Blog de Cheikh Yerim Seck

L’âge de la retraite des magistrats (par Magistrat à la retraite)

Depuis plus d’un an, la magistrature traverse des moments très difficiles. Qu’en est-il sur le droit de réserve des magistrats? Certains l’ont oublié en fusillant leurs collègues. Ils ont démarré par Mamadou Badio Camara : premier président près la cour suprême ensuite Henry Grégoire : Premier président de la cour de répression de l’enrichissement illicite et pour finir ils veulent envoyer le procureur général Cheikh Tidiane Diallo à la retraite. Il est de mon devoir en ma qualité de magistrat à la retraite, ancien chef de juridiction et membre du conseil supérieur de la magistrature de rétablir la vérité sur l’article paru le samedi 18 mai 2019 du journal Walf Quotidien sur l’âge de la retraite des magistrats.

La loi organique fixe l’âge à 68 ans. La limite d’âge des magistrats occupant les fonctions de premier président, de procureur général et de président de chambre à la cour suprême. Il en est de même pour les magistrats occupant les fonctions de premier président et de procureur général d’une cour d’appel.

En lisant le contenue, l’auteur maladroit en voulant faire sa promotion a cité son nom ainsi que son parcours d’une trentaine d’années dans la magistrature.

Bien que tout vice verse dans le cœur humain le poison de l’adversaire, c’est l’envie qui permet au serpent de cracher son venin le plus secret et vomir la peste de sa méchanceté pour la faire partager.

Juste un petit rappel sur le parcours élogieux du discret magistrat cheikh Tidiane Diallo

– juge d’instruction au tribunal régional de saint Louis

– président du tribunal régional de Kaolack

– président du tribunal régional de Diourbel

– Directeur de cabinet du ministre d’État, ministre des affaires étrangères

– Directeur de cabinet du ministre d’État, ministre de l’intérieur

– Président de chambre à la cour d’appel

– Directeur de cabinet du ministre de la communication

– Inspecteur général de l’administration de la justice

– Directeur de l’administration pénitentiaire durant 10 ans

– Directeur des affaires civiles et du Sceaux

– Secrétaire Général du ministère de la justice

Et enfin Procureur général près la cour d’appel de Thiès depuis 3 ans.

Respecter le mérite des autres ne peut  jamais être un tort. On n’aime pas son ennemi, mais on peut le respecter.

Magistrat à la retraite

1 Comment

  1. des magistrats pourtant aussi brillants, sinon plus, n’ont pas un tel parcours, suspendu au bon vouloir de l’exécutif.
    Ce parcours aurait été élogieux, si la nomination des magistrats à des postes de responsabilité obéissait à des critères objectifs et rigoureux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR