France/Sénégal: Castaner attendu à Dakar

YERIMPOST.COM   Christophe Castaner, le ministre français de l’Intérieur, est attendu ce lundi à Dakar. Alors que le chef de l’Etat sénégalais revient du pays de Marianne où il a participé à la réunion internationale consacrée à la lutte contre les contenus à caractère terroriste, son homologue lui envoie son ministre de l’Intérieur. Dans son programme, outre l’audience avec le président Sall, Castaner a prévu de visiter l’état-major de la gendarmerie avec son homologue Aly Ngouille Ndiaye.

2 Comments

  1. Il est absolument nécessaire que Monsieur Cheikh Yerim Seck reprenne en main ce site des mains et des manoeuvres malveillantes de Kocc.

    Au nom de quels intérêt occultes, celui que beaucoup trop de patrons de sites en confient l’administration, se démène t-il comme un beau diable pour instrumentaliser ces derniers y instillant, surtout sur le forum de seneweb le venin méprisable de ses médisances?

    Il faut y regarder à deux fois, surtout après le montage de la fausse nécrologie d’une très haute autorité religieuse, avant d’avaler les mises en scènes d’un fonctionnaire qui cherche un espace pour venger des prétentions contrariées.

    S’immiscer dans la vie de couple d’un jeune journaliste parisien à l’époque, le convaincre que telle très haute personnalité est son ennemi, pour ensuite faire de lui l’instrument de sa vengeance doit interroger sérieusement. Toute double allégeance, de surcroit au quotidien, d’un valet qui sert des maîtres qu’il se plaît à opposer doit aussi inviter à une profonde réflexion.

    Monsieur Cheikh Yerim Seck, aucune personnalité de ce pays ne te manque de respect ou d’estime. Toutes sont fières du parcours qui est le tien. Il n’est que de remettre en cause des certitudes inoculées à dessein pour s’en convaincre.

    Cela dit, la lutte contre l’instrumentalisation calomnieuse et injurieuse du web, contre la diffusion de fake news comme cette terrible nécrologie signée Kocc, doit être l’affaire de tous, les propriétaires de sites en premier. Merci de remarquer que Senego d’où est partie la fausse nécrologie est restée de marbre: il ne faut pas mordre à l’hameçon de Kocc.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*