Blog de Cheikh Yerim Seck

Guinée: L’opposition boycotte le dialogue et appelle à manifester

Rien ne va plus en Guinée depuis que le président Alpha Condé a exhorté  les Guinéens à se préparer pour aller au référendum et aux élections législatives. Ainsi, plusieurs voix autorisées se sont entendues en début de semaine.

Abdourahmane Sanoh, coordinateur du Front anti-référendum et un troisième mandat, a lancé: « Maintenant que monsieur Alpha Condé a exprimé publiquement le 23 septembre 2019 sa décision de faire un coup d’État constitutionnel, le FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) appelle les Guinéens à des manifestations à partir du lundi 14 octobre tant sur le territoire national qu’à l’étranger pour exprimer son opposition totale au projet d’un troisième mandat« .

Dans le même sillage, Sidya Touré, le président de l’UFR, a renchéri: « Nous n’accepterons pas que le peuple de Guinée soit caporalisé, nous sommes déterminés à aller de l’avant, nous allons faire en sorte que les Guinéens démontrent exactement où est la légitimité dans ce pays« .

1 Comment

  1. Ah la Guinée! Et comme d’habitude, il y’aura tirs à balles réelles, assassinats de pauvres innocents, viols et saccages de bien d’autrui. La Guinée est le seul pays au monde ou manifestations riment avec grandes tragédies. Pauvres guinéens!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR