Blog de Cheikh Yerim Seck

Le Cadre de concertation des libéraux dénonce les appétits suscités par la succession de Macky Sall

Le leader du CCL est très ferme sur la question. Personne n’est autorisé à nourrir des ambitions tant que le président Sall est encore au pouvoir. Le pays est en chantier et ils sont invités a travailler à la réussite du PSE. Sinon, menace-t-il, «ils me verront sur leur chemin. Ils sont tous avertis».

Pour lui,  »on ne peut reprocher aux gens d’avoir des ambitions, mais il faut suivre les directives émanant de la coalition bby. Ceux qui s’activent pour remplacer le Président Macky Sall ne disposent ni de charisme, ni le poids politique nécessaire, ni l’engagement auprès des sénégalais,  ni l’expérience requise. De ce fait, nous avons un mandat de cinq ans durant lequel 8 mois seulement sont écoulés, mais avec l’ambition de toujours réussir le PSE. Nous devons plutôt nous concentrer pour apporter des solutions aux problèmes des sénégalais. C’est ce qui est beaucoup plus important que de cogiter sur un troisième mandat ou penser à remplacer Macky Sall. Je dis sincèrement que ceux qui s’activent et travaillent à des positionnements seront démasqués et je vous dis que le sabre va s’abattre sur eux. Dans un parti politique, il faut faire faire preuve de respect de l’éthique et de la déontologie. Mais pour bon nombre de nos camarades de Benno ou de l’APR, ils se tuent sur des choses qui n’aboutiront pas. Je leur demande de travailler derrière le Président élu à 58,07%. »

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR