Blog de Cheikh Yerim Seck

« Enquête » exclusive: Elhadji Ndiaye/Pape Alé Niang: les dessous d’une rupture

« Enquête » exclusive #2stv #PapeAlé

L’affaire Pape Alé commence à faire du bruit sur la Toile. Censure ou pas ? Nous avons essayé d’enquêter auprès des deux principaux « acteurs » présumés: le journaliste et son employeur.

El Hadji Ndiaye : « Pape Alé doit être honnête et dire la vérité (…) »

Pape Alé : « Je suis en pause  »

L’arrêt brutal, depuis le 31 decembre 2018, des émissions du journaliste Pape Ale Niang de la 2stv n’intéresse pas forcément tous les Sénégalais. Mais il est évident que le célèbre chroniqueur commence à manquer de nombreux téléspectateurs, en témoignent les nombreux soutiens exprimés à son endroit notamment sur les réseaux sociaux, Facebook en particulier. Cet événement commence également à inquiéter les défenseurs de la liberté de la presse que nous sommes ou voulons être du moment que certains inconditionnels de Pape Alé ont déjà agité l’idée d’une possible « censure ». Ceci étant, nous avons donc tenté de comprendre pourquoi l’animateur de « Ça me dit » n’est plus au rendez-vous.

C’est Pape Alé que nous avons joint au téléphone en premier puisque c’est un confrère et que c’est lui qui est présenté sur les réseaux sociaux comme étant une victime.
Très vite nous avons passé outre les salamalecs et autres politesses exagérées, non pas par manque de temps, mais c’est parce que nous n’avons pas beaucoup d’affinité même si on se connaît plus ou moins, lui et moi, pour avoir collaboré pendant un certain moment à la 2stv. « Je suis en pause », a-t-il répondu à la question de savoir pourquoi vous n’animez plus vos émissions?
Mais pause est un terme flou. « Tu veux dire congés ? », « Non, je suis en pause », a-t-il insisté. Je lui ai donc demandé quand est-ce qu’il va finir sa « pause » qui commence déjà à trop durer.

Là encore, notre confrère, qui est pourtant connu pour son franc-parler, préfère utiliser la langue de bois mort. « Tu me verras quand je serai de retour », m’a-t-il répondu au bout du fil, avant de me renvoyer chez son patron ou ex-patron, le grand boss de la 2stv El Hadji Ndiaye.

Comme je n’ai pas pu arracher grand chose de Pape Alé, j’ai donc décidé, sur le champ, de me tourner vers « le père biologique » de la première télévision privée du Sénégal.

Il faut dire que j’ai eu de la chance de ne pas tomber sur sa boîte vocale. D’habitude, ça sonne dans le vide jusqu’à ce qu’une voix féminine vous demande de laisser un message.
Mais, au beau du fil, cette fois ci, je suis tombé sur une voix d’homme rauque d’un grand patron en plein séance de travail.

« Monsieur Ndiaye à l’appareil, c’est qui ? », ce genre de phrases qui t’oblige à passer directement à l’essentiel, sans la moindre occasion de raconter ta vie à ton interlocuteur. J’ai donc joué le jeu, de toute façon je m’y attendais.

-« Je vous appelle à propos de l’affaire Pape Alé, certaines personnes parlent de censure et avancent l’idée selon laquelle vous, son employeur, subissez des pressions de la part de l’Etat du Sénégal. Que doit-on comprendre?  »

-« Je ne subis aucune pression de la part de qui que ce soit », affirme Elhadji Ndiaye, visiblement très énervé par les accusations qu’il venait d’entendre.

« Ni un chef d’Etat, ni personne ne peut me mettre la pression, moi. Tu dois me connaître, toi », s’est-il emporté.

-Alors qu’est-ce qui se passe ?
-C’est à dire ?
-Pourquoi Pape Alé ne fait plus ses émissions sur votre télé?
-Allez le lui demander!
-Nous l’avons déjà fait et il dit être en -pause.
-Donc demandez lui pourquoi il est en pause. Est-il malade ?, persiste encore notre interlocuteur, qui apparemment ne souhaite pas communiquer « sur cette histoire qu’il a découverte sur le net comme tout le monde ».

Mais tient quand même à préciser un point: « Je ne sais rien de cette affaire, d’ailleurs je ne suis plus le PDG de la 2stv. Si pPape Alé dit qu’il est en repos, qu’il nous en donne les vraies raisons et qu’il arrête de se victimiser. Cela fait 10 ans que nous collaborons et je n’ai jamais essayé de contrôler ce qu’il fait ». Avant d’ajouter: « Pape Alé doit être honnête et dire la vérité en nous expliquant pourquoi il ne fait plus ses émissions ».

Telle est la position de l’actuel président du Conseil d’administration de la Société de télédiffusion du Sénégal (TDS– SA). Que doit-on comprendre ? On pourrait être tenté de croire que Pape Alé est parti faire une « pause » pour des raisons qu’il ne veut pas ou peut pas révéler, sans informer son employeur de son départ, mais ce n’est qu’une simple hypothèse. Ce qui pourrait être considéré comme un abandon de poste, non ? Une seule certitude en tout cas, pour l’actuel ou ancien PDG de ORIGINES S.A, que Pape Alé parte ou qu’il reste, ça lui laisse de marbre.

Khadim Mbaye, apprenti journaliste

13 Comments

  1. il faut jamais avoir la haine pour une personne.Le juste milieu est bon dans toute chose.
    En ecoutant Pape Ale Niang, il n’etait plus rationnel.Il pourrait me aller faire la politique et etre carrement dans l’opposition.
    Ce 31 Decembre passe , il n’a pas meme aide Sonko car toute ete monotone, un pillonage sans arret contre Macky sans debat contradictoire.
    Le vrai probleme de notre democratie est en fait ce sont nos journalistes, ils invitent des personnes sans poser reellement les vrais problemes .Toujours ce sont des questions de personne interposee, de politique policienne .
    En lieu et place Dieu sait que les questions a poser sont nombreuses :
    quel est l’etat de la nation selon toi ? Quelle est votre solution …? le comment faire ? date de mise en oeuvre ?…….etc mais Nada Pauvre journaliste !

    • Le vrai problème du sénégal c’est surtout les journalistes comme Cheikh Yerim SECK et MAdiambal diagne. Ils sont en service commandé contrairement à Pape Alé Niang.

  2. personne ne sait les dessous de cette rupture.
    Mais il existe un fait constant que personne ne peut nier; l’émission faite avec Sonko à laquelle Mr N’diaye a participé à la fin, n’a pas été appréciée par les dignitaires du palais.
    pression ou pas venant du palais, tout porte à croire cette allégation.
    En tout cas, la 2stv enregistre son plus grand nombre de téléspectateurs dans 3 émissions, à mon avis: Décryptage, Batamba et Ca me dit mag. A vous d’analyser les conséquences s

    • Waouh ! D’où tenez vous ces estimations ? « Vous et nous » m’a l’air de marcher. « Elles sont toutes belles », les émissions de Tounkara aussi, etc. En tout cas Pape Alé est très, voire trop partisan. Véritable opposant décagoulé, à l’inverse de ces journalistes et animateurs dont la virulence est seulement la manifestation d’un larbinisme alimentaire de circonstance (donc temporaire). Qu’il se libère donc de ses chaînes et aille faire de la politique. Dommage, car politique à part, c’est un bon journaliste qui anime de très bonnes émissions.

  3. – 2stv est télé privée, donc c’est normal qu’ils invitent celui qui fait gagner de l’argent.

    – par contre RTS est publique c’est à dire les opposants contribuent au salaire du
    directeur et des employés.

    Donc c’est là c’est injuste de les priver des services de la Télé nation

  4. Pape Alé Niang cherche à se victimiser, pour tenter une autre aventure ailleurs au lieu d’être honnête. EL Hadji Ndiaye n’a jamais craint personne parce qu’il ne doit rien à aucun gouvernant; s’il devait subir des pression, Pape Alé n’aurait pas fait 10 dans sa télé.

  5. Pape Alé est constant « dans l’étique et déontologie » et lutte pour la justice.
    C’est un vrai professionnel. Il n’est pas corrompu. Il aime son pays. C’est cela qui dérange.
    Tout le monde sait qu’il ne roule pour personne.
    Cet article reflète votre version et je soupçonne qu’ils est comme d’autres, orienté à dessin.
    D’autres sources indique que c’est le Makysard qui a déboulé à la 2S TV sans invitation.
    C’est donc normal qu’il ne soit pas reçu.
    Cela aurait été les « d…nalistes » qu’on connait, ils se seraient prosternés pour accueilli comme un dieu le Makyste.

  6. journaliste ou politicien ce type a un choix à faire ! il y a longtemps que ce gard à cessé de faire partie de la grande caste des journalistes ; si critiquer macky sall et le pouvoir, est légitime et même nécessaire pour tout journaliste politique, pour des raisons qui lui appartiennent lui s’est complait dans un anti makysme primaire inexplicable jusqu a perdre le minimum de retenue, de sens critique et de réserves relayant à souhait toutes le attaques des adversaires de macky sall sans distinction. même les plus farfelues. en ce qui me concerne il a cessé d être journaliste le jour où il a relaye et crédibilise la sortie d un assanne diouf accusant tout azimut le régime de sall de l avoir balance comme terroriste au près des autorités américaines ; accusation plus que farfelue que pape ale à relaye et crédibilise sans mesure et qui lui a valu par la même occasion de perdre toute légitimité dans les supposés analyses politiques qu il na cessé de déblatérer à postériori. politicien c noble mais politicien ou journaliste il faut faire un choix

  7. Voilà, il prépare la campagne électorale certainement. Avec qui ? C’est évident avec son ami Sonko, je pressens. Il l’a invité combien de fois dans ses emissions. ? Wait and see
    La pause campagne oui !

  8. Ceux qui sont objectifs se rappellent du comportement de ce même El Hadji Ndiaye lors de la sortie du livre de Latif Coulibaly sur Wade. Ce jour là PAN a été renvoyé sur pression du palais. Donc dans cette affaire tout le monde est constant sauf qu’entre temps le palais a changé de locataire. Comprenne qui voudra.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR