Blog de Cheikh Yerim Seck

En rade à Versailles, isolé de tous par son fils, Wade perd la parole et les horloges

YERIMPOST.COM Abdoulaye Wade a quitté Doha, où il a séjourné pendant plusieurs mois, pour rejoindre Paris au cours de la dernière semaine de décembre 2018. Il a demandé à atterrir à Dakar à bord d’un avion privé, mais l’autorisation lui a été refusée par les autorités du ciel sénégalais. Le motif du refus est double.

D’abord, l’ex-président a souhaité se poser à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, aujourd’hui réservé au chef de l’Etat en exercice et à l’armée, et non à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) désormais ouvert à tous les autres vols nationaux et internationaux.

Ensuite, Wade a refusé de déférer à l’injonction des autorités sénégalaises qui lui exigeaient de fournir la liste des membres de la délégation censée l’accompagner.

Dans l’impossibilité donc d’atterrir à Dakar dans les conditions actuelles, Abdoulaye Wade est resté en rade dans cette grande demeure de Versailles qu’il a rénovée pour son épouse, Viviane née Vert. Dans la rigueur du froid et la grisaille de l’hiver parisien, l’ex-homme fort du Sénégal s’ennuie. Il se tourne les pouces, seul au monde, de facto interdit de visites de toutes sortes…

A partir de Doha, Karim Wade, dont les fidèles entourent le patriarche, a réussi à placer son père sous coupe réglée, dans une sorte de résidence surveillée. Aucune précaution n’est de trop pour empêcher que la moindre voix discordante arrive à lui faire entendre une autre opinion que celle de son fils sur la situation politique actuelle du Sénégal.

Le contrôle exercé sur Wade père va plus loin. Tous ceux qui ont récemment tenté de le joindre au téléphone, sans avoir au préalable parlé à son fils, n’y sont pas arrivés. Celui qui tient son téléphone est un homme de Karim Wade qui valide avec lui ceux qui peuvent ou ne peuvent pas parler à l’ex-président.

Last but not least, celui-ci ne parle politique que lorsqu’il y est autorisé. Lorsqu’un politicien le contacte, il échange des civilités avec lui et lui balance, tel un mot d’ordre: « Discute avec ton frère Karim. »

En rade à Paris, isolé de tous par son fils, Abdoulaye Wade n’est plus maître de sa parole ni des horloges. Après le rejet -plus que probable- de la candidature de Karim Wade, le 20 janvier prochain, par le Conseil constitutionnel, on le fera à coup sûr débarquer à Dakar pour tenter un baroud d’honneur !

En dépit de son âge très avancé, la retraite n’est pas de tout repos pour celui qui dirigea le Sénégal de 2000 à 2012…







5 Comments

  1. Président Abdoulaye Wade mérite du respect il a tout donné sa jeunesse sa vie
    Dèlène wakh deug way bayi lène fène yi way Abdoulaye Wade sène bay le

    • Affaire Karim Wade : Nouvel échec de l’État devant la justice internationale.
      8 janvier 2019
      XALIMANEWS : Du nouveau dans l’affaire Karim Wade. Ses avocats informent que la cour d’appel de Monaco a rejeté, ce lundi 7 janvier, l’appel formé par l’État du Sénégal contre le jugement du 10 juillet 2018 du tribunal correctionnel de Monaco qui a refusé de confisquer les sommes saisies dans les comptes bancaires, dont l’un appartient à Karim Wade et les autres à ceux qui ont été condamnés avec lui par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Et ce, de manière définitive.
      Dans le communiqué rendu public par les avocats du fils de l’ancien président de la République, ils parlent d’une nouvelle victoire pour Karim Wade.
      « C’est un nouveau camouflet qui s’ajoute aux désaveux que le pouvoir politique sénégalais ne cesse de subir dans toutes les procédures menées hors du Sénégal, notamment :
      le classement sans suite de la plainte déposée par l’État du Sénégal à Paris contre Karim Wade ;
      les condamnations du Sénégal par la Cour de justice de la CEDEAO ;
      la déclaration solennelle du Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire constatant le caractère inéquitable du procès et affirmant le caractère arbitraire de la détention de Karim Wade ;
      le refus de confiscation opposé par le tribunal correctionnel de Paris puis par la cour d’appel de Paris ;
      tout récemment, la décision du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies constatant que l’arrêt de la CREI viole le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, Karim Wade n’ayant pas pu faire réexaminer la déclaration de sa culpabilité et sa condamnation par une juridiction supérieure, et ordonnant que l’État du Sénégal fasse procéder à ce réexamen. Dans un État de droit, l’arrêt serait privé de tout effet dans l’attente du réexamen ordonné.
      Karim Wade a été poursuivi, jugé, condamné puis expulsé du Sénégal et contraint à un exil politique, dans l’unique dessein de le priver de son droit d’être candidat à l’élection présidentielle.
      Cette volonté des pouvoirs politiques d’éliminer un adversaire est vaine puisqu’une succession de décisions, toutes favorables à Karim Wade, rendues par des institutions et juridictions internationales, confirme qu’il jouit de la plénitude de ses droits. Il entend ainsi les exercer ; notamment, son droit d’être candidat à l’élection présidentielle », note le document.

  2. Ce vieux singe ne récolte que ce qu’il a semé. C’est avec sa complicité diplomatique qu’il a permis au président français Nicolas Sarkozy de faire assassiner le président Khadafy fût-il un dictateur. Il avait menacé Macky Sall d’être dans l’ incapacité de payer les salaires. N’eût été l’aide urgente de la France, Macky Sall serait effectivement incapable de payer les salaires au lendemain de son investiture. Chaque jour que Dieu fait ce personnage satanique utilise la presse, ses domestiques politiques…pour diffuser de fausses rumeurs dans le seul but de créer des troubles dans le pays. Et j’en passe…Je m’explique difficilement comment on peut continuer d’accorder du crédit à ce personnage qui veut à tout prix imposer son voleur de fils au Sénégal. Wade n’a que ce qu’il mérite!

  3. Tres bon fils!
    Sinon tous les rapaces menteurs imbeciles viendront le polluer et le fatiguer
    Ou sont aujourd’hui tous ceux que le Vieux avait pris sous son aile?Tous l’ont trahi
    Il n’y a que le fils qui se preoccupe reellement d elui et c’est tres bien

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR