Blog de Cheikh Yerim Seck

Le Collectif non à la franc-maçonnerie réagit à la nouvelle décision du préfet de Dakar

YERIMPOST.COM Le Collectif non à la franc-maçonnerie n’entend pas rester de marbre face à l’arrêté préfectoral abrogeant celui du 31 janvier dernier. Ababacar Mboup, coordonnateur dudit collectif, fait noter que le Grand Orient de France avait proféré des menaces lorsque des voix s’étaient élevées pour dénoncer la tenue du séminaire des Rehfram. Ababacar Mboup est d’avis que le préfet de Dakar a agi sous pression et que ceci explique son virage à 180°. Mais son organisation ne compte pas se laisser faire.



3 Comments

  1. Cette histoire d’autorisation ou d’interdiction de l’organisation de cette rencontre des franc-maçons est un vrai faux débat. Tout ça à cause d’un Etat faible. Pour se donner bonne conscience le Préfet avait invoqué le motif de troubles à l’ordre public. S’il est vrai que le Sénégal est un Etat de droit et dont la laïcité est consacrée par la Constitution pourquoi accepter que des imposteurs sous le couvert de la religion puissent s’opposer à une réunion privée, organisée dans un lieu privé? Ce sont plutôt les pourfendeurs de cet événement qui passent leur temps à troubler la quiétude de leurs concitoyens avec le tintamarre qu’ils leur font endurer sous le prétexte de la religion avec la multitude de gamous, thiants etc régulièrement célébrés et pendant lesquels ils barrent les routes et mettent la sono à fond en violation flagrante de la loi

  2. Nous sommes dans une  »république de musulmans  », voilà.
    Ceux qui ont vendu leur âme au diable ne sont pas les bienvenus. Ils n’ont qu’à aller se faire voir ailleurs. Le Sénagal sous Macky est-il devenu un chacal mort pour que chaque charogne vienne prendre sa part?
    Nous ferons face quel qu’en soit le prix. A bon entendeur Salut!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR