Blog de Cheikh Yerim Seck

La réponse trop salée de Ousmane Sonko à Ahmed Khalifa Niasse affole la toile









7 Comments

  1. S’il veut aller loin, pas en 2019, peut être en 2024, il devra accepter de se faire coacher.
    Des personnes comme Khalifa Niasse, existent dans tous les pays, inutiles dans leur apport, mais très nuisibles.
    Sonko ne devait pas lui répondre.
    Vous le verrez dans la semaine, toute la presse, friande de sensationnelle et de scoops, va lui tendre le micro, pour l’écouter déverser ses conneries.
    Un minus en communication publique pour le candidat Sonko.

  2. Bof, il ne fait que répondre à ses détracteurs devant un public et l’enregistrement nous parvient comme par enchantement. Prendre de la hauteur c’est mieux, mais politique moye lolou. Avec tout le tollé que ça a suscité, je m’attendais à pire. C’est juste pas classe de traiter le ministre de l’Intérieur de menteur (même si la visite chez sa maman peut choquer) et de détailler les tortures de Niasse. On remarque que comme d’hab il ne parle pas de la patate chaude.

    • Mais pourquoi au Sénégal quelqu’un qui ment on lui dit po kil ment ! Nom de Dieu mais quelqu’un qui ment est un menteur, aussi simple que ca! Ne soyons po hypocrites !

      • J’ai dis Bof, car c’est de la politique sénégalaise et pour moi ça veut tout dire… C’est considéré comme impoli partout sauf en occident peut-être de traiter ses parents ou ses ainés de menteur. Au Sénégal en plus de cela, le mot en lui même est très irrévérencieux, sonne comme une injure et on préfère user de métaphores, comme vous le savez, puisque vous êtes Sénégalais. Sénégal = société plus ou moins traditionnelle, hiérarchisée, de masla, de savoir vivre, d’étiquette, de soutoureu et j’en passe. Le langage est plutôt indirect et pacifique, ce qui ne signifie pas être hypocrite, mais juste vouloir préserver l’harmonie entre des gens susceptibles qui ne se ressemblent pas et qui peuvent dissimuler des crocs aiguisés derrière leurs sourires affables. Mais tout cela est en train de changer avec la nouvelle génération « boul fallé » et « I don’t care », même si Wade aveuglé par l’amour paternel avait lui-même franchi le rubicond.
        Ben dis donc! S’il existe un universalisme moral, c’est la preuve qu’il voisine avec le relativisme culturel.

  3. C’est vrai que l’attaque est virulente mais je pense que Sonko doit laisser ses lieutenants répondre comme c’était le cas avec le député F. Thiam car il il doit avoir d’autres chats à fouetter. Il doit prendre plus de hauteur.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR