Blog de Cheikh Yerim Seck

Khalifa Sall se fâche contre Mbaye Touré et Ibrahima Touré qui l’enfoncent

YERIMPOST.COM Au fil du procès dit de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, la sainte alliance entre les prévenus se fissure. Dans une sorte de sauve-qui-peut, chacun cherche à sortir la tête hors de l’eau. Quitte à enfoncer les autres. Mbaye Touré et Ibrahima Touré, les deux percepteurs avec lesquels a travaillé le maire de Dakar, ont fait à la barre des déclarations qui contredisent la thèse sur laquelle se fonde la défense du maire et qui consiste à soutenir que les fonds de la caisse d’avance sont des fonds politiques. La suite à lire dans les minutes du procès qui suivent et qui ont été reproduites in extenso par Yerimpost…
*18h00 : Khalifa Sall devant la barre pour la dernière fois de la journée*
 *Juge* : « Vous avez entendu les deux percepteurs avec qui vous avez travaillé… »
 *Khalifa Sall*: « Ce qui me gêne, c’est que je ne pensais pas que des gens pouvaient changer aussi rapidement. Je viens de m’apercevoir que je ne les connaissais pas. ‘Malène Makk Douma Nangou Nioumaye Kékanetu’ (« je suis leur aîné, je n’accepterai pas qu’ils se jouent de moi »
 *Juge* : « Quelle est votre réponse ? »
 *Khalifa Sall*: « Moi, je ne les arbitrerai pas. Je regarde Mbaye Touré dans les yeux et je regarde Ibrahima Touré dans les yeux. S’ils osent mentir, c’est leur affaire ».
Ambiance… L’affaire se corse…




Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR