Blog de Cheikh Yerim Seck

Cheikh Oumar Anne vs Abdoulaye Daouda Diallo, c’est le terrain politique qui commande !!!

Le tollé que la tournée politique de COH a suscité dans le département de Podor témoigne de l’enjeu de cette contrée dans le dispositif électoral de la mouvance actuelle au pouvoir. Cet aspect révèle au grand jour les contradictions internes que suscite la gestion quotidienne du parti au pouvoir dans le département!!

Il est clair que c’est l’un des bastions électoraux qui seront sans nul doute l’un des plus disputés à la prochaine élection présidentielle de 2019. Deux raisons essentielles le sous-tendent d’abord eu égard à son vivier électoral et de l’autre côté le caractère important de l’engagement de ses cadres dans le terrain politique. L’autre aspect non négligeable est l’émergence d’une nouvelle classe politique née des deux anciens partis au pouvoir et de la société civile du Fouta a l’instar de Harouna Dia qui s’est agréablement illustré avec le geste historique qu’il vient de poser en octroyant des ambulances a toutes les contrées de la région de Matam. Un exemple à méditer par nos nouveaux politiciens.








On y trouve du tout, des anciens cadors du Parti Socialiste et du PDS qui ont rejoint les prairies marrons-beiges après 2012 suite à l’élection du Président Sal à la magistrature suprême plus connus sous le sobriquet « néoaperistes » et ceux qui ont combattu jusqu’à la dernière énergie le régime de Wade et son clan » les fidèles ou les militants de la première heure » et bien évidemment ceux qui sont directement importés de la diaspora et qui bénéficient aujourd’hui des postes stratégiques dans l’appareil de l’état!!! N’oublions pas que le Président actuel avait fondé toute sa stratégie politique pour le retour des sénégalais vivant un peu partout à l’étranger. Ceux-là bien évidemment ont contribué financièrement à sa campagne électorale!!!

A coup sûr, le seul reproche qui leur est fait c’est de n’avoir pas mouillé le maillot dès les premières heures de la bataille et d’avoir investi tardivement l’arène politique dans le seul but de conserver leur moelleux et douillet strapontin!!! Quoi qu’il advienne c’est la populace qui en pâti sévèrement!!

Le parti doit se ressaisir, arrondir les angles et accorder les violons, tout en renonçant définitivement aux contradictions s’il veut remporter haut le pied les prochaines joutes électorales qui s’avèrent cruciales pour le Président qui n’a qu’un seul dessein rempiler à la tête du Sénégal ! Donc l’enjeu est de taille. De l’autre côté les potentialités que regorgent le département, et les promesses en termes d’investissement de l’actuel régime laissent présager un lendemain meilleur pour les populations. Mais la montagne risque d’accoucher d’une souris au rythme actuel de l’exécution des différents engagements ! Nous sommes en queue de peloton dans tous les domaines comparés aux autres départements!

Même s’il est vrai que les deux projets phares ont suscité l’adhésion formelle des populations, notamment la réfection de la route Ndioum- Bakel une vielle doléance des populations du Fouta et la dorsale de l’île a morphil qui fût depuis pendant longtemps la partie la plus délaissée du Sénégal. Néanmoins le projet tant controversé avec l’octroi de plus de dix milles hectares ont entraîné le doute quant à la volonté du gouvernement de respecter ses engagements. Même si les choses se sont tassées, il n’en demeure pas moins que la défiance continue et a plombé l’espoir suscité dans l’imaginaire collectif des populations du Dande Mayo.

Il importe à ce niveau de s’arrêter un peu et de voir les choses en face. Dans certaines parties c’est le désert médical et les populations éprouvent d’énormes difficultés pour se soigner.

L’eau est devenue une perle rare dans certaines localités laissant dans le désarroi les populations qui parcourent des kilomètres à la recherche du liquide précieux. L’électricité n’existe pas dans certaines contrées malgré les potentialités économiques qu’elles regorgent. Le diagnostic est loin d’être exhaustif mais juste des indications pour montrer l’ampleur des défis à relever!!!

Nous devons nous battre main dans la main épaule contre épaule pour qu’enfin notre département sorte de l’ornière dont elle est engluée depuis des décennies et que les ressources dont il regorge soit pleinement exploité au profit exclusif des populations.

La bataille que les politiciens de la localité doivent mener consiste à la bataille du développement et non celle du positionnement. Nous avons assez souffert de cela et qu’il est temps de tourner définitivement la page des querelles de borne fontaine et de se consacrer résolument dans le seul et unique objectif d’apporter des solutions pérennes et durables aux multiples maux dont souffre notre département!








Pour conclure permettez- moi de paraphraser Franz Fanon « Politiser les masses, ce n’est pas, ce ne peut pas être faire un discours politique. C’est s’acharner avec rage à faire comprendre aux masses que tout dépend d’elles, que si nous stagnons c’est de leur faute et que si nous avançons c’est aussi de leur faute, qu’il n’y a pas de démiurge, qu’il n’y a pas d’homme illustre responsable de tout, mais que le démiurge c’est le peuple et que les mains magiciennes ne sont en définitive que celles du peuple. »

Mahi Amadou DEME

1 Comment

  1. Soyons précis . Aucun de nos hommes politiques n a présenté un plan cohérent de développement du Département de Podor pour s arroger le titre de Leader. Ils se battent pour avoir des positions de confort et non pour apporter des solutions crédibles et durables aux multiples problémes des populations. Podor peine à se développer malgré ses innombrables potentialités dans les domaines de l agriculture et de l élevage. Au lieu de se battre pour amener l Etat à travers la SAED à mieux jouer son role , à savoir augmenter les terres aménagées , on les voit s aligner sur la proposition du Président d arracher les terres des pauvres paysans, avec la complicité de toute notre administration, pour les céder à des Marocains. Il est temps de voir les populations se réveiller , se mobiliser pour prendre en mains leur destin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR