Blog de Cheikh Yerim Seck

Guerre de positionnement au niveau des guides mourides: L’avance de Macky Sall sur Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Même si donner des consignes de vote par voie de « ndigueul » (« ordre religieux ») n’est plus opérant au Sénégal, les candidats à l’élection présidentielle ressentent le besoin, peut-être pour leur confort d’esprit, de sentir le soutien des guides de confréries, notamment mouride.

Le branle-bas de combat au Palais, pour empêcher l’accueil à Darou Mouhty du leader de Rewmi, Idrissa Seck, par Serigne Modou Kara Abdou Khoudoss, est l’un des derniers exemples en date de cette guerre farouche que se livrent les hommes politiques pour avoir les faveurs voire l’adoubement des guides religieux.

Dans ce bras de fer, l’actuel locataire du Palais a un avantage voire une avance sur son opposant. Macky Sall a l’atout d’être revêtu de la légitimité – il est le président de la République – face à une chefferie mouride légitimiste. Depuis sa création, en effet, le mouridisme, conçu comme un soufisme par son fondateur, compte parmi ses principes le respect du roi, émanation de la volonté divine. Qui croit en Dieu respecte et reconnaît donc le roi qu’il a choisi.

Voilà pourquoi la position doctrinale officielle de Touba consiste à s’allier avec le chef de l’Etat en exercice. Dans le rôle du missi dominici, Serigne Bassirou Abdou Khadre est le gardien du temple de l’orthodoxie. Il veille sur les bonnes relations entre le Palais et Touba, passe les messages, fluidifie les relations entre le président et le khalife…

S’il a de bons rapports avec Idrissa Seck, avec qui il aime discuter religion, le porte-parole du khalife des mourides ne confond pas liens personnels et ligne officielle. Laquelle est claire: Touba soutient Macky Sall. Le chef de l’Etat a un autre atout. Le nouveau khalife, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, l’adore. Et lui veut beaucoup de bien. Au cours de leur dernière entrevue, il lui a lancé une phrase lourdement affectueuse: « Lima la yééné Serigne Touba laa koy niaan » (« C’est à Serigne Touba que je demande ce que je te veux comme bien. »).

Cette proximité est plus forte que la relation que le khalife entretient avec Idrissa Seck même si celle-ci est plus vieille. Le leader de Rewmi bénéficie d’un atout important mais pas déterminant: il est l’ami et le candidat de Serigne Moussa Nawel, fidèle parmi les fidèles de Serigne Mountakha.

La confrérie fonctionne suivant une verticalité absolue. Sa position est celle voulue par le khalife et exprimée par le porte-parole. Ce sont les deux personnalités dont la sensibilité compte. Tous les autres peuvent penser ce qu’ils veulent mais qui n’engage pas la confrérie. Tous les autres parlent donc en leur nom propre. Et, surtout pour les plus jeunes, suivant leurs intérêts personnels. Pour s’assurer des voix de ces derniers et de leurs disciples, il n’y a pas match entre Macky Sall et Idrissa Seck. Le chef de l’Etat est dans la posture avantageuse de pouvoir distribuer des millions issus des fonds secrets, des terrains, des passeports diplomatiques, des marchés publics…

Quel que soit le bout par lequel on aborde la question, il ne fait l’ombre d’un doute que Macky Sall bénéficie, au niveau de la chefferie mouride, d’une avance certaine sur Idrissa Seck. Une avance qui s’explique par ce qu’il est convenu d’appeler la prime du sortant. Seul Abdoulaye Wade, qui a occupé la position actuelle de Macky, et qui est crédité d’une mouridité plus sincère, peut bousculer l’actuel chef de l’Etat à Touba.



13 Comments

  1. Touba coumpte plusieurs milliers de personnes qui suivent le khalife sur les questions religieuses mais conscientes de leurs difficultés quotidiennes.
    Le khalife le sait et ne donnera pas de consigne de vote. C’est justement ceux là que Yerim disent qu’ils s’expriment en leurs noms surtout les jeunes qui peuvent convaincre les populations a voté pour Idy.
    Si votre analyse était juste le PDS ne gagnerait pas Touba lors des dernières élections mais surtout Wade serait réélu en 2012. Idy va à la rencontre des populations partout au Sénégal et accorde aux chefs religieux et coutumiers de la zone visitée le respect qu’ils méritent par des visites de courtoisie. Idy est aussi légaliste et legitimiste, tellement légaliste qu’il veut le fauteuil présidentiel légalement dès février 2019 In Sha Allah.

  2. Macky a obtenu le pouvoir par mensonge, tromperie et fourberies. Il est illégitime. Et surtout depuis qu’il a épuisé ses 5ans promis.

  3. Je crois que c’est un peu exagéré de dire « Touba soutient Macky Sall ». Entretenir de bons rapport avec quelqu’un ne veut pas dire systématiquement le soutenir.
    C’est aussi méconnaitre le Sénégal que d’affirmer le Ndiguel n’opère plus. Un Ndiguel, ordonné par celui qui en a la prérogative, ( le Khalif Général des Mourides en l’espèce) peut bel et bien changer la donne et ça les politiques le savent très bien !

  4. C y seck votre analyse est trop béte il faut respecter les habitants de Touba, ils ne se mêlent pas a la politique que se soit Idy ou Macki ils sont aux même pieds d’egalité a Touba sont tous des visiteurs dans cette belle ville le khalif ne fait pas la distinction entre Macky et son talibé vendeur qui est colobane et de grâce arrete d’utiliser le mot chefferie en s’adressant aux chefs religieux de Touba…

  5. CYS vaut de l’or et aime la confrontation d’idée sinon il allait censurer quelques commentaires. Yerimpost a donné son point de vue et nous donne la possibilité de donner le notre. À quand la télé « Yerimpost » ? Joli nom !

  6. Pour s’assurer de la voix des jeunes marabouts, je te cite: « Le chef de l’Etat est dans la posture avantageuse de pouvoir distribuer des millions issus des fonds secrets, des terrains, des passeports diplomatiques, des marchés publics… ». C’est insultant pour le président que de dire que son seul moyen pour s’accaparer de la voix des certains marabouts (notamment les jeunes) c’est de les corrompre. Depuis 2012 Macky essaye de faire ce que tu viens de dire pour quel résultat: zero. Le plus grand problème avec cette analyse, qui n’en est pas une d’ailleurs car très mal argumentée, c’est qu’elle ne prend pas en compte l’électeur de Touba, ni ne le respecte.

  7. En suivant votre commentaire ce n’est pas à de résultats que Pr Macky sera soutenu mais plutot parce qu’il distribue des millions?? Ce paragraphe a mon avis fausse l’analyse parce qu’impossible de corrompre la haute chefferie avec ses interets listés. Ce serait possible avec de petit guide qui cherche a trouver leurs comptes en politique. Par ailleurs c’est comme si la tendance ce serait Idy vs Macky et les autres?? Vous ne pensez pas que le PDS avec son candidat sn dans course aussi? A Touba le discours tenu pr un actuel président est toujours différent a celui d’un potentiel candidat le respect est mutuel mais celà ne refléte pas réelement la position des uns et des autres c’était le cas pour Macky au temps dePr Wade rien n’a changé aujourd’hui et le remarque de taille un opposant n’avait jamais eu autant de taille a Touba face a l’actuel résident du palais
    Merci pour ce post

  8. Le terme guide est plus appoprié ici que le mot roi si je ne m’abuse..Sinon dans l’analyse de fond, est-ce que les accointances actuelles de Macky Sall avec le Khalife et son cercle proche sont un réel poids politique?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR