Blog de Cheikh Yerim Seck

Les khalifistes de France invectivent la justice

En ce mois d’avril 2019, la justice sénégalaise continue son acharnement sur Khalifa Ababacar Sall. Plus de 2 ans de séquestration d’un homme à la carrière exemplaire. 47 ans d’expérience politique. Un homme qui n’a jamais été épinglé dans un audit. Un digne fils du Sénégal qui est aujourd’hui traîné dans la boue et mis en prison depuis mars 2017 à cause de ses ambitions pour son pays. Un acharnement sans précédent mené par un régime dont le Président met sa menace de réduire l’opposition à sa plus simple expression en exécution. En outre, l’opiniâtreté et la haine de Macky Sall se révèlent sans limites, exacerbées par la détermination de Khalifa Ababacar Sall dans la lutte pour la conservation des acquis démocratiques au Sénégal, par sa dignité, son abnégation et sa volonté de ne pas céder face aux menaces, aux intimidations et à la double cabale politico-judiciaire dont il est victime. Le pouvoir judiciaire est devenu une arme de destruction d’hommes politiques, et la démocratie Sénégalaise tristement en régression. De son interpellation à sa révocation, aucun répit n’a été donné à Khalifa Ababacar Sall. Ses droits ont été bafoués à telle enseigne que toutes les institutions judiciaires internationales saisies ont dû le constater. Pour dénoncer la liquidation programmée de Khalifa Ababacar Sall et exiger sa libération immédiate, les Khalifistes de France manifesteront leur soutien sans faille à leur leader en organisant un rassemblement le samedi 27 avril 2019 à 14h00 à Château rouge, dans le 18eme arrondissement de Paris. Nous mènerons le combat jusqu’au bout pour faire comprendre à Macky Sall qu’intenter un procès politique à un adversaire, n’est pas digne d’un Président qui a bénéficié et hérité de la démocratie sénégalaise.

Les khalifistes de France

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR