Blog de Cheikh Yerim Seck

Les musulmans du Sénégal doivent boycotter l’Institution Sainte Jeanne d’Arc

YERIMPOST.COM L’Institution Sainte Jeanne d’Arc, présente au Sénégal dans l’enseignement privé catholique, a soulevé une vive protestation suite à l’annonce de sa décision d’imposer, à partir de la rentrée de septembre 2019, le port de l’uniforme habituel et la tête non couverte pour les garçons comme pour les filles.

L’ONG Jamra, gardienne symbolique de nos valeurs religieuses, a publié un communiqué documenté pour « alerter l’Etat sur le radicalisme de Sainte Jeanne d’Arc ». D’autres organisations et personnalités ont également élevé la voix contre une décision culturellement vexatoire et religieusement outrageante.

Sous le prétexte fallacieux de défense de la laïcité ou de l’uniformisation des sexes, cette institution catholique a posé un acte éminemment militant. Militant contre notamment l’Islam qui impose le port du voile aux filles et aux femmes.

Pareille attitude est d’autant plus scandaleuse qu’à coup sûr, les « soeurs » officiant dans l’institution vont continuer à porter leurs voiles en forme de bonnet de pharaon. Il ne suffira pas pour justifier cette discrimination d’invoquer l’argument selon lequel Jeanne d’Arc est une institution d’enseignement privé catholique. Elle s’est choisi pour vocation de dispenser un enseignement général payant à des élèves majoritairement musulmans dans le contexte du Sénégal. Donc de former des jeunes issus de familles, de cultures, de religions à respecter !

Le nouveau règlement est une attaque brutale contre ces élèves, contre leurs parents, et contre leur croyance. La laïcité n’est pas contre les religions, elle est pour le respect de toutes les religions. Aucune tolérance ni aucun compromis d’aucune sorte ne doit anesthésier le peuple et l’Etat du Sénégal face à une telle mesure ! Les musulmans de ce pays sont certes tolérants, mais il faut arrêter de heurter leurs convictions.

Si Sainte Jeanne d’Arc ne retire pas cette décision scandaleuse, l’attitude minimale des adeptes de l’Islam consistera à retirer leurs enfants de cette institution. Après tout, celle-ci n’est pas une organisation caritative. C’est une prestataire de services payants.

Ne serait-ce pour le symbole, et par égard pour l’Islam, cette grande religion révélée devenue la plus pratiquée et la plus dynamique du monde, les musulmans du Sénégal doivent boycotter l’Institution Sainte Jeanne d’Arc.

Cheikh Yérim Seck

22 Comments

  1. Merci pour cet article et cet appel.
    Cette interdiction est vraiment une démarche qui pousse au communautarisme et à la radicalisation des plus ouverts des intellectuels musulmans du senegal.

    Soit c’est un ballon de sondage, aprés celui de 2011, soit une erreur qui découle de l’ignorance de la culture du pays et du zéle des nouvelles autorités de cette institution.

    En tout cas aprés tant d’années de bonne entente entre senegalais, la communauté catholique ne doit pas se laisser entrainer dans cette voies qui divise plus qu’elle ne rassemble.

  2. Non vous versez dans l’extrémisme, en demandant le boycott de cette ecole, le port du voile ne fait pas partie de notre culture Negro africaine. Ce nest pas puisque nous sommes dans un pays à plus de 95% de musulmans, qu’il faille décréter l’intifada contre cette institution d’enseignement privé catholoque. Non Yerim vous ne devez pas être le porte drapeau de ces intégristes et potentiels jihadistes.

  3. Les chrétiennes praticantes mettent le voile,les chrétiens .C’est le cas de toutes les saintes,les soeurs et les orthodoxes.
    Marie,la Vierge est toujours voilées, donc c’est pas le voile qui dérange mais la conviction qui est derrière, c’est à dire l’islam.

  4. Comme toujours Cheikh Yerim Seck vous venez de résumer de manière intelligente et trés pacifique la pensée de tous les musulmans du Sénégal. Il appartient maintenant à l’institut SJA de revenir à sa décision et à l’Etat du Sénégal de prendre ses responsabilités. Le Sénégal est un oasis de paix. Senghor vrais catholique pratiquant nous a gouverné pendant des années avec un soutien sans condition des plus éminents représentant et guides religieux du pays. Abdou Diouf et Abdoulaye Wade avaient leur moitié chrétienne qui ont été aimée et acceptée dans tous les cours religieuses du Sénégal. Je ne sais pas qui a inspiré ou commandité cette décisions mais il n’a rien rien compris la société sénégalaise. Nguir Yallah laisser nous cette stabilité c’est notre TRESOR le plus précieux.

    • Au Sénégal on ne comprend jamais, en janvier les musulman au pouvoir parlaient de la voile de la femme de Sonko comme étant négatif pour une première Dame. aujourd’hui une autre religion des hypocrites se lèvent pour chercher de la crédibilité aux yeux des musulmans. merci de la fermer une bonne fois

  5. Bien dit, mais dommage tu as encore raté une occasion de te taire. Va demander au collège Al Azar de permettre au fille chrétienne de s’y inscrire.

  6. Ce serait trop simple de boycotter. Nous ne pouvons pas laisser cette institution nous imposer ses lois….. Qu’elle se conforme aux lois et reglements de notre pays ou que L’Etat prenne ses responsabilites et la ferme

  7. Au Sénégal on ne comprend jamais, en janvier les musulman au pouvoir parlaient de la voile de la femme de Sonko comme étant négatif pour une première Dame. aujourd’hui une autre religion des hypocrites se lèvent pour chercher de la crédibilité aux yeux des musulmans. merci de la fermer une bonne fois

  8. Au Sénégal on ne comprend jamais, en janvier les musulman au pouvoir parlaient de la voile de la femme de Sonko comme étant négatif pour une première Dame. aujourd’hui une autre religion des hypocrites se lèvent pour chercher de la crédibilité aux yeux des musulmans. merci de la fermer une bonne fois

  9. Diaadieuf Ya Cheikh. Vous avez tout dit et bien dit. Mais nous venons d’apprendre de vos confrères du média en ligne « Senenews » que la mesure a été annulée par les autorités de ce collège. Si c’est avéré, notre légendaire bonne convivialité inter- confessionnelle ne s’en porterait que mieux. Merci pour les alertes pertinentes de YERIMPOST !
    (Mame Mactar Guéye JAMRA).

    • pas vous, mame makhtar, pas vous, yérim !
      prenons les choses à rebours ! par l’absurde ! qu’en serait-il si un athée (maximaliste !) décidait d’envoyer sa fille chez Sayda Mariama Niasse, sans voile ? voilà la bonne question, est ce qu’elle serait acceptée ? sans risque de me tromper, elle ne sera jamais acceptée ! alors, tirez-en vous-même la conclusion et considérez que le sénégal étant un pays laïque, chaque institution est libre d’appliquer son règlement intérieur ! il faut s’y conformer ou aller voir ailleurs ! voilà ce que je pense de ce charivari qui ne mène à rien du tout !

  10. Le mieux,le plus sage, c’est de ne jamais bousculer les equilibres.Lorsque la paix est une realite,on ne cherche pas a rentrer dans la gueule du taureau de Phalere.Vous rendez-vous compte de la diversite et de la pluralite des aporeciations et opinions ?Certains appellent a une guerre interconfessionnelle comme Yerim. D’autres choisisent l’affrontement ou le bannissement .Alors ou allons nous?

    Deposez par terre cette decision .

  11. Yerim, t es juste un p’tit con et un grand inculte. Mais malheureusement dans ce pays il suffit d avoir une grande gueule pour passer pour un GRAND intellectuel !

  12. Le negre toujours pret pour le combat des autres. A quand le négro trouvera le temps de s’occuper de lui? Ces organisations abrahamiques ont déconstruit toute notre psyche en faisant de nous des narou progne (musulmans) ou des toubab bou nioul (catholiques ).Stop this madness and think niggers!
    Armons nous de la science pour prendre en charge les préoccupations de l’homme noir et arrêtons toutes ces conneries de gamou,
    Magal, pèlerinage a Popenguine ou autres trucs de procession Sainte Vierge Mariale.

    Musulmans et catholiques du Sénégal,fouttez nous la paix ou quitter ce pays qui n’est pas le votre pour commencer. Fi nioko mom! Moute mba motte!

  13. Monsieur Seck,

    je pense que l’institution Sainte Jean d’Arc n’a rien fait de grave. Elle offre un service et ceux qui acceptent ce service doivent juste assumer les conséquences. N’est-ce-pas on est dans un pays majoritairement musulman ? Cheick Mouhamadou Mourtada Mbacké l’avait bien vu et avait trouvé la réponse en créant de nombreuses Ecoles Al Azhar. Pourquoi la population sénégalaise ne privilégie pas ces institutions qui allient les enseignements islamiques et l’enseignement de la langue française et des autres langues ? combien de jeunes bacheliers sortant de ces institutions n’ont vu leurs rêves s’arrêter faute de manque d’établissements supérieurs dans ce domaine ? Aujourd’hui, le projet de Serigne Mountakha Mbacké est de construire une université Internationale en guise de contribution dans la quête du savoir en Islam. Toujours est-il que ces nombreux musulmans dont vous parlez préfèrent toujours l’école française et relèguent au second plan l’enseignement islamique. Donc il ne faut pas s’entonner que des situations comme ça se posent au Sénégal. Et si chaque père de famille décidait juste d’inscrire un enfant dans les institutions franco-arabes, la situation changera de donne.

  14. Bonjour Cher Yérim,

    Je me fais le plaisir d’écrire ces petites lignes. Je te suis depuis que tu es à Jeune Afrique. Pour te dire tout le respect que j’ai pour toi. Je me rappelle, étant jeune étudiant, je me faisais le plaisir d’acheter « mon » jeune Afrique (c’était un privilège à l’époque ! lol). Et la 1ère des choses que je faisais était de voir si il y avait un article d’un certain CYS. Je dévorai tes articles, tes reportages…
    Laisses-moi t’avouer que rien n’a changé depuis. Encore aujourd’hui j’éprouve toujours du plaisir à te lire et à t’écouter. Tu fais partie des meilleures de ta génération. J’ai fait la Guinée, dans le cadre de mon travail, et j’ai côtoyé de jeunes intellectuels guinéens qui avaient beaucoup de respect pour toi, qui te prenaient comme modèle. Peut-être que tu ne le sais même pas…
    Plus de 30 années que je te suis. Et c’est la toute 1ère fois que je n’épouse pas tes arguments. La toute 1ère fois que je ne suis vraiment pas d’accord avec toi.
    Je suis musulman ayant fait une partie de mes études dans le privée catholique. Mais ma conviction est que tous les élèves de cette école doivent se conformer au règlement intérieur de l’établissement. A moins que je me trompe, l’Institution n’exigerait que cela (se conformer au règlement). Je ne pense pas que ce soit le port du foulard qui pose problème. Je ne suis pas d’accord qu’un élève dans un établissement puisse se permettre de venir à l’école sans la tenue exigée. C’est un minimum de respect pour tout le monde.
    Mon Cher Yérim, non, cette fois-ci je ne suis pas d’accord avec tes analyses!!! Mais, comme on dit, il y a toujours une 1ère fois LOL!!!
    Bonne continuation et que Dieu continue de t’éclairer dans tout ce que tu fais.

    Toutes mes excuses de te tutoyer. Mais je me sens tellement à l’aise ave toi que je me suis permis de te tutoyer même si je ne t’ai jamais rencontré…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

Elégie à Johnny Clegg

YERIMPOST.COM L’odieuse et inhumaine Apartheid avait tracé son sinistre sillon de sang,
° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR