Blog de Cheikh Yerim Seck

Exclusif! Présidentielle: Révélations sur les tractations en coulisses

YERIMPOST.COM Dans les coulisses se mènent d’intenses tractations dans le cadre de la formation des alliances en vue de l’élection présidentielle du 24 février prochain.

Aïda Mbodj, transfuge du Parti démocratique sénégalais (Pds, ex-parti au pouvoir) devenue leader d’un mouvement politique qui s’est positionné dans l’opposition, a tourné casaque depuis qu’elle a reçu une offre d’alliance de Macky Sall, candidat à sa propre succession.

Après avoir entamé des discussions avec Idrissa Seck et ses alliés, elle a brusquement coupé le contact avec eux, promettant pour ce lundi passé un coup de fil que ses interlocuteurs n’ont jamais reçu.

Pour rallier le candidat-président, Aïda Mbodj a posé, entre autres conditions, de bénéficier d’une autonomie totale à Bambey, en clair d’avoir son comité électoral propre dans le dispositif de Macky Sall. Ce qui n’est pas chose aisée, face aux nombreux caciques du parti présidentiel comme Mor Ngom et Pape Diouf qui dirigent la localité.

Yerimpost est en mesure d’écrire que c’est aujourd’hui, vendredi 1er février, que cette forte figure féminine de la vie politique va annoncer officiellement son ralliement à Macky.

Dans le camp d’en face, celui d’Idrissa Seck, challenger du président en exercice, il y a une sorte de division du travail. Alors que Malick Gakou, le principal maître d’oeuvre de la coalition Idy 2019, convainc un à un les candidats recalés du C25 de la rejoindre, Pape Diop et Cheikh Hadjibou Soumaré, deux autres piliers majeurs d’Idy 2019, travaillent au corps Abdoulaye Wade pour l’emmener à soutenir officiellement la candidature d’Idrissa Seck. Pas sans succès jusqu’ici.

Idy 2019 s’agrandit de jour en jour. Yerimpost est en mesure d’écrire que Bougane Guèye Dany, leader du mouvement Gueum Sa Bop, ne devrait pas tarder à en faire partie. Il a posé comme condition que des points importants de son programme soient pris en compte dans le projet de société de la coalition. Ce qui est entrain d’être fait…








3 Comments

  1. Wallahi, tant qu’on a pas enterre un politicien, il n’est pas mort. Idy a bcp appris de ses erreurs. Et sincerement, il est tres constant et n’a jamais varié. Bougane, on attend que toi. La seule coalition qui peut deloger MACKY

  2. A Tambacounda l’opposition n’existe que de nom et c’est grâce à Me SIDIKI KABA COORDINATEUR RÉGIONAL DE BBY qui n’a ménagé aucun effort pour mettre les tambacoundois dans de meilleures conditions de vie et de dignité. Me KABA est un rassembleur, un fédérateur qui a tous les partis alliés avec lui et l’ensemble des maires,présidents de départements et les élus locaux.
    Entant qu’allie je dénonce l’attitude iresponsable du maire MAME BALLA LO qui se radicalise seul et pourtant c’est lui que le ministre SIDIKI KABA COORDINATEUR RÉGIONAL à choisi comme Pdt du comité électoral communal.L’ensemble des DG de la région sont tous avec Me SIDIKI KABA. Le président SALL est interpellé.
    SALIOU DIENG ZALTAMBA
    CONSEILLER DÉPARTEMENTAL URD TAMBACOUNDA

  3. Non mais c’est très bien d’avoir ces deux grands pôles. On est ainsi passé directement au second tour. Et c’est le Sénégal qui gagne ou qui gagne.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR