Julius Malema « Chassez tous les étrangers de notre pays, mais nos problèmes resteront intacts »

JILIUS MALEMA, leader du parti EFF (Economic Freedom Fighters)

AU SUJET DES VIOLENCE FAITES AUX ÉTRANGERS:

« Nous pouvons chasser de notre sol, tous nos frères africains, mais vous verrez qu’il n’y aura toujours pas de travail en Afrique du Sud. Notre richesse est entre les mains des Blancs qui refusent d’investir pour créer plus d’industries.

Il n’y a aucun Nigérian qui a volé une industrie et n’y a employé que des Nigérians.
Il n’existe aucun Zimbabwéen qui possède des grandes fermes dans lesquelles il n’a employé que des Zimbabwéens.

Les industries sont contrôlées par les Blancs qui emploient des étrangers et leur paient un maigre salaire. C’est ça qui vous pousse à croire que vos frères africains vous volent vos emplois.

Arrêtez de glorifier les frontières qui séparent les africains. Auparavant, ces frontières n’existaient pas. Elles nous ont été imposées par l’homme blanc pour nous diviser, nous les noirs, afin de bien exploiter les richesses de notre continent.

J’AI HONTE AUJOURD’HUI QU’ON M’APPELLE SUD-AFRICAIN. Les images atroces qui nous viennent de certaines villes du pays sont totalement insupportables: Vous frappez des noirs, vous massacrez vos frères africains.

Je ne vous ai jamais vu frapper un Chinois, un Blanc, un Indien, sous prétexte qu’ils n’ont pas de papiers. Mais regardez ce que vous faites à vos propres frères africains !!! Cela prouve que vous ne vous aimez pas vous-mêmes. L’homme Blanc vous a appris à vous haïr vous-mêmes, raison pour laquelle vous haïssez vos propres frères africains.

CETTE CRUAUTÉ APPELÉE XÉNOPHOBIE DOIT CESSER IMMÉDIATEMENT. Nous devons être UN avec nos frères Africains !  »

#Consortium

1 Comment

  1. C’est le langage de vérité que tous les dirigeants sud africains doivent tenir pour éduquer ce peuple ignorant et barbare que Nelson Mandela défenseur de la fraternité humaine et de la Nation Arc-En-Ciel (Rainbow Nation) ne mérite pas. Ces frères africains que vous assassinez et dont vous détruisez les biens ont uni leurs forces et ont donné la main aux noirs sud africains aux moments les plus durs de votre histoire pour libérer le peuple noir sud africain de l’apartheid. Le Mozambique, le Zimbabwe et autres pays africains ont formé les cadres de l’ANC à la lutte armée et ont servi d’arrières poste. Les autorités politiques de l’Afrique du Sud qui se sont embourgeoisées entre temps doivent le rappeler à ce peuple noir ignorant et barbare.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*