devait les appliquer, adepte du wax waxet, s’est dédit en les ignorant royalement?
      Qu’est ce qu’on doit faire M. CYS? Continuer à croire au chantre du wax waxetou bien prendre acte des conclusions (qui ne sont pas encore connues)et attendre la mise en oeuvre effective et les résultats émanant de ces ccls. Un homme sensé, doublé d’un intellectuel et d’un journaliste, devrait, ne serait ce que par prudence, prendre le temps de voir venir, en ayant à l’esprit les pratiques dignes d’un criminel économique commis par le président avec la complicité du ministre de l’énergie d’allors et son frère.

      Mais je suis rassuré par la phrase citée supra qui, à l’analyse, montre que dans votre fort intérieur vous savez pertinement que la majorité des sénégalais ne se sont pas laissés dupés par ce boulanger, au propre comme au figuré.
      M. CYS chaque jour qui passe nous fait découvrir votre véritable ligne éditoriale malgré les tentatives de saupoudrage.

  3. Cheikh Yérim Seck:
    Exclusif! L’Etat a donné à Total des droits sur l’offshore très profond, une hypothèque sur le pétrole d’après-demain
    http://yerimpost.com/exclusif-letat-a-donne-a-total-des-droits-sur-loffshore-tres-profond-une-hypotheque-sur-le-petrole-dapres-demain/

    Cheikh Yérim Seck sur le contrat avec TOTAL : Le Sénégal n’a reçu que 5 millions contre 70 millions de dollars pour la Mauritanie
    https://youtu.be/Kd6eNtgHt9U

    Après cela, une concertation post mortem pour blanchir des faits et des milliards déjà encaissés, même par le petit frère. Et Yérim crie: bravo.
    Nous ne sommes pas des enfants. Nous avons de la mémoire.

    • Heureux de retrouver ce malade de Xeme et son réflexe de tenir le secrétariat tendancieux de ses obsessions pour inspirer sa litanie délirante.

      Je vous fais remarquer, et c’est important, que Xeme ne commente que sur 2 sites (leral et xalimasn) dont il administre les fora. S’il écrit ici, alors, j’espère que CYS n’a pas fait l’erreur de l’impliquer dans l’animation de celui-ci.

      Pour en revenir à nos barils…

      CYS a demandé, avec beaucoup d’insistance, la publication du contrat de Total, un ex-ministre ayant laissé entendre qu’il y aurait des faits et des éléments aliénant ou bradant les intérêts du Sénégal.

      Le Chef de l’Etat a ordonné à Monsieur le PM la publication de tous les contrats pétroliers, celui de Total y compris. Ce qui fut fait sans qu’aucun opposant, sans qu’un seul de ceux qui ont crié avec les loups, ne soulève la moindre critique, ne formule la moindre objection. Pas même Xeme ou son maître!

      Xeme, au lieu de nous renvoyer aux éditos de Monsieur Cheikh Yerim Seck, prenez les contrats publiés et relevez-y la moindre irrégularité s’il y a lieu. M. CYS n’a fait que tirer les conclusions logiques du silence confondu de toute l’opposition après la publication des contrats pétroliers. Si tu avais des exceptions délictuelles à soulever en serais-tu à nous rabâcher tous ces renvois et archives d’une mémoire désespérée?

      Encore une fois, la bêtise naît de l’ignorance. Mettons le pays au-dessus de tout et de nous-mêmes. Reconnaissons à chacun, opposition comme majorité, ses mérites et reprochons-lui ses manquements mais en toute honnêteté et dans le souci de l’intérêt général.

      Encore une fois, voilà un édito frappé au coin du bon sens. J’aime ce journalisme du juste milieu dont le patriotisme constitue l’un des ressors.

      Cheikh-Tidiane NIASSE

      • Dans ce genre d’affaires, l’essentiel se joue généralement en amont, au moment de l’attribution des blocs… qui peuvent ensuite être revendus avec des plus-values… astronomiques ! Attendre d’avoir attribué l’essentiel de l’amont pour ensuite appeler au dialogue sur l’utilisation des ressources à venir, l’aval donc, eh bien cela ressemble pour le moins à un foutage de gueule ! (Emprunté à la chronique de Mamadou Oumar Ndiaye sur SENEPLUS)

  4. Il est clair que vous étiez pas lucide en écrivant ce texte, la preuve il est
    Truffé de coquilles.
    Soyez plus rigoureux monsieur seck. (Réussite ) nom féminin .

  5. Tiens donc, vous voilà bien optimiste soudain! Vous oubliez qu’on est au Senegal pays du wax-waxeet, depuis 58 ans on fait de beaux discours alors que Maroc, Rwanda, Corée.. sont parti depuis, on est là avec nos pénuries d’eau et entouré d’eau.

    • DE NATURE OPTIMISTE POUR LE COUP JE NE PEUX PARTAGER CELUI DE CYS A PROPOS DE CETTE NOUVELLE STRUCTURE DE VEILLE ET DE CONCERTATION A POUVOIR CONSULTATIF.NOTRE DEMOCRATIE A LE CHIC DE CREER DES STRUCTURES ET DES COMMISSIONS CONSULTATIVES OU DE MEDIATIONS DONT LES RAPPORTS FINISSENT EN CLASSEMENT VERTICAL AUX ARCHIVES NATIONALES EN ATTENDANT LE PILON.CONFIANCE POUR CONFIANCE, NOUS DEVONS EN AVOIR POUR NOS ELUS ET DECIDEURS QUI DOIVENT RENDRE COMPTE DE LEURS GESTION EN TOUTES RESPONSABILITES. IL FAUT UN CONTROLE A PRIORI ,C’EST LE ROLE DU PARLEMENT, ET UN CONTROLE A POSTERIORI C’EST LE ROLE DE LA JUSTICE ADMINISTRATIVE ET JUDUCIAIRE; SI NOUS EN SOMMES INCAPABLES APRES 58 ANS D’INDEPENDANCE C’EST A PLEURER LA COLONISATION COMME UN CERTAIN GOLBERT DIAGNE DEVANT LA STATUE DE FAIDHERBE A SAINT-LOUIS. L’AFRIQUE ET LE SENEGAL MERITENT MIEUX.QUITTE A RENVOYER NOS ELITES SUR LES BANCS DE L’ECOLE, IL NOUS FAUT PASSER PAR LA CASE COMPETENCE ,RESPONSABILASTION ET CONFIANCE.

  6. M.bensi,vous faites partie de ceux qui ne veulent pas que les choses avancent dans ce pays, car cela ne vous arrange pas. Vous voulez que le pays soit à l’arrêt afin d’en tirer des dividendes politiques. Vous voulez voir Macky Sall échoué,eh bien descendez du ciel.
    Tout bon citoyen devrait saluer cette initiative qui permet aux sénégalais de toutes les obédiences,de se concerter,de faire des propositions sur l’exploitation et la gestion de nos ressources pétrolières et gaziéres,le critiquer, c’est manquer de patriotisme. CYS,en bon citoyen n’a vu que les effets positifs de cette initiative sans parti pris.
    Votre clown de Sonko s’il est patriote comme il le prétend, il a raté l’occasion. pourquoi ne vient il pas défendre ses thèses s’il sûr de lui ? Il ne fait que du cinéma pour se faire voir.De toute façon il faut être de mauvaise foi pour fustiger une rencontre citoyenne.
    Ceux qui disent pourquoi se concerter alors que les contrats sont déjà signés? Pour signer des contrats engageant l’état, il faut que tout le monde se réunisse ? Dans ce cas pourquoi alors élire un Président de la République ?

    • Petit prétentieux, oqzq tu dire que Macky sall a s’est concerté avec au moins son premier ministre quand l’IGE lui demandait de ne pas signer ce contrat scandaleux avec TIMIS?
      Comment expliques tu la présence de Aliou sall dans le pétrole? Y serait il s’il n y avait pas son frère au palais?
      C’est à cause de gens comme vous que nous resterons toujours des pays de m… dirigés par des présidents de m….

  7. Yerim vous aimez bien susciter un débat à contre- pied comme l’a dit un commentateur qui demande qu’ on ne vous réponde pas. En suscitant ce débat vous saviez bel et bien qu’ il n’ obéit pas au regles d’ une analyse solide et convaincante. Comment peut-on appeler à une concertation sur le pétrole et le gaz après que les contrats furent signes, les quote- parts partagés jusqu’au montant des revenus sans aucune volonté d’ y associer le peuple. Ça c’est la charrue avant les boeufs. Yerim je crois que le prochain texte digne de nom serait d’ encourager un débat sur l’ incurie du Pr et ce qui a motivé son choix de cacher les contrats aux Senegalais en son temps.

  8. Si CYS crois réellement a ce qu’il a écrit sur cette page, je ne comprends plus rien. Avec toutes analyses qu’il a eu à faire ici sur la gestion du pétrole et du gaz les critiques et venir aujordhui féliciter le président sur sa gestion lol.
    Maintenant il ne nous reste que pape allé le digne.

  9. Je relis les post de yérim relatifs aux contrats qui nous liaient à TOTAL. Je relis ce post. Je suis atterré. C’est comme çà le Sénégal d’aujourd’hui.
    Les contrats déjà signés on les met aux pertes et profits de notre pays. On n’oublie tous les contrats signés malgré les imperfections que YERIM SECK nous signalait. Mais çà c’était il y’a longtemps.

  10. Il faut désormais considérer CYS comme un agent de propagande pour Macky. Sa première invitation de Sonko pour le début de Yerimpost n’était que comédie. Il a fait semblant de soutenir l’opposition pour s’attirer des lecteurs qu’il va ensuite essayer de manipuler. Mais c’est impossible de manipuler les gens bien avertis qui n’oublieront jamais la traîtrise de Macky qui est illégitime depuis 2017 du fait qu’il a obtenu le pouvoir par mensonge et tromperie. Il s’était engagé à ne faire que 5 ans. Désormais je boycotte ce site honteux ainsi que Dakaractu qui héberge aussi de grands insulteurs comme El Malick Seck, Babacar Justin Ndiaye, Madiambale etc.

  11. C’est dommage dans notre pays on dirait que tout le monde cherche à plaire aux présidents.. L’une des pires maladies de notre société c’est la malhonnêteté de nos intellectuels…Nous sommes même déçus par nos journalistes les plus émérites..Parce que dans cette concertation du Président nous y voyons ni une volonté de bien faire, ni une volonté de préserver nos ressources. Au contraire on assiste plus à une manifestation folkloriques avec comme soubassement de tromper tout un peuple

  12. Ce qui me fait plaisir et me reconforte a l ere du numerique et de l internet est que l on ne peut plus rien cacher. Je suis optimiste par le fait que les Senegalais dans leur majorite ont compris les enjeux et les entourloupettes et la mauvaise foi de MAcky Sall. Ils ont aussi compris que la classe politique, certains journalistes comme….suivez mon regard….et certains marabouts complotent sur le dos du peuple et sont de meche. Ils prennent les Senegalais pour des demeures alors que ces politiciens et journalistes sont arrieres, ne sont pas a l air du temps en oubliant qu on ne peut plus rien cacher. Encore une fois, CHAPEAU BAS au peuple senegalais qui a demystifie le mensonge. Je dirais au contraire que le 12 juin est a marquer d une pierre blanche car lorsque MAcky quittera le pouvoir, tot ou tard alors il y aura un audit du petrole, des contrats qu il a signes avec Timis, Total, etc. combien de dessous de table que lui et son frere Aliou Sall et leurs acolytes ont recu. Comment des va nu pieds comme son griot Farba Ngom et d autres sont devenus millardaires en si peu de temps. En plus, sur le plan international, des dossiers sur le Senegal ont ete remis aux USA a l agence contre la corruption, Internationa Anti corruption Agency. Macky et sa clique ne perdent rien pour attendre, la justice au Senegal et internationale et la vengeance du peuple s abattront sur eux. Que Dieu Allah nous donne longue vie et une sante de fer afin que l on puisse assister au moment ou MAcky Sall et sa clique rendent gorge et connaissent la decheance qu ils meritent. AMEN

  13. Pour parler peu et bien…reconnaissons tous k la demarche du PR est loin de la concertatiion …apres avoir servi sa famille..ses amis…et mm des dealers….se rendant brusquement compte qu il était en danger…second mandat oblge….le voila qui s écrit Rebelotte….parlons de 16800milliards en 30 ans
    ..

  14. CHERS COMPATRIOTES

    POSEZ VOUS LES QUESTIONS SUIVANTES
    – POURQUOI DÉBUT 2 ANS L’ENSEMBLE DU GOUVERNEMENT FUIT LE DÉBAT SUR LE PÉTROLE AVEC OUSMANE SONKO?
    – DE QUOI MACKY À PEUR JUSQU’À NE PAS INVITER SONKO À SON SOIT DISANT CONCERTATION ET POURTANT IL EST LE SEUL LEADER POLITIQUE QUI EST À FAIT DES ENQUÊTES,ÉCRIT UN LIVRE SUR NOTRE PÉTROLE?
    – POURQUOI REFUSE -T-IL DE DÉCLASSIFIER LES RAPPORTS D’ENQUÊTES D’IGE SUR LES LICENCES BRADÉS DURANT LES 2 TOURS DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
    – COMMENT ALIOU SALL EST ENTRÉ DANS NOTRE PÉTROLE, ALORS FRANK TIMIS ÉTAIT PARRAINÉ PAR PIERRE GOUDIABY ATEPA ET SAMUEL SARR ?
    – QU’ATTEND LE PROCUREUR POUR ENTENDRE SONKO SUR LES ACCUSATIONS GRAVES CONTRE LE PRÉSIDENT?
    – POURQUOI LES DÉPUTÉS AUTOMATIQUES NE CRÉE UNE COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE?
    JE SUPPOSE QUE VOUS DEVREZ ÊTRE DU CÔTÉ DES JUSTE POUR L’AVENIR DES NOS ENFANTS

    PARTAGER POUR OUVRIR LE DÉBAT

  15. Adouna ak werou koor gnoo yam, sou dog diotoul diougou meunta wess!
    Qui l’eu crut que Yérim petit à petit glisse dans la moule du Macky

  16. C’est vraiment n’importe quoi cet article, on cherche maintenant à plaire au roi.
    nous avons beaucoup de respect pour vous et votre blog, mais ne nous prenez pas pour des ignorants, respectez nous.
    vous voulez devenir le griot de Macky maintenant?

  17. Âpres avoir tué le bœuf, macky a donné le cœur, les reins, les filets, les faux-filets, les cotes, les entrecôtes, les cuisse à Aliou Sall et son associé Franck Timis, ensuite il offert les pattes et la tête à TOTAL, il appelle maintenant le peuple pour voir comment se partager la peau et les boyaux.
    Ceux qui applaudissent veulent nous faire oublier ce qui a précédé.

    Dans ce genre d’affaires, l’essentiel se joue généralement en amont, au moment de l’attribution des blocs… qui peuvent ensuite être revendus avec des plus-values… astronomiques ! Attendre d’avoir attribué l’essentiel de l’amont pour ensuite appeler au dialogue sur l’utilisation des ressources à venir, l’aval donc, eh bien cela ressemble pour le moins à un foutage de gueule ! (Emprunté à la chronique de Mamadou Oumar Ndiaye sur SENEPLUS)

    Un ancien virulent opposant à Omar BONGO disait: » Tout homme a un coût, il faut juste y mettre le prix.. »
    La presse sénégalaise en est un exemple édifiant, certains patrons de presse ont transformé leur journal en organe de propagande pro-APR, on se croirait au temps de la PRAVDA en URSS.

  18. L’opposition a bien fait de boycotter ces concertations. Macky n’est pas un homme de parole. Il est revenu à maintes reprises sur sa parole donnée . La question du mandat de 7 à 5 ans est illustratif de la nature de l’homme .La concertation sur le pétrole devrait commencer en amont lors de la cession des licences. Il a ignore le peuple et il a vandangé nos ressources et là il parle de gestion des revenus du pétrole dont il retrouvera ses propres part une fois éjecté du pouvoir. La priorité pour le pays c est là renégociation de ces contrats sur l’après Macky.

  19. Arrêtez de parler du peuple Vous savez bien que dans sa grande majorité, il est pour la concertation D’ailleurs parfois vous le traitez de lâche Analyser c’est pas prendre ses désirs pour la réalité ou s’adonner à des invectives et insultes

  20. Je ne vois pas en quoi ces concertations constituent des avancées sur le plan de la transparence. Un discours sur la transparence n’est pas de la transparence. Chapeau bas, Monsieur le Président! Je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer. Pour cette fois, tes arguments sont aussi légers que la plume d’un. Nous voulons des actes concrets et non des concertations où les déclarations d’intention prennent le pas sur l’essentiel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*