Blog de Cheikh Yerim Seck

Condoléances chez Tanor: IBK craque

YERIMPOST.COM Ousmane Tanor Dieng s’en est allé à jamais. Inhumé ce mercredi 17 juillet à Nguéniène, le défunt secrétaire général du Parti socialiste laisse derrière lui un vide. Ayant effectué le déplacement pour accompagner son « frère » jusqu’à sa dernière demeure, le chef de l’Etat malien n’a pu contenir son émotion. Ibrahim Boubakar Kéïta (IBK) qui voulait faire un témoignage sur OTD à la maison mortuaire, ne pouvait plus contenir ses larmes. Le président de la République du Mali, qui était en train de prononcer un discours devant l’assistance, aura le temps de dire: « Jamais son amitié ne m’a fait défaut… » et d’éclater en sanglots. Son homologue sénégalais, le président Sall, lui retire le micro. Avant de prendre congés des lieux, IBK a remis une enveloppe de 20 millions de francs à la famille du disparu.

1 Comment

  1. IBK doit pleurer d’abord les meutres qui sont perpétrés dans son pays, notamment au centre du Mali et au Nord. Peut être, ces morts ne comptent pas. Charité bien ordonnée commence par soi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR