Blog de Cheikh Yerim Seck

Idrissa Seck: les grandes lignes d’un discours « ferme »

3 Comments

  1. c est pas  » restons mobilisés  » mais

    « restons mobilisés et gardez moi la place au chaud , moi je rentre chez moi au st james à paris  »

    idrissa seck se fout des gens et il va tous les trahir comme d habitude

    idy trahit toujours , colonel kébé mo thi moudiè , demb demb rèk

  2. c est pas  » restons mobilisés  » mais

    « restons mobilisés et gardez moi la place au chaud , moi je rentre chez moi au st james à paris  »

    idrissa seck se fout des gens et il va tous les trahir comme d habitude

    idy trahit toujours , colonel kébé mo thi moudiè , demb demb rèk

  3. Les différentes lectures faites de ce scrutin n’intègrent pas suffisamment ce que les analystes désignent comme « la prime du sortant ». Cette prime ne se limite pas seulement aux moyens, ressources et réseaux provenant de l’etat ou découlant de l’exercice du pouvoir, mobilisés de façon plus ou moins légale.
    Elle comporte également une dimension subjective qui consiste pour l’electeur de base non partisan à vouloir donner au sortant la possibilité de continuer le travail entamé, à lui offrir carrément les deux mandats auxquels il est en droit de prétendre !!
    Ce comportement de l’electeur est d’ailleurs conforté par le quinquennat ! L’electeur sait que changer de Président au terme d’un seul mandat pour en installer un nouveau, se traduirait immanquablement par une rupture d’élan préjudiciable pour la marche du pays!
    Le nouveau mettrait au minimum deux à trois ans pour lancer ses programmes alors que ceux du sortant éconduit auraient été suspendus!!
    Ironie de la politique! Le quinquennat manifestement adopté pour garantir aux politiciens de ne pas « trop attendre » pour accéder au graal, au mépris du rythme de notre pays (lent pour mobiliser des ressources, réaliser des programmes) et de sa réalité démographique ( un pays de jeunes donc ayant du temps devant lui), sera systématiquement reconduit pour le sortant, pour peu que ce dernier soit moyennement correct dans l’ensemble!!
    Dur d’être opposant candidat dans ces conditions!
    Les sénégalais sont réalistes ! La défaite était programmée. Sall est loin être un mauvais président et les candidats battus n’ont pas démérités!
    Vive le Sénégal!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR