La Cojer, section de Ndioum, clashe les auteurs des attaques contre Cheikh Oumar Anne

YERIMPOST.COM Nous publions in extenso ce communiqué qui nous est parvenu…

Depuis des semaines, des attaques aussi injustes que mensongères sont perpétrées à feu continu contre Cheikh Oumar Anne, maire de Ndioum.
De telles attaques, planifiées, qui interviennent systématiquement au lendemain de sorties politiques réussies de M. Anne, sont ourdies par un des hauts responsables de l’Apr au Fouta qui avait travaillé à lui ôter sa place de tête de liste de Benno Bokk Yaakaar à Podor lors des élections législatives de juillet 2017.
Ayant échoué, il a créé le journal Source A, source de calomnies et de denigrements, dirigé par Daouda Thiam, un de ses obligés.
Ce responsable et son porte-flingue médiatique sont avertis que nous, jeunes du Cojer de Ndioum, ne comptons plus assister, passifs, à ce lynchage sans pudeur.
Cheikh Oumar Anne travaille pour la réélection de Macky Sall dès le premier tour de l’élection présidentielle de 2019. Il a conquis toutes les populations et tous les élus du département de Podor. Incapable de l’affronter sur le terrain, ce responsable rejeté par la base use de procédés déloyaux pour tenter de le déstabiliser. Ce n’est que peine perdue. La Cojer de Ndioum, qui s’est érigée en bouclier du très précieux Cheikh Oumar Anne, fera face.
Fait à Ndioum, le 17 janvier 2018
La section Cojer de Ndioum

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*