Blog de Cheikh Yerim Seck

M. le président de la République, limogez le directeur général des élections pour « faute lourde »

YERIMPOST.COM M. le président de la République, le document publié par la direction générale des élections, à l’issue de la réunion du 27 août, est ainsi intitulé: « Liste des coordinateurs ayant retirés les supports de parrainage ». La manière d’orthographier le mot « retirés » est indigne des mentions « République du Sénégal » et « Un peuple-Un but-Une foi » (notre devise nationale) qui titrent le document.

Pour l’exemple, et par égard à cette image majestueuse qui doit auréoler l’Etat et la République, je vous demande de limoger le directeur général des élections et de nommer à sa place une personnalité qui ne va plus « verser la figure du Sénégal par terre », pour reprendre le jargon ivoirien.

On ne le dira jamais assez, tout pouvoir repose sur la prestance, le prestige, le mythe… Les serviteurs de l’Etat à un certain niveau n’ont pas droit à l’erreur. Cette erreur du directeur général des élections est une faute, une faute lourde, au regard de tous les moyens mis à sa disposition, à commencer par un prolixe chargé de communication.

Au-delà de lui, M. le président de la République, vous donnerez le signal, à travers son limogeage, que les documents de l’Etat du Sénégal doivent être définitivement expurgés de fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe…




Cheikh Yérim Seck

13 Comments

  1. CYS, le directeur n’est pas un français. Tu l’as oublié ou quoi? Tu sais c’est ce qui est indigne et tu le ne diras jamais, c’est de laisser sa propre langue et d’utiliser la langue d’autrui. Demandes lui de parler sa langue tu verras s’il va faire une faute. Et demandes à un français de parler une langue du Senegal, et comptes le nombre de faute. Après on parlera. Bande d’aliéné!!! Pour comprendre vos bêtises voici la question à laquelle tu dois répondre: Est que tu pourras dire aux français de mettre dans leur constitution que le poular ou le mandingue est la langue nationale de France?

    • CYS vous montre la lune, vous regardez son doigt!!!! Confucius a donné un mot pour définir l’individu type qui réagit tel quel. CYS a raison: lorsque la forme n’y est pas, vous pouvez tout nous faire croire mais le fond est forcément douteux. Un document estampillé République du Sénégal doit être parfait. Si les porteurs du document ne le savent pas ou en sont incapables, ils ne méritent pas d’être hauts fonctionnaires. On ne dirige pas des esprits brillants en faisant preuve d’amateurisme. Or le Sénégalais est brillant!!! Tous ceux qui pensent que faire des fautes n’est pas grave ou c’est le français qui est le problème ont de réelles difficultés d’expression et expient leurs lacunes en se défaussant sur la langue. La preuve, prière de regarder la manière avec laquelle « dino » écrit!

    • DINO LE CON, ASSURE TOI QUE LES FRANÇAIS APPRENNENT LE MANDING ET JE NE SAIS QUELLE AUTRE LANGUE SÉNÉGALAISE AVANT DE DEMANDER À YERIM SECK S’IL EST FRANÇAIS OU PAS.
      SI NOTRE LANGUE OFFICIELLE EST LE FRANÇAIS LA FAUTE N’EST PAS À CHEIKH YERIM SECK MAIS PLUTÔT AUX DIFFÉRENTS PRÉSIDENTS QUI SE SONT SUCCÉDÉS À LA TÊTE DE CE PAYS.
      POUR L’INSTANT CHEIKH YERIM SECK N’A RIEN À VOIR DEDANS
      DIS À TON PRÉSIDENT DE FAIRE VOTER UNE LOI POUR OFFICIALISER LES LANGUES SONT TU PARLES AU LIEU DE NOUS EMBÊTER

  2. Entièrement d’accord avec CYS. @dino le problème qui se pose ici n’est pas celui de la langue française comme langue officielle à la place de nos langues nationales. Il s’agit d’un texte administratif qui doit répondre à des règles de correction surtout quand on sait que les personnes chargées de les rédiger sont grassement payées pour la fonction, peuvent au besoin recruter des conseillers et secrétaires pour polir et relire leurs textes. Du reste tous les Français ne sont pas capables de rédiger sans fautes et les Ouolofs ou pular que je connais ne savent pas en majorité lire et écrire leurs langues maternelles. Il n’y a aucune indignité à utiliser la langue d’autrui au contraire. C’est le Sénégal et les sénégalais qui votent qui ont choisi de mettre un dirigeant incapable de s’affranchir de la langue française, du CFA, d’orange, d’Auchan. Consommons donc jusqu’à la lie.

  3. pas une lourde faute ,mais plutot une grosse faute
    la difference est importante

    mais cela mèrite un èdito et tout ce bla bla ?

    les senegalais ont tellement le gout du sensasionel qu un simple pêt de souris est transformè en bombe atomique

    l essentiel est ailleurs et sous vos nez

  4. Eh oui le francais fiche le camp. Il faut remarquer que c est au debut des annees 1980 avec l ajustement structurel que le niveau a vraiment commence a baisser avec la reduction des investissements dans le secteur de l education tel qu edictee par le FMI et la banque mondiale. Les formateurs donc les enseignants sont de moins en moins bien formes et le resultat n est pas surprenant: les apprenants sont nuls. Macky Sall fait partie de cette generation car il maitrise mal le francais, ses discours sont rediges par ses conseillers. @Dino aussi en est une autre illustration et quelqu un a bien fait de dire que CYS montre la lune certains regardent son doigt car CYS parle de la langue ecrite et ce nullard de Dino nous parle du fait de laisser ce directeur des elections parler sa langue. Je ne suis meme pas sur que ce directeur parlerait ou ecrirait sa langue mieux que le francais car il est a remarquer que, de meme qu on a tous constate la baisse dramatique du niveau de francais, de meme il est rare de voir de nos jours quelqu un parler un wolof pur sans le melanger avec le francais. C est surement le cas avec les autres langues nationales. On est assis sur 2 chaises pour parler poliment ou pour le dire crument on a le posterieur pose sur 2 chaises car d un cote on parle et ecrit le francais de mal en pis et de l autre cote, de plus en plus on ne maitrise plus nos langues nationales. La vraie confusion, le chaos. Une chose est sure: pour l instant, le francais est la langue officielle du Senegal et cette realite il ne faut pas l oublier, c est ecrit dans la Constitution. Alors tant que cette situation perdure, on doit parler et ecrire
    la langue francaise excellement et parfaitement, en commencant avec les officiels et gouvernants. Pas d excuse.

  5. Pas toujours d’accord avec le journalisme émotionnel et personnalisant de CYS mais il a raison. Le français est notre langue officielle et les documents officiels de la République doivent être exempts de fautes voire de coquilles.
    À ce niveau de responsabilité, on devrait maîtriser sa grammaire et avoir des « correcteurs » près de soi.
    Si c’était un policier, un commis, un étudiant ou un commerçant qui écrivait, la faute n’aurait pas été signalée.
    OK pour les langues nationales mais il faudrait comme en Tanzanie ou au Burundi qu’elles soient utilisées partout :plaques indicatives, écoles, ordonnances médicales etc…

  6. En tout cas ce Bernard Casimir Ciss a la diarrhée buccale.Sa prolixité et sa loquacite nourrissent l’attitude d’un feal pressé pour qui l’essentiel n’est pas dans la textualisation la syntaxe ou la correction grammaticale.C’est quand même triste qu’à ce niveau de responsabilité,qu’on commette des âneries de ce genre.Tout cela doit fait réfléchir,pourquoi c’est avec le règne de Macky Sall que nous assistons à un relâchement expressif?Une banalisation des des règles d’accord,un massacre des temps de la conjugaison et des concordances qui s’y rattachent ?Ce n’est pas étonnant si la communication du président,elle même a maintes fois était prise à défaut dans ce sens.Souvenez-vous du message culpa de El hadj Kassé, pendant laquelle nous avons découvert le plus grand imposteur grammatical,en l’occurrence Mounirou Sy, vraiment un escroc,car il voulait transformer la bourde du communicateur en chef de la présidence en syllepse.Merci CYS d’avoir posé ce débat.Sous Senghor,cette faute devait faire trembler la République.

  7. Merci YERIM du courage qui vous permet d’alerter et tirer la sonnette d’alarme car ce régime se caractérise d’avantage par des erreurs de toute nature sans vergogne ni de retenu. A titre d’exemple nous pouvons citer certains responsables qui brillent dans ce domaine . Il s’agit du ministre du tourisme M. NIANG ,du vice président de l’assemblée M. MBOW ,du Ministre de la jeunesse

  8. Cette faute faite par un haut cadre de la république n’est que le reflet du manque de rigueur, du laxisme et de l’incompétence qui caractérisent la majorité des gens qui nous gouvernent. Je ne crois pas qu’elle soit une raison pour le démettre de ses fonctions même si je ne minimise rien. Je trouve également le sujet très léger pour y consacrer un éditorial cependant il serait intéressant d’aller en profondeur et de poser la question de manière plus élargie et plus abstraite afin de pouvoir d’identifier les problèmes qui ont conduit à cette situation. Les raisons réponses seraient certainement multiples et variées.

  9. quand Wade faisait préter serment à ses ministres, le texte lu et repeté par tous leur faisait jurer de « servir avec désintérêt » au lieu de « désintéressement »… Au pays de Senghor.!!! c’est vrai que depuis le  » bogue de l’an 2000″ ce pays va dans tous les sens. depuis 6 ans, on atteint le fond… courage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

Elégie à Johnny Clegg

YERIMPOST.COM L’odieuse et inhumaine Apartheid avait tracé son sinistre sillon de sang,
° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR