Blog de Cheikh Yerim Seck

Corruption: Sonko aurait reçu 100 millions de FCFA d’une firme pétrolière étrangère

YERIMPOST.COM Ousmane Sonko est accusé par une journaliste anglaise d’avoir reçu 100 millions de FCFA, pour sa campagne de communication sur la transparence dans les ressources pétrolières, d’une firme qui a avait été recalée par Me Abdoulaye Wade de la course pour l’acquisition du puits de pétrole Rufisque Offshore. Cette grave accusation a été relayée par une bonne partie de la presse locale.
Mais, pour le moment, le concerné ne sent pas l’utilité d’apporter sa part de vérité sur cette affaire qui est partie pour faire un long débat dans les prochains jours.







22 Comments

  1. FAK NEWS
    1 la journaliste Michelle DAMSEN n’existe pas mais Michelle MADSEN
    2 le site qui a relaye cet info est au GHANA dans la rubrique contribution c’est comme l article de Mediapart qui parlait de Karim wade avec le procureur du qatar

  2. OK c bien les sieurs Madiambal et Yérim, continuez et n’arrêtez surtout pas. A ce rythme vous risquez de ne plus être suivi même après les élections.
    S’acharner encore et encore sur lui!! Ne soyez pas gênés, nous sénégalais sommes suffisamment intelligent pour ne pas être dupés pas seulement pour les politiciens mais pour vous aussi presse alimentaire!!
    Vous n’êtes meme pas intelligent

  3. CETTE INFORMATION NE SAURAIT ETRE FIABLE ..D’ABORD LE JOURNALISTE N’EXTE NULLE PART AUSSI CE SITE A DES RUBRIQUES QUI PERMETTE AU CONTRIBUTEUR D’APPORTER LEURS OPINIONS SUR UNE QUESTION DONNEE …PAR CONSEQUENT CET ARTICLE NE PEUT ETRE CONCIDERE COMME VERIDIQUE
    EN DEFINITIVE JE NE VOIS PAS LA PERTINENCE DE CES INTERPELLATIONS A L’ENDROIT DE M.SONKO////

  4. Pourquoi « aurait »? En ce que je saches le conditionnel s’emploie en cas d’incertitude comme dans ce cas… Donc pourquoi vous n’avez osé dire carrément et explicitement que Sonko « a » recu…???!!!

  5. Vous avez tout compris. Ils veulent distraire le candidat Sonko et par la même occasion jeter le discrédit sur sa personne de manière à semer le doute sur les faibles d’esprit.
    Voilà des mois que Sonko a fait la révélation sur les 94 milliards, aucun débat, aucun cri de scandale, aucune suite favorable n’a été réservée à ce dossier par les mercenaires de la plume. Je ne les ai jamais entendus demander au principal accusé de répondre face aux accusations graves. Au contraire, on a préféré mettre l’accent sur l’éventuelle rencontre entre Sonko et Wade au Qatar pour noyer l’information gravissime. Quand le Pastef a informé l’opinion sur le patrimoine déclaré de Macky Sall (des milliards), les mercenaires qui s’agitent aujourd’hui n’ont pas jugé nécessaire d’organiser un débat encore moins de demander à ce dernier de s’expliquer sur la provenance de cette fortune en moins de six ans. Maintenant ils veulent nous faire croire que Sonko est un délinquant parce qu’il aurait créé une société pour gagner de l’argent, qu’il ne devrait pas créer une société pendant cinq ans après son limogeage pour des raisons d’éthique.
    De quelle éthique il s’agit? De celle d’un homme qui nous dit qu’il jeûne tous les Lundi et qui viole les filles le week-end. Ce ne sont pas des insultes mes chers. Juste des faits. Si relater des faits avérés constitue une insulte, jeter le discrédit sur une personne qui n’a « commis la faute » d’avoir de l’ambition pour son pays est abject et minable.
    Nous n’avons jamais rencontré Sonko, nous ne sommes pas des militants de son parti, nous n’avons aucun intérêt particulier à gagner en étant ses « répondeurs automatiques », nous ne pensons pas qu’il est le messie encore moins qu’il ne doit pas être critiqué. Cependant nous exigeons de l’objectivité dans les attaques. Attaquez le sur sa vision, son programme, sur des faits délictuels que vous ne pardonnerez pas aux autres candidats. Autrement, vous nous trouverez sur votre chemin parce qu’il est notre candidat et nous pensons qu’il est patriote tout court.

    Juste souligner que nous connaissons la nature du contrat et le montant de la commission (12%) demandé légalement par MECALEX aux personnes habilitées mais nous ne connaissons rien du type de contrat et des montants à recevoir par les mercenaires de la plume. J’ai salué malgré l’incompréhension qui l’entoure le comportement de Tounkara qui a accepté une nomination officielle qui a été publiée. Moussa Dadis Camara avait révélé qu’au lendemain du putsch dont il était l’instigateur CYS, alors journaliste à J.A. lui a demandé secrètement s’il avait l’intention de conserver le pouvoir afin qu’il laide dans son projet. Proposition qu’il déclina. Le « prestataire de services » commença ainsi à lui consacrer des articles qui lui sont défavorables. Lorsqu’on a demandé à C.Y.S d’affirmer ou d’infirmer cette accusation, il a répondu par ces mots:  » Je voulais le tester pour connaitre ses vraies intentions ». Appréciez par vous mêmes.

  6. J’ai personnellement pris contact avec le site en question. Voilà l’email qu’ils m’ont envoyé. Cela a le mérite d’être clair. Chers journalistes ne vous faites pas complice de diffamation.

    « Thanks also for your quick reply. But be mindful, you cannot start to threaten us for defamation since the said story is an OPINION piece. Opinion is no NEWS.
    The best thing you could have done to come out with a rejoinder for your side of the story.

    Did you miss this part?
    Disclaimer: « The views/contents expressed in this article are the sole responsibility of the author(s) and do not necessarily reflect those of Modern Ghana. Modern Ghana will not be responsible or liable for any inaccurate or incorrect statements contained in this article. »

  7. Gfm, L’AS, l’OBS, Madiambal, Mamoudou Ibra Kane, Cheikh Yerim font partie de la meute de loups enragée en graissée juste pour bouffer du PASTEF.

  8. Les sondages les plus crédibles montrent que Macky ne peut pas avoir plus de 34% des voix. Et à côté, Ousmane Sonko passe le parrainage haut la main car en instituant le parrainage intégral Macky pensait que Sonko n’allait pas réunir le nombre de signatures. Dans leurs calculs, ils se disaient que Sonko a eu 33 mille voix aux législatives donc ne sera pas en mesure de doubler ses voix en moins d’1 an.

    Son dossier déposé au Conseil Constitutionnel atteste que SONKO réunit toutes les conditions pour être candidat à l’élection.

    Aujourd’hui les chiffres sur les bulletins d’analyse (renseignement) remis aux autorités montrent que Sonko fera mal à Macky Sall aux élections. Et s’il réussit une bonne campagne électorale, il aura toutes les chances de remporter ses élections au 2é tour. Ils sont certainement au courant des éventuels ralliements à la candidature de Ousmane SONKO. Des leaders de l’opposition sont prêts à rejoindre la coalition de Sonko-Président.

    Face à tout ceci, Macky ne peut plus instrumentaliser la justice pour arrêter SONKO mais il doit trouver des procédés pour se renverser cette tendance.

    Donc les officines au palais entrent en jeu pour freiner cet élan et donner un coup à la percée des patriotes.

    Et pour se faire, il leur faut :

    – Monter de toute pièce une « affaire » (Histoire)
    – Trouver des acteurs (Ismaila Ba, Abdourahmane Baldé, etc.)
    – Répertorier des dates
    – Trouver des structures (Mercalex, Tellow Oil)
    – Délimiter le champ lexical (fiscalité, Pétrole et Gaz). Deux secteurs qui reviennent beaucoup dans les propos de Sonko
    – Se servir des supports pour relayer (presse)
    – Trouver des flux (mails, lettre, SMS, etc.)

    En résumé, Macky et ses bras armés veulent rééditer le scénario de Hilarry Clinton lors des élections américaines avec l’affaire des mails. Et bien sûr, ils veulent créer le scénario FILLON durant les élections présidentielles françaises avec un acteur comme Robert Bourgi. Étrange coïncidence, Macky a rencontré Sarkozy et son clan (Bourgi et autres) durant son séjour en France à l’occasion du groupe consultatif de Paris. Rencontre durant laquelle, les officines lui ont dit qu’il a commis l’erreur de poursuivre Khalifa Sall. Ils lui ont reproché également de n’avoir pas donné trop d’importance au phénomène SONKO car c’était lui la vraie cible.

    Alors, comment Macky compte s’y prendre dans ce funeste projet?

    – Il faut des « Chirurgiens » car si le régime et ses éléments portent ce projet de « liquidation » par l’opinion avec ses accusations, elles ne seront pas « crédibles ». L’opinion dira que c’est politique. Alors il leur faut des mercenaires (Madiambal, Yérim Seck). Deux messieurs, dames de cour qui n’ont rien n’a perdre car souillés à jamais. Madiambal est réputé pour ce type de boulot (on se rappelle l’affaire Tahibou Ndiaye) et il semble mouillé dans une affaire d’avortement. Donc ses actes permettent d’acheter le silence de ceux qui détiennent ces éléments.

    Cheikh Yérim n’est plus à présenter. Violeur reconnu, il tente de rendre l’ascenseur à Macky qui l’a gracié et qui nourrit son organe à l’aide des insertions publicitaires.

    Ces 2 hommes ont tjrs été de mèche avec les régimes pour ce genre de sales coups.

    Le fait de faire porter ce projet à ces 2 là n’a pour objectif que de transférer le problème sur un terrain autre que politique. Ce ne sera plus « Sonko vs Macky » mais ce sera « Mercenaires vs Sonko ». Afin qu’on ne puisse plus parler des vrais problèmes du pays. En gros, ils veulent mettre Sonko dans la spirale pour qu’il ne soit plus dans son propre agenda mais dans celui de ses accusateurs. Mandiambal lui promettant d’autres éléments à venir dans ses chroniques sur son propre journal.

    Sachons dès à présent que les objectifs recherchés dans ce projet ne peuvent être que :

    Entacher la réputation personnelle de Sonko
    Donner un coup d’arrêt à sa notoriété et envergure politique
    Mettre le doute dans la tête des sénégalais pour qu’ils se disent « Ahh Sonko ndéké mom ak niom nio yam ».

    Mais posons-nous juste cette question :

    Si Macky Sall, avec tous les pouvoirs de l’État, avait suffisamment de preuves contre Ousmane Sonko, pourquoi attendre tout ce temps pour le sortir ?

    Justement, ils ont fouillé terre et ciel, remué tout ce qu’ils pensaient pour abriter des choses compromettantes sur Sonko. Au finish ils n’ont rien. Désormais ils ne comptent que sur la diffamation et la calomnie pour freiner cet honnête homme.

    Rien que pour la vérité et pour le bien de toute la Nation, le procureur doit ouvrir ce dossier transmis par Sonko. Si on veut tous connaître les péripéties de cette affaire, demandons à l’IGE et à l’OFNAC d’ouvrir une information judiciaire.

    Pour la République ???????? !!!

    Alune Fabregas Ndiaye

  9. Au debut je me disais voilà un site serieux different des autres mais voilà c’est devenu un torchon à deux balles et c’est vraiment dommage.

  10. Je pense que les sénégalais par cette affaire comprendrons que Macky et son staff sont habitué des faits qui se rappel pas de l’affaire Idrissa Seck ;Ils utilisent les mêmes procèdes contre sonkho .

    Avec des journaux comme le quotidien(Madiambale) ,libération(Yakham Mbaye) qui jouent le même rôle que il est midi

  11. Yerim, vous n’êtes plus à présenter. De journaliste émérite vous êtes devenu un chien enragé prêt à mordre tout ceux qui s’opposent au ventru qui vous a gracié après votre condamnation pour viol. A l’heure où j’écris ces lignes vous devriez publier le démenti cinglant qui vous a été aussitôt envoyé. Honte à vous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR