Blog de Cheikh Yerim Seck

Imam Ndao sur la charia au Sénégal: sa conception du jihad

YERIMPOST.COM Son nom est dans la tête des Sénégalais depuis le 26 octobre 2015, date de son arrestation. Ce jeudi 3 mai, Imam Alioune Badara Ndao s’est présenté devant la barre de la chambre criminelle spéciale pour répondre des accusations qui pèsent contre lui. Sans surprise, il plaide non coupable comme ses coaccusés. Interrogé sur sa vision du jihad, l’accusé a affirmé qu’il n’a pas une conception proprement dite du jihad mais a toutefois précisé qu’il existe différentes façons de faire du jihad, notamment le partage de sa connaissance de la religion avec les musulmans, la connaissance et le jihad al nafs. A la question de savoir si ces Sénégalais partis en Libye sont allés pour faire le jihad, Imam Ndao a répondu: « Dans notre religion, il est dit que si un pays musulman subit des bouleversements, les musulmans doivent se lever pour combattre ». Sur l’implantation de la Charia au Sénégal, le principal accusé de ce procès est d’avis qu’en matière de religion, il n’y a pas de contrainte. Que chacun est libre de suivre la voie qu’il a envie de suivre. Imam Ndao a cependant précisé que, dans ses sermons, il rappelle les recommandations de Dieu mais ne force personne à appliquer la charia. « De toute façon, aucune loi ne peut s’appliquer au Sénégal sans la volonté du peuple », conclut-il pour clore ce chapitre.



Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR