Blog de Cheikh Yerim Seck

Je dis souvent qu’il y a un poète qui sommeille en chacun de nous (Amadou Elimane Kane)

Je dis souvent qu’il y a un poète qui sommeille en chacun de nous. Je sais qu’il est des êtres dont l’écriture poétique les habite mais qui ruminent durant de longues lunes, comme des contemplateurs prudents, avertis, guettant le moment propice, avant de nous délivrer leur parole silex.
C’est le cas de l’écrivain Mamadou Bamba Ndiaye qui nous offre avec ce premier recueil Baie talibée, une verve poétique époustouflante.
Sa poésie éclate tel un « volcan », telle une « langue de feu » chère à Aimé Césaire, remplie d’accumulations, de souffle et de tempo. Son patrimoine lexical et culturel est si riche que l’esthétisme poétique ressemble à un bouquet jaillissant : formes libres, rimées, rythmées en des variations poétiques subtiles et étonnantes.
Et la langue qui est souvent à la limite de la distorsion, composée d’un amalgame poétique fécond. Ou plutôt les langues, devrais-je dire, car fait rare, Mamadou Bamba Ndiaye écrit poétiquement en plusieurs langues, en français, en wolof et en anglais, avec des référents culturels signifiants et patrimoniaux.
Exercice ultime de l’art poétique qui se révèle impressionnant et envoûtant.
De même, il casse tous les codes imposés, et s’inscrit dans la rupture poétique pour provoquer la conscience tranquille, la pensée unique, dans des « élans » salvateurs et puissants, poussant ainsi à l’extrême la raison de nos engagements et de notre mémoire historique.

Mamadou Bamba Ndiaye montre qu’il est un artiste et qu’il embrasse la poésie comme une virtuosité impétueuse. Par sa maîtrise du langage avec une expression personnelle qui travaille les sons, la rythmique et des images sonnantes, il s’impose comme un poète nouveau.
Tout comme le patrimoine culturel africain qui traverse tout son verbe. Le poète « en herbe haute » s’amuse, provoque et poétise le long des lignes d’un horizon qui est cadence, qui est mouvement.
Assurément, Mamadou Bamba Ndiaye est un poète de la renaissance africaine, flamboyant, irisant profondément nos océans d’espérance. Composant et recomposant un récit poétique culturel illustre et inépuisable, il est entré avec majesté dans le cercle poétique des lettres africaines.
Le recueil poétique Baie talibée est un évènement littéraire car il nous transporte dans des ciels de renaissance, de créativité qui transcendent les appartenances, les genres, les styles et les murailles esthétiques du verbe poétique.

Amadou Elimane Kane, écrivain poète et fondateur de l’institut Culturel Panafricain et de recherche

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR