Blog de Cheikh Yerim Seck

Guy Marius Sagna arrêté en lien avec… la mort d’Ousmane Tanor Dieng

Monsieur Guy Marius Sagna a été arrêté ce mardi 16 Juillet tôt le matin par la section de recherche de la gendarmerie sur instruction du Procureur de la République. Il lui est reproché la publication de deux commentaires sur sa page facebook :

Il dit dans le premier : « Mourir dans un hôpital de l’ancienne puissance coloniale alors qu’ils ont eu le temps, pendant 59 ans, de doter ce pays de structures hospitalières digne de ce nom !!!! Quelle tristesse! Quel gâchis! ».

Dans le second, il affirme : « Boun Abdallah DIone aussi est allé se soigner à l’extérieur. Pauvres citoyens sénégalais qui n’ont pas accès aux fonds politiques, aux fonds des institutions budgétivores. Celles et ceux qui se battent depuis toujours pour un autre Sénégal, vous vous êtes aussi battus pour que Boun soit soigné au Sénégal. Pour que, surtout le petit peuple se soigne grâce à un système de santé national, démocratique et populaire. La lutte continue! Les Peuple vaincront. »

Guy Marius Sagna est sur le point d’être déféré au parquet alors qu’aucune infraction ne peut lui être imputée. Il a exprimé son opinion, librement, dans le cadre des prérogatives garanties par la Constitution à chaque citoyen. Ses commentaires sont de l’ordre de l’éthique et de la morale citoyenne. Ils ne sont pas de l’ordre du droit. Chacun est libre de les partager ou non en fonction du système normatif qui est le sien. Mais en aucun cas, ils n’ont violé la loi.

La plateforme Aar Li Nu Bokk exprime sa totale désapprobation face à ce qui n’est rien d’autre qu’un kidnapping visiblement organisé par ceux qui en veulent à mort à Guy Marius Sagna pour son engagement dans tous les combats pour la transparence dans la gouvernance des ressources publiques et pour sa dénonciation, sans relâche, de la corruption des élites dirigeantes ainsi que du fossé qui existe entre ces dernières et le bas peuple.

Le prétexte choisi pour l’arrêter est fallacieux. Il cache mal la volonté des autorités de détourner les énergies positives de tous les sénégalais qui exigent la reddition des comptes sur la spoliation des ressources pétrolières, vers des batailles judiciaires sans intérêt. Mais c’est peine perdue!

La Plateforme Aar Li Nu Bokk tient à informer, avec regret, l’opinion nationale et internationale qu’elle avait décidé, lors de sa réunion tenue ce lundi 15 juillet, de suspendre toutes ses actions pendant au moins deux semaines, pour vivre avec le Peuple sénégalais les événements relatifs d’une part à la disparition de Monsieur Ousmane Tanor Dieng et d’autre part la finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

En arrêtant Guy Marius Sagna, sans aucune raison valable, le pouvoir se rend coupable d’une grande forfaiture et confirme, s’il en est encore besoin, que la justice est désormais distribuée au Sénégal non pas sur la base du droit mais sur la simple volonté et les désirs de quelques privilégiés au Sommet de l’État afin d’anéantir toute expression libre.

La plateforme exprime toute sa solidarité à Guy Marius Sagna et appelle toutes les organisations de défense des droits de l’homme, la société civile, les missions diplomatiques basées à Dakar et les citoyennes et citoyens du Sénégal à se lever pour mettre un terme à cette dictature rampante.

La raison et la sérénité doivent revenir au Sommet de l’État. Nous n’accepterons pas que Guy Marius soit l’otage d’un systeme aux abois.

Fait à Dakar le 16 Juillet 2019

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR