Blog de Cheikh Yerim Seck

La vérité crue de la débâcle de l’opposition !!!

Disons le haut et fort, après la proclamation provisoire des résultats de la présidentielle faisant état de la victoire au premier tour avec 58,27% du candidat Macky Sall, l’opposition a eu un comportement qui est irresponsable et injustifié. Cette opposition s’est vite empressée de déclarer qu’un deuxième tour était inévitable d’après les tendances qui se dessinaient. Mais jusqu’à présent celle ci n’a pas apporté une toute petite preuve, des chiffres, ou procès verbaux qui attestent la thèse utopique d’un deuxième tour. En lieu et place, ce sont des agitations, des quolibets et déclarations gratuites sans aucun fondement face au fait inéluctable que les populations dans leur majorité ont porté leur choix sur le candidat de la nouvelle majorité présidentielle Macky Sall. Ceci malgré toute la calomnie le mensonge les affabulations orchestrés par cette opposition visant à essayer de jeter le discrédit sur le bilan reluisant du président Macky Sall. Comment peut on brandir en guise de trophée la vote massif de Touba et Thiés pour Idrissa Seck, de Ziguinchor pour Ousmane Sonko et vouloir faire fi des scores inédits du candidat Macky Sall dans quasiment tout le territoire national. C’est encore une fois de plus faire preuve de mauvaise foi. La vérité c’est que si on a assisté à la razzia de la nouvelle majorité présidentielle dans presque toute l’étendue du territoire national c’est surtout dû au bilan reluisant de son candidat mais aussi à l’absence de l’opposition durant tout le processus électoral qui va de l’inscription à la distribution des cartes d’électeurs ou encore à la représentation de mandataires dans tous les bureaux de vote. Les candidats de l’opposition était plus préoccupée à manœuvrer politiquement pour décrocher des soutiens de candidats recalés au parrainage quitte à renier leurs convictions ou même à être en compétition pour finalement réussir l’ignominie de présenter aux sénégalais des coalitions qui étaient constituées pour l’essentiel de leaders politiques n’ayant aucune base affective dans une toute petite localité du pays. En réalité la victoire du candidat Macky Sall au premier tour découle surtout de la faiblesse de l’opposition à tout point de vue qui pour masquer ses tares a opté pour l’accaparement des réseaux sociaux ou médias pour en fait y alimenter des débats qui pour la plupart n’intéressent pas le commun des sénégalais. Cette faiblesse face aux atouts du candidat Macky Sall qui en avait fait son combat depuis longtemps a finalement perdu l’opposition. Maintenant que les carottes sont cuites, que les pages de cette présidentielle sont en phase d’être tournées l’opposition gagnerait à se tourner vers le futur parce qu’il faut l’admettre, elle n’a pas démérité pour avoir eu à glaner à peu prés 1 800 000 voix malgré l’appel au boycott du PDS.
Reste à l’opposition de choisir son nihilisme légendaire pour essuyer encore plus de raclées comme à l’accoutumée ou réfléchir sur comment inverser cette tendance devant les joutes électorales qui pointent à l’horizon.

Mame Ousmane Diop
Responsable APR
Email : emodiop@gmail.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR