Blog de Cheikh Yerim Seck

M. le président Macky, faites-nous encore rêver !!!

Le Conseil constitutionnel vient de rendre officiels les résultats du scrutin du 24 février 2019. Ainsi, le candidat de la grande majorité présidentielle Macky Sall présidera aux destinées des Sénégalais pour les cinq prochaines années. Faut le dire cette victoire est celle de la maturité du peuple sénégalais qui ne s’est pas laissé distraire par un discours démagogique d’une opposition qui était plus préoccupé par ses ambitions présidentielles que de l’intérêt des populations.
Le président Macky Sall dans sa première déclaration après la validation de sa victoire par le conseil constitutionnel a montré qu’il ne compte pas se laisser divertir pour son second et dernier mandat par une opposition envieuse et contestataire. Le président Macky SALL à cout sûr se consacrera principalement à ses missions qu’il a déjà ciblé afin de plonger le Sénégal dans l’histoire pour le bien être de tous les sénégalais sans exclusive.
Ces sénégalais à travers cette victoire ont montré qu’il se sont appropriées la vision du président Macky Sall articulée autour du Plan Senegal Emergent (PSE) à l’horizon 2035 pour avoir par exemple à travers des infrastructures faciliter la mobilité dans presque toutes les localités du pays. Globalement alors cette victoire est celle du président Macky Sall.
Le président nouvellement élu en homme de défis, patriote veut encore plus pour son pays. Pour se faire il sait qu’il devra s’attaquer principalement à l’emploi des jeunes pour leur avoir promis 1000 000 d’emplois durant son second et dernier mandat. Sur le plan social le président Macky Sall confortera ses projets sociaux comme la Couverture Maladie Universelle (CMU), les bourses de sécurité familiale, l’amélioration de l’alimentation en eau potable et en électricité de toutes les localités du pays. Une gestion encore plus rigoureuse des finances publiques sera au cœur de ce deuxième mandat présidentiel pour avoir été l’une des principales raisons qui ont incité les bailleurs de fonds à financer la deuxième phase du PSE parce que jugeant les réalisations du premier mandat assez convaincantes pour faire confiance à la bonne gouvernance du président Macky Sall.
La découverte du pétrole sous le magistère du président Macky Sall a subitement propulser le Sénégal sur la scène des grands pays pétroliers et gaziers. Cette opportunité ouvre bien des perspectives pour ce pays comme elle peut si l’on y prend garde se transformer en une malédiction. Ce deuxième et dernier mandat devra dégager un consensus national autour d’une transparence absolue dans l’utilisation de ces ressources, avec une traçabilité rigoureuse. Il faut que les revenus du pétrole et du gaz soient gérés dans la plus grande transparence, et pour le développement du Sénégal. Les attentes du second et dernier mandat sont énormes. En effet le président Macky sall devra régler certaines dépenses de personnel, notamment le corps médical et les enseignants pour sauver la santé et l’école sénégalaise dont le niveau ne cesse de baisser avec ces grèves endémiques à n’en plus finir. Il devra aussi travailler à renforcer l’unité et la cohésion nationale, promouvoir les règles du jeu démocratique, rendre plus performante notre administration, mais aussi renforcer l’indépendance de la justice.
Le président Macky Sall avec noblesse a accordé la grâce présidentielle à Karim Wade. Maintenant que le temps de la justice est passé concernant le dossier judiciaire de Khalifa Sall pour avoir été débouté de toutes les requêtes et instances de justice, rien ne s’oppose à ce que le président Macky Sall fasse usage de sa générosité légendaire pour gracier ce dernier.
Comme vous l’avez si bien compris monsieur le président Macky Sall ce peuple vous a renouvelé sa confiance pour que nous tous unis continuions la construction du pays de nos rêves : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous.
Le président Macky Sall est dans le temps de l’action

Mame Ousmane Diop
Responsable APR

2 Comments

  1. Merci GALSEN, J’allais lui poser la même question.

    Pour lui, RESPONSABLE APR est un métier!

    Cela me ramène à une contribution que je viens de faire sur le licenciement d’un employé du ministère de l’économie numérique. C’est plus facile pour certains (ils commencent à proliférer comme des bailles) de s’activer dans la politique politicienne que d’aller chercher un travail digne, qui ne t’oblige pas à lécher des c.s, à dire des contre-vérités, à donner plus de considérations à ton dirigeant politique qu’à à DIEU et à tes parents (je pèse bien mes mots)? C’est cela qu’on appelle « le Sénégal Émergent!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR