Blog de Cheikh Yerim Seck

JAMRA réagit à la profanation de cimetières chrétiens

YERIMPOST.COM Ci-dessous son communiqué…

Les populations sénégalaises venaient à peine de se remettre de leur légitime indignation, suite à une inadmissible razzia au Cimetière Saint-Lazare de Dakar, où une soixantaine de sépulcres avaient été dévastés et leurs reliques emportées – et que JAMRA avait énergiquement dénoncé en octobre 2012 -, que des vandales sans foi ni loi ont effectuaient en mars 2013 une descente similaire à l’Eglise Marie Immaculée des Parcelles-Assainies, en s’illustrant dans les mêmes actes sacrilèges. Et voilà que, ce week-end, ces ennemis du bon voisinage interconfessionnel sénégalais, souvent cité en exemple à travers le monde, récidivent en saccageant lâchement des symboles de la Vierge Marie de la Paroisse de Saint Abraham de Guédiawaye !

 

Un exemple de solidarité interreligieuse, agissante, nous a été admirablement administré par nos frères catholiques lorsque, par la voix du Cardinal Théodore Adrien Sarr, l’Eglise sénégalaise avait fermement condamné, en septembre 2012, une inqualifiable agression contre l’Islam, à travers le film blasphématoire «Innocence of Muslims» du cinéaste américano-israélien, Sam Bacile. Cet «intégriste laïc» y assimilait l’Islam à un «cancer social» ! La fraternité interconfessionnelle, qui avait spontanément rejailli à l’occasion de cette épreuve, a pu témoigner combien les élites de ces deux religions monothéistes ont toujours su vibrer à l’unisson, en terre sénégalaise, en partageant mutuellement leurs joies et leurs peines, par la grâce du brassage culturel et ethnique dont nos ancêtres avaient fait leur credo, pour mieux consolider les liens familiaux multiformes qui ont toujours caractérisé la société sénégalaise.

L’Organisation islamique JAMRA et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses MBAÑ GACCE, ne sauraient rester indifférents face à tout acte de sacrilège de lieux de cultes, d’où qu’il vienne, se référant aux enseignements du Prophète Mouhamed (psl), qui n’avait de cesse d’inviter ses condisciples au respect de la liberté de culte, étayée par ce précepte sans équivoque du Saint-Coran : «Vous avez votre religion, et j’ai la Mienne ! » (109 :6).

JAMRA & MBAÑ GACCE condamnent énergiquement les ignobles actes de vandalisme qui ont eu pour théâtre ce week-end la Paroisse de Saint Abraham de Guédiawaye ; expriment toute leur solidarité et leur sympathie aux fidèles et aux responsables de l’Eglise catholique sénégalaise. Tout en exigeant que les auteurs de ces actes de lâcheté antipatriotiques – qui veulent vraisemblablement déstabiliser le Sénégal, en compromettant sa convivialité interreligieuse, gage de stabilité sociale – soient pourchassés et sévèrement sanctionnés, conformément à la loi. Que ces mécréants sachent surtout qu’ils ne réussiront jamais à remettre en question la coexistence pacifique interconfessionnelle au Sénégal où, depuis des siècles, par la grâce de Dieu et à la sagesse des ancêtres, musulmans, chrétiens et animistes vivent non seulement en parfaite harmonie, mais se font même volontiers d’admirables civilités, socialement consolidantes, à l’occasion des différentes fêtes religieuses.

Le 04 février 2018

Les Bureaux exécutifs de

JAMRA & MBAÑ GACCE

ongjamra@hotmail.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR