Blog de Cheikh Yerim Seck

Le festival Salam, une escroquerie religieuse

Le Festival salam organisé par le grand chanteur Mbalax Youssou Ndour au noms de la religion et du rassemblement des confréries, n’est rien d’autre qu’une grosse arnaque au dos des chanteurs religieux et du public. Et L’on nous fait croire que cet évènement est exclusivement financé par le roi du Mbalakh, ce qui est d’ailleurs totalement faux, c’est juste un moyen pour lui et ses acolytes de se faire de l’argent comme à son habitude. Ce festival est entièrement financé par le Roi du Maroc, et pis encore, Notre Youssou Ndour National présente l’évènement aux arabes des pays du golfe et leur fait croire qu’il l’organise au nom de la Umma Islamique dans le but de recueillir le maximum de fonds. Les artistes qui font les prestations sont complétement leurrés, on leur donne que le transport et des miettes. Même les salles de spectacles qu’il prétend louer, sont mises à sa disposition par l’Etat du Sénégal avec l’argent du contribuable. Le scenario est magnifiquement bien pensé et bien rodé par Youssou Ndour, pour qui l’argent ne suffit jamais.
Nous savons tous que le mbalakh est devenu un son très basic et monotone incrusté dans une tripartition de sujet verbe et complément, tout au long sous le support de marimba, reum teum m’biteume etc. c’est pourquoi il nous fait croire que le festival de salam reste sa plus grande fierté dès l’instant ou le mbalakh est devenu obsolète avec une génération de jeune mbalakhman qui lui ravi la vedette autant trouver alors d’autre source de revenu beaucoup plus lucratif et c’est dans ce contexte que le festival a vu le jour.
Mais you oublie que malgré la détérioration de la pratique religieuse au Sénégal et le silence assourdissant et complice des chefs dit religieux, il demeurera tjrs des vaillants cœurs qui vont dénoncer de telle pratique qui ne vise qu’à nuire l’image de l’Islam. Vous êtes vraiment une abomination comment pouvez-vous organiser toute votre vie des soirées dansantes obscènes partout dans le monde avec tout ce que cela comporte comme débauche pour venir en retour nous faire part de ton festival anti islam anti religieux alors que ton champ de prédilection reste et demeure la musique et la danse obscene. Vous êtes en train de jouer sur un terrain glissant dont le réveil peut être très brutal. Cela suppose l’échec de nos autorités qui devaient prendre en charge l’organisation d’un tel évènement afin de sauvegarder le peu de « l’islam » qui nous reste au Sénégal. Comme on le dit souvent au pays des aveugles seuls les borgnes sont rois.
zizmara@koumpeu.com

8 Comments

  1. Ce festival est plus qu’une escrocrerie, c’est une saloperie organisée en plein Ramadan par des ennemies de l’islam avec Youssou Ndour en tête.

    Et les soit disant artistes religieux qui y participent, ne doivent en vouloir qu’à eux-mêmes, car ils engagent aussi leur responsabilité dans cette caricature et offense de l’islam orchestrées par le Roi du caaxaan, le chantre du Fekkee ma ci Boole, ce type qu’il faut citer parmi les premiers mystificateurs et freins de notre pays.

    Comment ce dernier, Roi du Mbalax, boroom Thiosaan, celui qui depuis des décennies déroule méthodiquement un programme de dépravation de nos moeurs, avec comme base principal son GFM (Géwal Fokkat Média),

    comment ce gars qui fabrique pour notre jeunesse des anti modèles comme Amina Pote, DJ Boups, Kouthia, Aba, entre autres exploiteurs et endormeurs de notre jeunesse.

    Comment ce gars peut-il en un seul instant faire ou parler au non de l’islam ?

    C’est son droit de poursuivre sa besogne qui se qualifie elle-même, mais ce Youssou Ndour et son empire estampé du label du CAAXAAN et du BUSINESS, doit arrêter d’agresser les Sénégalais et de les prendre pour des cons.

    Et je rappelle ici, que ce type continue à occuper sans gène, un poste de Ministre conseiller, payé gracieusement à ne rien faire, si non gérer ses propres affaires !

    • Arrêtez vos méchancetés. You est un entrepreneur qui fait travailler des milliers de SÉNÉGALAIS. C’est DIEU qui donne la chance et il lui en a donné. Donc acceptez sinon vous allez continuer a en souffrir. UN BON CROYANT NE DÉNIGRE PAS SON PROCHAIN.

      • DIEYE,

        Il ne s’agit pas de méchanceté, il s’agit de faits et lorsque que vous parlez de milliers d’emplois créés par Youssou Ndour, sachez que les cartels de la drogue à l’échelle mondiale, fournissent des millions d’emplois et cela ne légalise pas pour autant la Mafia de la drogue.

        Youssou Ndour est un capitaliste qui ne crache même pas sur la publicité des Capotes préservatifs.

        Sa vie est dédiée au Entertainment et au Caaxaan, Sen Petit Gale, Koutia Show, Aba Show, je veux pas pousser l’analyse car ce type n’a jamais le Senegal.

        Penser un seul instant que nous dénonçons les nuisances de ce type et de sa machine infernale de destruction massive de nos valeurs sous le coût de la jalousie ou de la méchanceté gratuite, c’est vraiment passer à côté.

        Nous nous avons la chance de ne pas dépendre de gars pour vivre, et c’est droit de défendre nos enfants et notre pays contre ce prédateur opportuniste qui ne vie que pour ses affaires avec cerise sur le gâteau, une sucette de petit Ministre conseiller.

        Contrairement à vous qui dépend de cette nébuleuse pour vivre, nous nous travaillons à ramener le Sénégal au centre pour sauver ce qui est encore possible !

    • J ETAIS DEJA TRES DESOLE DE LA BANALISATION DONT CES TAGKATOU RASSOULOULA ET ZIKARKAT ONT FAIT L OBJET PAR YOUSSOU NDOUR EN LEURS TRAITANT DE SIMPLES ARTISTES MAIS LAISSONS LE AVEC DIEU ON PEUT TROMPER TOUT LE MONDE MAIS PAS TOUT LE TEMPS BAYINANKO AK YALLA

  2. un ramassis de méchancetés, que cet article! en quoi le festival salam est-il anti-islam? vraiment il y’a des jaloux dans ce pays!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR