La Couverture maladie universelle (CMU) cliniquement morte

YERIMPOST.COM Les acteurs de la santé se sont attaqués au président Macky Sall après son discours à la nation, le 31 décembre. L’Alliance des syndicats autonomes de la santé et de l’action sociale dirigée par Mballo Dia Thiam estime que le président a zappé les difficultés que traverse leur secteur. Selon elle, la dette colossale de la CMU envers les structures hospitalières n’a pas été évoquée par le président. Les 40 milliards annoncés ne concernent que le programme national des bourses de sécurité familiale.

Pour les acteurs de la santé, Macky Sall a évité sciemment d’évoquer le programme de financement de la CMU. Et pourtant, la situation est devenue très alarmante pour  une couverture maladie universelle, car aucune participation aux frais n’a été versée aux mutuelles pour presque 52 000 familles en raison de 9000 FCFA par paquet unique à Dakar, nous informe-t-on. Pour l’intérieur du pays, souligne Mballo Dia Thiam, les structures sanitaires courent après 15 mois d’arriérés.

Une situation difficile, qui risque d’entraîner la fermeture de ces mutuelles de santé qui croulent aujourd’hui sous le poids de la dette. Mballo Dia Thiam se veut clair, si la question n’est réglée au plus tard le 28 janvier, le secteur de la santé sera encore paralysé avec des grèves dans tout le pays.

www.yerimpost.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*