Les confidences de Khalifa Sall

YERIMPOST.COM Incarcéré à Rebeuss dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall reste droit dans ses bottes. Le député-maire n’est nullement ébranlé par son procès qui s’ouvre ce mercredi 3 janvier, apprend-t-on. Khalifa Sall a confié à un proche qu’il ne ressentait ni haine, ni rancune, encore moins d’amertume dans l’épreuve qu’il subit depuis 9 mois. L’édile de la capitale est d’attaque et est prêt à accepter dignement son sort désormais entre les mains du juge Malick Lamotte qui a hérité du dossier après le désistement de Magatte Diop.`

Une sortie qui n’a apparemment pas surpris ses partisans. Khalifa Sall avait montré une mine radieuse et dégageait une certaine sérénité lors du premier jour d’audience de son procès.  L’As informe même que le maire de Dakar, qui a tenu une réunion avec ses conseillers, entend faire de son procès « une tribune politique ».

YérimPost.com

1 Comment

  1. Meme condamne, il sera rehabilite apres par une loi d’amnestie. Nous nous pencheront apres sur le gaz et petrole de notre pays spolier par le president et son frere. Frank Timis a fait des milliards et Aliou Sall plus de deux cents (200) milliards sur un bien qui appartient au peuple. Le gouvernement qui viendra aura la responsabilite historique de determiner comment le petrole du senegal a etait spolie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*