Blog de Cheikh Yerim Seck

Le gouvernement réagit face aux graves incidents à l’UGB

République du Sénégal

Un Peuple –Un But –Une Foi

Primature

Le Secrétaire Général du Gouvernement

Porte-parole

 

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT

 

Aujourd’hui, l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis a été le théâtre d’incidents ayant opposé les étudiants aux forces de sécurité. Ces incidents ont pour cause la mise en place de nouvelles procédures de gestion électronique, sur l’étendue du territoire national, des bourses d’études allouées aux étudiants sénégalais. En effet, dans un souci de modernisation de son système de paiement, la banque partenaire de l’Etat a mis en place depuis le début de l’année 2018, une nouvelle plateforme numérique. A ce jour, plusieurs centaines d’étudiants n’ont pu disposer des cartes bancaires requises pour percevoir  leurs bourses, sur une population totale de près de quatorze mille inscrits à l’UGB.

 

Pour rappel, le Gouverneur de la Région de Saint-Louis a déjà rencontré la Coordination des Étudiants  de l’UGB, le vendredi 27 avril 2018, en présence du Directeur du CROUS, notamment sur la question de l’indisponibilité desdites cartes, en vue de trouver les solutions idoines, en relation avec la banque partenaire.

 

Les incidents du jour ont malheureusement occasionné le décès d’un manifestant, Monsieur Mohamed Fallou Sène, étudiant en 2ème année de Lettres modernes. En outre, une vingtaine de blessés a été dénombrée dont dix-huit du côté des forces de sécurité, tous évacués à l’hôpital régional de Saint-Louis pour leur prise en charge médicale.

 

En cette douloureuse circonstance, le Chef de l’Etat et le gouvernement présentent leurs condoléances émues à la famille du défunt et souhaitent un prompt rétablissement aux blessés.

 

Le Chef de l’Etat a déjà instruit le Gouvernement de faire toute la lumière et de situer les responsabilités. Immédiatement, le Procureur de la République a diligenté l’ouverture d’une information judiciaire à cette fin. Une autopsie est actuellement en cours.

 

Le Gouvernement réaffirme son souci quotidien d’apporter les solutions les meilleures aux attentes des citoyens, celles des étudiants en particulier, et appelle l’ensemble des acteurs à privilégier les voies pacifiques dans leurs relations avec l’administration publique.

 

 

 

                                             Fait à Dakar, le 15 mai 2018

Le Secrétaire général du Gouvernement, Porte-parole,

Seydou GUEYE

8 Comments

  1. Dégager en touche est la seule voie de communication des nullards et incapables qui nous dirigent. Gouverner c’est prévoir mais également c’est comprendre les enjeux du moment et faire face aux défis au lieu d’essayer d’endormir.

  2. UN ETUDIANT TUE, ASSASSINE, EXECUTE PAR BALLE DE LA PART DE LA POLICE. C’EST VRAIMENT SCANDALEUX. LE GOUVERNEMENT S’EN FOUT ,A LIRE LEUR COMMUNIQUE. C EST IRRESPONSABLE. CE COMMUNIQUE DE SEYDOU GUEYE N A MEME PAS ESSAYE DE CONDAMNER LA POLICE CAR IL YA MEURTRE D UN ETUDIANT . UNE ENQUETE DOIT ETRE OUVERTE IMMEDIATEMENT POUR SITUER LES RESPONSABILITES. SEYDOU GUEYE N EST QU UN PIETRE DE MINISTRE. LES POLICIERS TUERONT ET CONTINUERONT DE LE FAIRE PARCE QU ILS N’ONT ETE BIEN FORMES.. »..

  3. Allez-vous faire foutre ; assez si le fils de ministres ou celui du président dirigés les mouvements, jamais on aurai des forces de l’ordre armée jusqu’aux dents contres nos enfants, frères et sœurs .Le comportement scandaleux et criminel de nos forces de sécurité est plus que déplorable et expose dans un danger quasi permanent tous les citoyens de ce pays. L’usage de la force et la violence est insolente et trop sanglante dans notre chère république que des oiseaux de la bassecour gouvernementale trouvent démocratique. Arrêtez de tuer nos enfants, une sécurité publique sa sert à protéger le peuple .Rendez-nous fier de vos actions chère police, chère gendarmerie vous n’étés pas plus patriotes que nous civiles.

    • Quant à la propension de Paul, Monsieur Marie-Claire, ci-devant Secrétaire de direction à l’Assemblée Nationale, de se faufiler dans les interstices de l’ambiguïté, de confondre virilité et féminité, félonie et fidélité, en signant ses mimes des initiales qui le hantent, je serai moins circonspect.

  4. Et ce qui m’énerve le plus dans ces communiqués du Gouvernement, c’est l’erreur qu’ils répètent systématiquement en disant  » le chef de l’Etat a instruit le Ministre … », « le Président a instruit le Gouvernement… » en voulant dire tout simplement « ..a donné des instructions.. » !
    Instruire quelqu’un signifie lui faire connaître quelque chose, lui signaler…ou dans le sens le plus comprend, le former etc.
    À ce niveau, c’est grave. Dépoussiérez les circulaires de Senghor !!
    Ça vole pas haut franchement!!

  5. Ce régime en place est incompétent, il n’arrive même pas à octroyer cette maudite somme d’argent de 36 000f cfa à un étudiant qui galère jour et nuit loin de chez lui, au moment où il nous vole nos richesses. C’est une honte pour le Sénégal ?!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR