JAMRA rejoint la Plateforme « Aar li ñu bokk » et condamne les menaces brandies contre ses initiateurs !

Communiqué

Le célèbre média public anglais, BBC, après un an d’investigations, et s’être
entourée des précautions déontologiques d’usage, notamment en se procurant de
copies de contrats pétroliers, de fac-similés d’états financiers et en donnant
l’opportunité aux personnes concernées par son enquête d’exprimer librement leurs
points de vues, le tout sous l’accompagnement de son Service juridique et
contentieux, a incontestablement soulevé un lièvre, qui continue d’agiter le
landerneau politico-médiatique sénégalais.
Le premier magistrat du pays, président du Conseil supérieur de la Magistrature et
président de la République, a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire, en
précisant que «le Procureur va entendre tout le monde». Le principal mise-en-cause a,
quant à lui, informé qu’il va déposer plainte, dès cette semaine, «au niveau international et
local contre la BBC, pour qu’elle fournisse les preuves de ses allégations». Le Procureur
général, dont l’entrée en scène suscite de légitimes espoirs auprès des contribuables, sait
donc parfaitement que tous les regards sont désormais tournés vers le Temple de Thémis.
Puisque donc, selon toute vraisemblance, l’unanimité est faite sur la nécessité vitale
d’élucider ces présumés deals financiers, aux effluves pétrogazeuses, que l’on daigne
laisser les juridictions compétentes (sénégalaises et britanniques) tirer cette affaire au
clair, sans qu’aucune forme de pressions ne soit exercées sur elles, ni intimidations sur
ceux qui sont supposés pouvoir éclairer la lanterne des enquêteurs et de l’opinion
publique, donc des citoyens Sénégalais. Lesquels sont tout-à-fait fondés d’EXIGER que
TOUTE LA VÉRITÉ jaillisse sur la gestion de ces ressources naturelles, qui ne sont la
propriété de personne ni d’aucun clan mais un patrimoine commun pour lequel tout
contribuable sénégalais a la voix au chapitre!
JAMRA et MBAÑ GACCE condamnent les menaces qui auraient été proférées à
l’endroit de personnalités, qui avaient simplement daigné répondre aux demandes
d’interviews de la BBC. Et souhaite que le Procureur, dont le face-à-face avec la presse
est prévu ce mercredi 12 juin, sur cette controverse relative à l’attribution de nos
concessions pétrolières et gazières, s’autosaisisse également sur ces intimidations
antidémocratiques et inacceptables dans un État de droit !
JAMRA salue l’initiative portant création de la Plateforme Aar li ñu bokk, pour exiger une
gestion transparente et inclusive de nos ressources naturelles. Remercie l’imam Ahmadou
Makhtar Kanté, dont l’engagement patriotique dans la défense des causes nationales n’est
plus à démontrer, pour avoir fraternellement souhaité la bienvenue à JAMRA, dont
l&’adhésion à la Plateforme a été officiellement actée ce mardi 11 juin 2019. JAMRA et
l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses, MBAÑ
GACCE, invitent tous les Sénégalais, épris de Paix et de Justice, à se rendre
massivement, et dans la discipline, au 1er Grand Rassemblement Pacifique de la
Plateforme «Aar li ñu bokk», ce Vendredi 14 juin 2019, après la « Salaatul Jumah
Dakar, 11 juin 2019
Les Bureaux exécutifs de
JAMRA et MBAÑ GACCE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*