Blog de Cheikh Yerim Seck

Lettre à Mody Niang (Par le conseiller technique Cheikh Ndiaye)

Lettre a Mody Niang, vous êtes devenu le symbole d’une plume malade.

Cher compatriote
Ce n’est pas.de.coutume pour moi de répondre aux serviteurs de la plume parce que je sais << qu’écrire est un talent et une vertu, et c’est beau >>.Pendant longtemps, vous vous acharnez sur le Président Macky Sall et son régime en critiquant de façon acerbe sa gouvernance. Quoi de plus normal et vous connaissant , rien de surprenant ! Nombre d’entre nous ou la plupart, par respect, ont préféré avaler sèchement les couleuvres et les boulets rouges lancés de vos longues et passionnantes contributions.
J’ai fait partie de ceux qui se sont tus tout ce temps, préférant puiser dans vos écrits ce qui pourrait nous m’être utile , ce qui pourrait améliorer notre gouvernance. Cette posture ne pouvait rimer donc avec des ripostes comme nous savons bien le faire, jusqu’à ce 08 Janvier 2019, vous dépassiez les bornes et que vous transformiez la beauté et la vertu de la plume en un sentiment mesquin, en un instrument de destruction . Comment est-ce que vous pouvez reconnaître le bilan d’or du président Macky Sall comme d’ailleurs tous les sénégalais et leur demander par la même occasion de ne pas le réélire. Quelle posture !Le peu de sénégalais qui vous suivent et vous lisent encore, seront déçus de voir une plume aussi passionnante, tomber aussi basse..Si vous avez une haine manifeste contre le President Macky Sall, souffrez-en en silence, c’est votre droit mais laissez le peuple en dehors.
Desolé, cher ainé mais vous êtes devenu le symbole d’une plume malade emportée par la haine au point de plus voir l’incohérence de vos écrits. Les sénégalais ne seront pas comme vous , ne feront pas comme vous, ils seront cohérents, ils seront justes et choisiront de réélire le President Macky Sall non pour des considérations subjectives mais pour son bilan d’or pour reprendre votre expression à la tête du pays depuis 2012. En sept ans, tout sénégalais honnête et objectif reconnaît les bonds extraordinaires réalisés dans tous les domaines et chaque sénégalais voudrait voir son pays continuer à avancer , a émerger et a se développer au même titre que les autres nations. La haine n’écrit pas, le coeur ne juge pas , utilise ta raison et tu gueriras et ta plume redeviendra qu’elle fut.








Cheikh NDIAYE
Conseiller Technique à la Présidence
Responsable politique Apr Grand Yoff
Conseiller Municipal

6 Comments

  1. Votre réponse subjective dénonce votre position partisane. Les sénégalais qui ne se situent d’aucun bord politique ont le recul nécessaire peuvent objectivement apprécier le bilan du président que nous avions élu en 2012. La déception fut grande avec ses « wakh wakhéte » récurrents ; avec sa gestion gabegique illustrée par une prévarication systématique des ressources (surfacturation etc…) ; avec l’apologie de la transhumance ; avec le favoritisme des entreprises étrangères ; avec la gestion énorme due aux entreprises locales qui sont écartées des marchés publics et qui subissent une pression fiscale énorme ;etc, etc … Alors Monsieur le conseiller Mr Niang a parfaitement raison d’avoir fait une contribution excellente car véridique !!!

  2. Mody niang ne peut plus faire valoir ses positions d’analyste politique intègre et objectif ! Dès l’instant qu’il s’est mis en couple avec le salafiste menteur manipulateur, il devient de facto un politicien et non plus un politique ! Sa position ne peut être que partisane et ne relève pas plus d’intérêt que celle d’un moustapha cissé lô ou d’un mbaye ndiaye ou d’un farba senghor ! EN CELA IL M A PROFONDEMENT DECU ! Mais il a toute la liberté de choisir (en anticipation opportuniste) son camp parmi les politiciens, même si c’est aller se vautrer dans la mare à boues nauséabonde de pasteef dont les lames de fonds salafistes pourront bien lui réserver des surprises très désagréables ! Ces gens là du Pasteef sont tout sauf le visage qu’ils veulent présenter ! ce sont des enturbannés encagoulés dans leur majorité !

  3. Ce que Mody Niang est tout simplement un ndigël de voter contre le président MS. J’ose même pas imaginer la réaction de ce monsieur si c’est un marabout qui faisait un ndigël pour MS

  4. Pas d’injures ni de jugement de valeur. Mody Niang est une plume que je respecte cest pourquoi dailleurs je ne lui ai jamais opposé un véto même si nos avis divergeaient. J’ai relevé une incongruité que j’assume puisque je ne peux pas imaginer un seul instant reconnaître un bilan d’or du président Macky Sall et demander aux sénégalais de ne pas le réélire. En dissertation comme en politique, un tel argumentaire mériterait zéro. C’est pourquoi j’ai dit qu’il est devenu le symbole d’une plume malade.

  5. Ecrire n’est pas donné à tout le monde et votre titre de conseiller vous oblige au moins à plus d’attention Au demeurant la contradiction que vous notez dans la position de Mody NIANG semble d’une telle évidence qu’il pourrait ne pas y avoir motif à débat et pourtant …..Monsieur le conseiller votre défense peut etre louable mais la grande QUERELLE de Mody se situe ailleurs on est dans le domaine des valeurs
    Monsieur le conseiller le plus dur pour bien des gouvernants n’est pas tant de présenter un bilan matériel ( le bilan de WADE à cet égard n’a jamais été l’objet d’une quelconque contestation ) mais c’est surtout aux plans du respect des certaines valeurs qu’il peche; sous cet angle votre régime et son chez ont battu tous les records de reniement de déni de droits de coups portés à la démocratie et aux droits les plus élémentaires du citoyen

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

Madické… toi aussi !

Sorti 1er des joutes électorales en écrasant jusqu’aux éclats et tessons (Toj
° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR