Blog de Cheikh Yerim Seck

Coût, modalités de livraison et coulisses de l’achat des deux Airbus signé devant Macron

YERIMPOST.COM Au cours de son séjour à Dakar, pour co-présider la Conférence internationale sur le financement du Partenariat mondial pour l’éducation, du 1er au 3 février 2018, le président français, Emmanuel Macron, a parrainé la signature du contrat d’acquisition de deux nouveaux Airbus 330 Neo par la compagnie Air Sénégal S.A. Selon l’organe d’informations stratégiques La Lettre Du Continent, l’acquisition des deux appareils a été actée en 2017, à l’occasion du Salon aéronautique de Dubai. Devant être livrés l’un au premier semestre, l’autre au second semestre de 2019, les deux aéronefs ont coûté la rondelette somme de 510 millions d’euros, soit 334,56 milliards de francs cfa. Une ardoise qui vient alourdir l’investissement du nouveau pavillon national sénégalais qui avait déjà acquis deux ATR 72-600 neufs. Sera-t-il facile d’amortir ces montants dans ce contexte d’un ciel ouest-africain hautement concurrentiel ?

www.yerimpost.com



1 Comment

  1. Ma conviction est que le transport aérien interntional notamment dans la sous région CEDEAO voir vers le reste de l’AFrique doit etre un service public à assurer par l’état du Sénégal pour ses compatriotes, au même titre qu’il y a Dakar dem dikk, le bateau willis, etc.. Peut être si la compagnie aerienne nationale perd de l’argent ou pas. C’est une mission de service public minimal à assurer. Les stats officiles montrent que y a pas assez d’avions qui font les vols intérieurs réguliers entre pays africains.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR