Blog de Cheikh Yerim Seck

La vérité sur cet avion A330-900 Neo réceptionné le 31 janvier par Macky Sall !!!

YERIMPOST.COM Après avoir été réceptionné le 31 janvier 2019 par le président Macky Sall, une poignée de jours avant de lancer sa campagne électorale, cet avion Airbus A330-900 Neo a repris les airs pour des travaux de finition à Toulouse où il a été fabriqué.

Ces derniers jours, des rumeurs fusent de partout, dont celle, tenace, reprise par une certaine presse, qui veut que l’aéronef soit bâché à Toulouse Blagnac « pour facture non encore réglée ».

« C’est faux, complètement faux, renseigne une source au sommet de l’Etat. Il n’y a aucune facture à régler. Il restait la garantie du Sénégal pour parfaire la vente et elle a été donnée ce lundi 4 mars. »

L’avion ne devrait donc pas tarder à être livré à la nouvelle compagnie Air Sénégal SA.

Celle-ci attend son appareil avec d’autant plus d’impatience que, pour effectuer la ligne Dakar-Paris, elle loue depuis le 1er février à la société portugaise Hi Fly un avion et son équipage…

2 Comments

  1. vous confirmez l’info sans vous en rendre compte. L’assurance n’est pas une opération technique,donc l’avion est prête (bâchée ou sous hangar )
    pauvre répondeur automatique

  2. L’Airbus A330neo, le Casamance, immatriculé 9H-SZN à Malte est repéré à l’enregistrement de livraison à Toulouse depuis le 21 février, après 7 vols tests dont le vol de présentation à Diass.
    Cet avion attend de regagner sa base à Dakar. Ce qui sera possible si l’Article 83bis de la Réglementation OACI concernant le transfert de certaines fonctions et obligations relatif au leasing d’aéronefs immatriculés à l’étranger est ratifié par le Sénégal.
    Le binôme Bohn-Maillet aurait dû savoir cela.

    Une équipe de managers qui joue à son profit contre les intérêts nationaux doit être débarquée, sans état d’âme. Entre autres activités, le Sénégal a bien les moyens de sa politique de transport aérien.

    Faire confiance à ses fils cadres dirigeants du transport aérien international, en leur accordant des ouvertures nouvelles, devrait être le défi patriotique à relever par le gouvernement, pour asseoir définitivement une Compagnie aérienne nationale de grande envergure, viable et pérenne.

    Meissa Ndiack Seck
    Consultant Senior, Expert commercial

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR