Blog de Cheikh Yerim Seck

La Convergence des jeunes cadres républicains fait sa propagande

La convergence des jeunes cadres républicains (Cojecar), la nouvelle
structure de l’APR bien réfléchie ayant une bonne forme bien organisée,
avec des membres sélectifs compétents, de vertus et des valeurs civiques
et politiques indéniables. La Cojecar est une structure composée de jeunes
cadres née après la formation de l’Apr, pour combler un vide dans ce
parti, et qui a pour vocation d’éradiquer d’une manière drastique la
léthargie médiatique de la politique gouvernementale défendue par des
Jeunes intellectuels d’une manière général mais plus précisément
empêcher voir même ligaturer cette campagne de diabolisation, de fausses
informations et d’intoxication de l’opposition politique sénégalaise envers
l’opinion du peuple sénégalais…
Cette jeune élite politique connait aujourd’hui l’importance de son action
dans l’unité, la cohésion, l’harmonie, l’éthique, la loyauté, l’équipollence,
la relève, la continuité, l’équilibre, le dynamisme, … dont il fera preuve, et
que nous observerons quotidiennement et dans l’actualité politique
nationale a une importance capitale dans un pays avec une population
majoritairement jeune facilement influençable par une campagne de
dénigrement d’une bonne action gouvernementale, par des manifestations
insensées pour déstabiliser le pays par de multiples choses et phénomènes
initiés par des gens pour leur propres intérêts et particulièrement cette
opposition qui ne se trouve son existence que dans la mauvaise foi,
capable de changer verbalement la bonne gestion et l’action
gouvernementale efficace pour le développement du pays.
Dans ce sens, la Cojecar vise à contrecarrer les actions de ces personnes
mal intentionnées et ce processus de transformation du bien en mal que

subit son excellence le président Macky Sall et l’ensemble de son
gouvernement, et bien évidemment tout bon acte du gouvernement sera
soutenu, défendu et mieux expliqué au peuple sénégalais par ladite
structure des Jeunes Cadres Républicains.
Le président Macky Sall est un homme de symbiose, de valeurs, d’unité et
d’une efficacité exceptionnelle dans l’histoire de notre nation jusque-là, et
il serait très regrettable de ne rien dire ou expliquer plus simplement au
peuple en tant que responsable politique et jeune cadre politique qui se
respecte de nos jours.
La Cojecar sait que, dans une bombe, avant l’explosion, les initiateurs d’un
attentat en sont les principaux fautifs, et ainsi on s’attaquera à cette source
dans le souci de maintenir le bon ordre et la bonne marche du pays. Une
situation de gap se trouve dans l’architecture structurale de l’Apr, et la
Cojecar, vise à combler ce manque, à solutionner la désinformation, à
corriger les incohérences et à garantir la concorde nationale en tant que
structure intégrante, indépendante et approuvée du parti de l’APR.
La Cojecar va tamponner et dénoncer la propagande mensongère de
l’opposition et quelque soit disant de la société civile. La Cojecar n’a
pas un but aux confins du mauvais goût, ou un intérêt politique personnel
de quiconque et se réclame une nouvelle manière de faire de la politique
issue de jeunes qualifiés à exposer malgré le vent, la pluie, la tempête à
dire le vrai du faux, à éclaircir la vérité du mensonge, à montrer le bon du
mauvais, à distinguer l’ange du démon…
Ainsi, c’est dans la discussion, la critique même provenant de soi-même
parfois, et dans l’argumentation sensée qu’on peut véritablement
développer les idées justes ,éliminer les idées erronées des fausses et
résoudre cette problématique d’être bien informée de la situation
politique et l’actualité nationale raison pour laquelle la Cojecar s’engage
nouvellement ,et peu importe la température et le climat installé au
Sénégal, à innover politiquement dans les actions et l’information de
qualité pour le peuple sénégalais et relever le défi d’une structure
politique bien organisée, qualifiée et apte à bien représenter un parti au
pouvoir comme l’APR.
Nous appelons toute bonne volonté qui aime le Sénégal à y contribuer, et
particulièrement tout jeune cadre politique répondant aux critères

sélectifs à y adhérer pour accompagner le président de la république et
l’ensemble d’une bonne action gouvernementale dans ce processus du
Sénégal émergent avec le second mandat du président Macky Sall chef de
notre parti.
Cet appel est lancé à tout citoyen sénégalais car les bases et fondements
d’une émergence sont déjà posés et les plantes cultivées et entrain de
fleurir doivent être entretenu et ne pas laisser des personnes d’une
mauvaise intention ou d’un intérêt personnel saboter ou même détruire
toutes les branches de ces grands arbres projets d’un Sénégal nouveau et
émergent à l’horizon 2035 avec le plan Sénégal émergent.
Un bon plan d’action méthodique sera mis en route et une existence
continue dans la vie et l’actualité nationale sénégalaise se fera avec la
convergence des Jeunes cadres républicains (Cojecar), en souhaitant une
bonne fête de tabaski a tout le Sénégal.

Secrétariat Exécutif
(77 152 14 78)

4 Comments

  1. Réponse officielle de l’Apr :

    Il n’existe aucun organe régulier du parti répondant au nom de la Cojecar. Il existe le mouvement des jeunes (Cojer) et celui des cadres (Ccr). Pas d’organe intermédiaire.

    Enfin, nous invitons ces camarades à la discipline et à s’en tenir aux organes qui sont reconnus par le parti.

    Cordialement,

  2. Une structure de plus pour permettre aux membres du bureau de trouver des strapontins. Un parti organisé ne peut pas avoir 2 structures de cadres. Il faut redéfinir le terme de cadre. Un cadre c’est pas un bac+4 ou 5 ou 8, c’est quelqu’un qui occupe un poste de cadre dans une structure ou à son propre compte, il a de l’expérience, arrive à faire progresser sa structure, apporte de la valeur ajoutée. Un cadre c’est moins l’âge mais l’efficacité. Un bon cadre pourra se faire remarquer et apprécier dans n’importe quel cadre.Partant, tous ceux qui remplissent ces critères peuvent se retrouver dans la seule structure de cadres reconnue par le parti.

  3. *Éradiquer d’une manière drastique, la léthargie médiatique de la politique gouvernamentale défendue par de jeunes intellectuels d’une manière général…….. envers l’opinion du peuple Sénégalais..*

    Je pense sincèrement que l’auteur ou les auteurs de ce texte, devraient être les premiers à se remettre en cause, à défaut simplement de se taire.

    Aujourd’hui, ceux qui étaient les rares militants à croire véritablement à l’APR, ont choisi la dignité de garder leur distance avec cette * bouillabaisse * politico-affairiste qui entoure le Président Macky Sall qui lui-même a quasiment fini d’enterrer l’APR.

    Par respect pour le Peuple Sénégalais, arrêtez cet activisme de bas étage et aidez le Président à terminer honorablement son dernier mandat en évitant de lui dire surtout que tout est au mieux dans le meilleur des mondes.

    Les défis que notre pays doit encore relever sont nombreux et complexes, et il faut de la compétence et du sérieux pour espérer y arriver.

  4. Après lecture de cette litanie funèbre fourré de verbiage inutiles, je me rends compte notre pays est infesté de racailles en démontre cette soi-disante COJECAR qui s’apparente plus à un groupe de criminels politiques affamés tentant de s’engouffrer dans la brèche Communicationnel du parti au pouvoir. A la lecture de ce texte insipide et truffé d’incohérences mais surtout de prétentions à la limite hilarantes, je pense que cette Structures de roublards politiques et de mafieux encagoulés devrait se taire pour ne pas verser dans le ridicule. LE RÉGIME EN PLACE SOUFFRE DE MAUX PLUS SÉRIEUX QUE DES ERREMENTS COMMUNICATIONNELS !!! ET CE N’EST SURTOUT PAS CETTE TROUVAILLE DE COJECAR QUI VA APPORTER LES SOLUTIONS. NOTRE SÉNÉGAL EST DEVENUS UN VIVIERS DE TRICHEURS ET DE SOURNOIS QUI PASSENT TOUT LEUR TEMPS À ESSAYER DE BAISER TOUT UN PEUPLE ET ÇA C’EST MALSAIN.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR